Située à l'extrême nord-ouest de la Serbie, au début de notre parcours danubien, Sombor est à la fois une ville de culture et un site entouré de nombreux terrains de chasse. C'est une ville de verdure, aux élégantes façades bourgeoises et aux nombreux parcs, où l'on peut encore se promener en fiacre et écouter les tamburaši - instruments à cordes et à vent typiques de la région. Baroque et calme, Sombor possède un charme rare, c'est sans aucun doute l'une des petites villes les plus agréables qui soient en Europe.

Histoire.Sombor doit son nom à une île - Čobor - à partir de laquelle s'est développée la ville au Moyen Age. Auparavant, le site était un ensemble de 14 îles entourées de marécages, et ce sont les Čobora, une famille hongroise, qui en 1478 y édifient une forteresse afin de stopper l'avancée ottomane. Néanmoins, les Turcs s'emparent de cette place forte en 1541 et lui donnent son nom actuel deux ans plus tard. Sous l'occupation ottomane, la population serbe quitte la ville pour s'occuper de culture de céréales et d'élevage de porcs, pendant que les Hongrois fuient vers le nord. La ville devient un chef-lieu de vilayet et se transforme en véritable bourg ottoman : en 1578, on y compte 7 mosquées, 200 ateliers et des écoles coraniques, ainsi qu'une multitude de hammams. Cependant, après leur défaite devant Vienne en 1683, où des Slaves originaires de la ville affrontent les Turcs, ces derniers s'affaiblissent, et Sombor est libérée définitivement en 1687. Placée sous la suzeraineté austro-hongroise, Sombor connaît son plus grand essor. En 1749, l'impératrice Marie-Thérèse lui accorde le statut de ville libre royale contre le paiement de 150 000 florins ; en 1786, elle devient même le siège d'une županija, ou circonscription autrichienne. C'est à cette époque que la ville se dote de ses principaux édifices de style austro-hongrois et de maisons particulières bourgeoises. Le statut de ville libre acquis plus tard favorise le développement de Sombor, et le canal Tisza-Danube ouvert en 1804 accroît encore son importance économique. En 1918, la ville fait partie du nouveau royaume des Serbes, Croates et Slovènes. 45 000 personnes vivent aujourd'hui à Sombor, parmi lesquels 21 groupes différents, dont les Hongrois (21 %), les Croates (8 %) et les Bunjevacs (3 %).

Les lieux incontournables de SOMBOR (СОМБОР)

Adresses Futées de SOMBOR (СОМБОР)

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à SOMBOR (СОМБОР)

Transports
  • Location voiture
  • Réserver un ferry
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de SOMBOR (СОМБОР)

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

16.95 €
2018-08-22
384 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end de prestige pour 2 personnes au Château de la Dauphine !

Une escapade romantique en Gironde, au Château de la Dauphine .