En longeant la rivière Kolubara, on traverse d'abord un paysage de collines et de vallées ondoyantes, pour aborder les premiers contreforts du massif de Maljen et Povlen. Valjevo, avec près de 60  000 habitants intra-muros, est la première étape sur la route vers la Bosnie et le Monténégro, et la première ville en altitude de Serbie occidentale. Son environnement naturel et son charme ancien en font une parfaite première halte pour qui vient de Belgrade. Placée dans une cuvette à 185 m au-dessus du niveau de la mer, Valjevo s'étire sur les rives des fleuves Kolubara et Gradac, entourée des monts boisés de Medvednik, Jablanik, Povlen et Maljen. La situation naturelle de la région explique ses nombreux sites touristiques. Sa riche végétation et la clémence de son climat favorisent la pratique des randonnées, du kayak et de la spéléologie. Quant à Valjevo elle-même, sa position plusieurs fois centenaire sur la frontière turque -  la ville ottomane et la ville serbe étaient séparées par une rivière  - et sa résistance à l'oppresseur pendant les deux guerres mondiales ont laissé de multiples monuments.

Histoire. Datées du paléolithique, les premières traces de peuplement du site subsistent autour des grottes de Petnička, dans un environnement très favorable à la sédentarisation. Un village organisé autour de son seigneur, ou knez, est déjà mentionné dans les manuscrits religieux en 1019. Au XIVe  siècle, Valjevo est déjà une petite ville, siège d'un comté sous le régime monarchique serbe de Dragutin et entourée de plusieurs monastères. En 1459, les Ottomans s'en emparent et, au XVIIIe  siècle, les armées autrichiennes et turques la pillent à plusieurs reprises ; ce qui ne l'empêche pas de maintenir, grâce à sa position frontalière, une intense activité artisanale et commerciale. Au début du XIXe  siècle, Valjevo va connaître un sort dramatique au moment des soulèvements serbes contre l'occupant ottoman. Les knez Nenadović et Birčanin y ayant installé le foyer du soulèvement contre les Turcs, des batailles sanglantes s'y déroulent, qui s'achèvent par la décapitation des deux meneurs, le 4 février 1804. Mais l'esprit de résistance de la ville ne va pas se démentir puisqu'un siècle plus tard, en 1914, c'est dans ses environs que l'armée serbe vaincra, sur la Kolubara, les armées coalisées austro-allemandes, pourtant cinq fois plus nombreuses.

Les lieux incontournables de VALJEVO (ВАЉЕВO)

Organiser son voyage à VALJEVO (ВАЉЕВO)

Photos de VALJEVO (ВАЉЕВO)

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

16.95 €
2018-08-22
384 pages
Avis