Guide de BELGRADE (БЕОГРАД) : Langues parlées

Avec 26 nationalités différentes, presque autant de langues sont parlées en Serbie. Un bon exemple, les débats au parlement de Voïvodine : ils se déroulent en serbe et en hongrois, et le roumain, ruthène et ukrainien peuvent être demandés. Plus pratique pour nous, les langues étrangères sont le point fort des Serbes. Avec une forte diaspora à l'étranger qui garde des contacts fréquents, les habitants de ce pays sont ouverts aux langues et les manient avec facilité. Il faut dire que les nombreuses diphtongues et la grammaire serbe permettent à ces Slaves du Sud d'apprendre facilement les langues.

L'anglais est évidemment, surtout depuis quelques années, la langue de communication et de négociation par excellence : parfois, on est étonné de l'accent et du vocabulaire de certains, surtout les plus jeunes. Mais le français reste pour les Serbes la langue de contact et de culture préférée. Même quand ils ne la maîtrisent pas vraiment, les gens vous abordent différemment à partir du moment où vous leur parlez français. Habitués aux langues, à Belgrade tout du moins, les Serbes reconnaissent immédiatement un Français parlant anglais...

Il est vrai que ce tableau quasi idyllique ne correspond pas à tout le territoire. Les campagnes sont restées encore éloignées des deux langues mentionnées plus haut, et si vous ne voulez pas recourir au système des signes, de vieux restes de russe pourront parfois vous aider.

Apprendre la langue

Il existe différents moyens d'apprendre quelques bases de la langue et l'offre pour l'auto-apprentissage peut se faire sur différents supports : livres, cahiers d'exercices ou directement sur Internet.

En France, les universités de la Sorbonne (Paris-IV) et de Bordeaux offrent une formation complète, mais si l'on est pressé, mieux vaut s'adresser à l'Institut des langues orientales (2, rue de Lille, 75006 Paris). Il dispense des cours du soir pour salariés et prépare des carnets progressifs très pratiques.

Sur place, en plein centre de Belgrade, l'excellent Institut za Strane Jezike (Gospodar Jovanova 35, première rue au-dessous de Studentski Trg). Avec des formules en tout genre et tous les rythmes. L'offre des instituts (en fait, de petites structures privées) a explosé. Surtout destinés aux Serbes qui veulent apprendre l'anglais, le français, l'italien et même le japonais, beaucoup offrent des cours de serbe pour étrangers. Pour les trouver, le plus simple est encore d'accepter les papiers publicitaires que l'on vous tend dans la rue, dans le centre.

Adresses Futées de BELGRADE (БЕОГРАД)

Où ?
Quoi ?
Avis