Le port de Morondava (environ 50 000 habitants à ce jour) est un centre économique régional où la prédominance de l'agriculture se manifeste jusqu'à l'entrée de la ville, bordée de grands champs de riz. Dans le bassin de la Kabatomena, on cultive pois du Cap, bananes, pamplemousses, coton, maïs... L'arrière-pays est dominé par une savane que décore une variété unique au monde de majestueux baobabs. De fait, la ville s'est affirmée comme une étape incontournable à la fin d'un glorieux parcours sous le soleil de l'ouest, pour tous les voyageurs qui viennent découvrir les baobabs et les Tsingy. Il existe une hôtellerie étonnamment bonne, de bons petits restaurants, une ambiance amicale. Et ne négligez pas le charmant village de Belo-sur-Mer, au sud, pour passer quelques jours au bord de l'eau.

L'avenue de l'Indépendance, axe principal débordant d'activité, est bordée de divers commerces. Le port aux boutres connaît également une certaine animation, avec le va-et-vient des bateaux bleus et rouges qui vont s'amarrer dans un bras du fleuve. On en décharge des poissons et des bouteilles, on les remplit de riz et de coton. Ici encore, la mer est teintée de rouge (ce qui explique le nom du royaume : menabe = très rouge). Au large, les bateaux-usines des pêcheries travaillent sans relâche. Dans la tiédeur de la nuit tropicale, leurs lumières donnent une touche mystérieuse aux eaux du canal du Mozambique.

On dit que la ville pourrait bien être amenée à disparaître en raison d'une forte érosion marine (la mer avance vers l'intérieur). En attendant, la plage, quand elle est nettoyée, s'avère des plus plaisantes pour bronzer et observer le coucher du soleil.

À voir / À faire à MORONDAVA

Photos de MORONDAVA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

MADAGASCAR

Guide MADAGASCAR

MADAGASCAR 2018/2019

13.95 €
2018-01-24
648 pages
Ailleurs sur le web
xiti
Avis