Guide de PORTO : Population et langues

Porto est la deuxième agglomération du pays avec 237 591 habitants (un peu moins de 2 millions avec la périphérie). C'est la ville la plus importante en population de la moitié nord du pays, suivie d'Aveiro, Braga, Chaves, Coimbra et Guimarães, si l'on considère la taille des agglomérations et non celle des centres-villes.

Les Portugais. De tempérament assez tranquille, les Portuenses (habitants de Porto), comme les tous les Portugais, sont très accueillants. Dans les commerces, les hôtels et les restaurants, le client sera toujours bien reçu. De plus en plus, on se débrouille aussi assez bien en français, en anglais et en espagnol, ce qui facilite la vie du touriste. Porto est assez emblématique du paradoxe portugais qui mêle une modernité parfois avant-gardiste avec de profondes traditions conservatrices.

Langues

Le portugais est une langue romane au même titre que le français, car elle est issue du latin. Au IIIe siècle avant J.-C., lorsque les Romains envahissent la péninsule ibérique et étendent leur empire jusqu'à Lisbonne, le latin vulgaire devient la langue dominante dans cette région. Comme toutes les langues romanes, le portugais appartient à la famille indo-européenne.

L'influence du Portugais. La langue portugaise est ainsi la troisième langue européenne la plus parlée dans le monde après l'espagnol et l'anglais, avec près de 200 millions de locuteurs dans le monde. Elle est utilisée dans un grand nombre de pays autrefois colonisés par ce petit pays : au Brésil, mais aussi dans cinq pays d'Afrique qui ont accédé à l'indépendance après la révolution des oeillets en 1974 : il s'agit de l'Angola, le Mozambique, la Guinée-Bissau, les îles du Cap-Vert et les îles de Sao-Tomé-et-Principe. En 1996, le Portugal et ses six anciennes colonies ont donné naissance à une nouvelle communauté : la Communauté des pays lusophones. Cette alliance est née afin de promouvoir et d'unifier la langue portugaise et la culture commune aux pays membres.

Petite anecdote. Curieusement, jusqu'en 2001, le Portugal lui-même n'avait pas de langue officielle. En effet, la constitution portugaise n'en indiquait pas. Lors d'une révision constitutionnelle, le 12 décembre 2001, l'article 3 institua la langue portugaise comme étant la langue officielle du pays, ainsi que le mirandais en 2003. Cette langue (miradês en portugais) est parlée par près de 15 000 personnes circonscrites dans un périmètre de 500 km² dans la région nord-ouest du pays, près de Miranda do Douro, dans le haut Tras-Os-Montes. C'est une variante de l'asturien parlé dans le nord de l'Espagne qui descend directement du latin.

Adresses Futées de PORTO

Où ?
Quoi ?
Avis