C'est dans le domaine de l'Union Estate que trône la célèbre maison coloniale du film Goodbye Emmanuelle. Aujourd'hui reconverti en musée, c'est une visite intéressante. Mais ici, on profite aussi des senteurs des gousses de vanille que quelques employées s'emploient à lisser nonchalamment. Cette plante, introduite dans l'île en 1866, a jadis contribué considérablement à sa prospérité. A proximité, une petite usine de coprah permet d'assister à quelques scènes typiques. Des travailleuses au chapeau de vacoa, juchées sur un tas de noix de coco, décoquillent lesdites noix. Leur chair, une fois séchée dans un calorifère, sera pressée dans un antique moulin à huile dont la meule est actionnée par un boeuf. Huile de coco et gousses de vanille sont d'ailleurs vendues par Jeannette à la guérite d'entrée.

Un peu plus loin, au pied d'un énorme rocher, qui serait le plus gros de l'archipel, The Giant Rock, une quinzaine de tortues géantes paraissent dans leur enclos. Deux pieds suffisent pour vagabonder dans ce domaine de l'Union, et où serpentent maints sentiers, dont l'un mène au petit chantier naval offert par la France. Ses artisans charpentiers ont acquis un certain renom pour la qualité de leur travail, notamment pour leurs barques de pêche construites à partir des troncs de teck et de takamaka. On prend vraiment plaisir à arpenter cette terre de l'Union Estate, où l'on élève aussi des cochons, des canards et des poulets et où l'on cultive des légumes et des fruits, notamment des fruits de la passion. On doit aussi jeter un coup d'oeil au vieux cimetière en ruines, dont la plupart des tombes moussues datent du début du XXe siècle.

À voir / À faire à L'UNION

Organiser son voyage à L'UNION

Photos de L'UNION

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

16.95 €
2019-09-18
336 pages
Avis