Guide de BELGRADE (БЕОГРАД) : Argent

Monnaie

Le dinar au code international RSD est la monnaie officielle mise en circulation en 1214 sous le règne de Stefan Ier Nemanjić (des pièces en argent à l'époque). Avec la livre sterling c'est la monnaie la plus ancienne d'Europe aujourd'hui.

Taux de change

En janvier 2019, les taux de change étaient les suivants :

1 € = 118,42 dinars / 100 dinars = 0,84 €.

1 CHF = 104, 43 / 100 dinars = 0,95 €

1 CA$ = 78,37 dinars / 100 dinars = 1,27 CA$

Le dinar serbe est disponible dans le pays uniquement (sauf au Kosovo où l'euro a déjà été adopté).

Ces dernières années, le pays a développé un réseau incroyable et concurrentiel de banques de dépôt. Si l'on y ajoute la restructuration des banques plus anciennes, on verra que les occasions de se procurer de l'argent ne manquent pas. Dans la moindre petite ville, toutes les banques proposent le service de mandat Western Union ou le retrait d'argent au guichet avec une carte Visa® ou Diners®.

A côté des banques, d'autres moyens de change sont à votre disposition. Une multitude d'agences de change, les menjačnica, d'habitude ouvertes de 9h à 18h, convertiront à un taux plus intéressant vos euros en dinars. N'utilisez pas les machines, préférez leur le guichet pour éviter de vous retrouver avec des billets rognés que plus personne ne voudra vous reprendre après. La poste, ouverte dans le centre-ville jusqu'à 19h en général, offre également tous les services d'une banque. Enfin, les chèques de voyages sont acceptés dans la plupart des agences.

Un conseil : ne revenez pas en France avec vos dinars, ils deviendront automatiquement des objets de musée car personne ne les reprendra.

Coût de la vie

A la lumière des exemples de prix ci-dessous, on peut affirmer que la Serbie reste une destination très économique pour les Européens. Mais avec des bémols. Au quotidien, tout est nettement moins cher : les restaurants, bars, cigarettes et transports (que ce soit le bus, train ou même le taxi). Les hôtels, pour peu que l'on souhaite un bon niveau de prestations, se rapprochent dangereusement des tarifs français, particulièrement à Belgrade, même s'ils restent moins chers.

Si vous effectuez vous-même vos courses pour manger, la situation est plus contrastée : c'est globalement un peu moins cher, mais tout dépend du produit.

Du côté culturel, tout va bien par contre. Que ce soit les musées, théâtres ou concerts, la culture reste très abordable pour un Français : 250 à 400 dinars le cinéma, à partir de 80 dinars les musées (voire gratuits) et de 250 à 3 000 dinars les concerts, du petit groupe local à la star internationale.

Enfin, si vous souhaitez louer un appartement pour 3 mois (durée maximale de votre séjour en tant que touriste) les tarifs sont au moins 3 fois moins chers que dans les grandes villes françaises.

Budget
Idées de budget

Petit budget : 3 500 dinars/jour.

Budget moyen : 5 000 dinars/jour.

Gros budget : 8 000 dinars/jour.

Quelques prix indicatifs de base

Pljeskavica au snack (hamburger local) : environ 200 dinars.

Plat de ćevapčići (viande de boeuf) : 300 dinars.

Une bière : 150 dinars.

Une bouteille de vin au restaurant : 600 dinars.

Demi-pension chez l'habitant : 1 500 dinars.

Cigarettes américaines : 200 dinars.

Hôtel modeste : 2 500 dinars.

Taxi à Belgrade : 500 dinars une course moyenne.

Banques et change

Les horaires d'ouverture sont larges et pratiques pour un touriste en mal d'achats. Ouvertes du lundi au samedi, les banques ouvrent à 8h et ferment à 19h, parfois même à 20h, sauf le samedi où d'ailleurs tout le commerce s'arrête à 15h (sauf dans les rues touristiques à Belgrade). Le paysage financier a beaucoup changé ces dernières années avec l'arrivée de groupes étrangers qui ont obligé les banques locales à se moderniser. Le service en Serbie est désormais de haut niveau, et le capitalisme financier déjà bien rodé.

Moyens de paiement

Avec votre carte bleue des frais sont prélevés par votre banque. Ainsi, il sera préférable d'arriver avec des espèces puis d'échanger vos euros dans les bureaux de change menjačnica et d'effectuer tous vos achats en espèces.

Transfert d'argent

Avec ce système, on peut envoyer et recevoir de l'argent de n'importe où dans le monde en quelques minutes. Le principe est simple : un de vos proches se rend dans un point MoneyGram® ou Western Union® (poste, banque, station-service, épicerie...), il donne votre nom et verse une somme à son interlocuteur. De votre côté de la planète, vous vous rendez dans un point de la même filiale. Sur simple présentation d'une pièce d'identité avec photo et la référence du transfert, on vous remettra aussitôt l'argent.

Pourboires, marchandage et taxes

Pourboire. En France ce n'est pas obligatoire car les pourboires sont inclus dans les prix au final mais en Serbie c'est tout à fait usuel. Dire "  U redu  " pour signifier de ne pas rendre la monnaie. En général on laisse 10 % de la note.

Marchandage. La Serbie est européenne et cette pratique est à peine plus développée qu'en France. On peut néanmoins tenter de marchander dans les magasins de vêtement par exemple. Mais ce sera plus facile pour les Serbes que pour les touristes, réputés avoir suffisamment d'argent... Dans la majorité des cas même pour les Serbes les prix sont fixes et c'est peine perdue.

Taxes. Les prix affichés, pour tous les biens et services, s'entendent toutes taxes comprises. Pour lutter contre l'évasion fiscale, le pays s'est d'ailleurs doté il y a déjà quelques années d'une loi contraignante pour tout vendeur : l'obligation de délivrer un reçu fiscal (un petit reçu de type carte bleue) pour tout achat, même les cigarettes. Rares seront les prix affichés auxquels il faudra ajouter un montant. Citons les hôtels qui n'affichent généralement pas la taxe locale dans leurs tarifs. Celle-ci est généralement de 100 à 150 dinars.

Duty Free

Puisque votre destination finale est hors de l'Union européenne, vous pouvez bénéficier du Duty Free (achats exonérés de taxes). Attention, si vous faites escale au sein de l'Union européenne, vous en profiterez dans tous les aéroports à l'aller, mais pas au retour. Par exemple, pour un vol aller avec une escale, vous pourrez faire du shopping en Duty Free dans les trois aéroports, mais seulement dans celui de votre lieu de séjour au retour.

Adresses Futées de BELGRADE (БЕОГРАД)

Où ?
Quoi ?
Avis