Après la chaleur accablante de l'implacable Tambacounda, jaune et aride, la région de Kédougou déploie son charme et ses beautés. Ici, le fleuve, qui porte le nom d'un autre pays, la Gambie, rafraîchit un peu l'air, les collines apaisent l'éternelle platitude. On découvre en y arrivant les courbes des collines environnantes. Les derniers contreforts du Fouta Djalon en Guinée-Conakry, qui donnent aux paysages cette beauté unique au Sénégal, des cascades, des falaises qui font le bonheur des touristes randonneurs. Et pour peu que vous arriviez aux lendemains des premières pluies, c'est toute une verdure aux allures équatoriales qui se déploiera sous vos yeux.
Un passage à Kédougou s'impose depuis Dakar, et la ville se révèle très agréable pour faire une halte sur les bords de la rivière Gambie, avant de partir à la découverte des villages peuls, bédik, bassari et djaloncké. Vous pouvez aussi séjourner dans un hôtel confortable avec piscine et vue sur le fleuve et les hippos, avant (ou après) la vie dans des cases sans eau courante et sans électricité dans les montagnes. Comme à Tamba, l'atmosphère de la ville pourrait bien vous séduire et vous donner l'envie de rester un peu...

Dans ce coeur de brousse, à 233 km de Tambacounda et à 700 km de la capitale, les cultures du Sénégal oriental sont bien différentes, et les marchés, chaque jour en des villages différents, sont de belles occasions de les découvrir. Peuls, Bédik et Bassari se partagent les collines et vous accueilleront avec hospitalité. Parvenir à assister à une cérémonie d'initiation est une occasion à ne pas manquer, tant les croyances ancestrales sont impressionnantes.

Tout près, le fleuve est une bonne occasion d'aller voir les femmes laver leur linge ou, un peu plus en aval, d'improviser un pique-nique ou une baignade. Si, du côté de Mako, les eaux stagnantes deviennent des foyers où la bilharziose sévit, à hauteur de Kédougou, il n'y a quasiment rien à craindre - hors saison des pluies.

La ville de Kédougou en elle-même n'a rien de très exceptionnel, si ce n'est le fait d'être la base de chasse la plus connue du pays. Ceux qui sont motorisés trouveront là de quoi se ravitailler en eau et en essence. Kédougou abrite d'ailleurs plusieurs commerces qui la rendent pratique pour y séjourner quelques jours.

A l'est, les parages de Saraya sont le fief des orpailleurs et d'un nouveau type de chercheurs : les entreprises internationales qui ont dépensé des sommes colossales pour acquérir des droits d'exploitation sur le sol. A Sabodola, petite bourgade située à 15 km de la frontière guinéenne, les familles revendiquent leurs terres (où elles cultivaient du coton) et désapprouvent le manque d'emploi dans les mines pour les populations locales.

À voir / À faire à KÉDOUGOU

Adresses Futées de KÉDOUGOU

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à KÉDOUGOU

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
  • Parkings Aéroport/Gare
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réserver une croisière
Services / Sur place
  • Réserver une table
  • Activités & visites
  • Assurance voyage

Photos de KÉDOUGOU

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
2019-09-18
456 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment


Remportez un guide numérique !

Opé avis du 28 mai au 1er juin