LOS ANGELES / HOLLYWOOD / SANTA MONICA - guide touristique du Petit Futé

Welcome to Los Angeles !

Hollywood, Malibu, Santa Monica, Venice Beach, Beverly Hills... autant de noms qui font rêver et sont réunis dans la plus grande conurbation de l'ouest des Etats-Unis. Autant de petits mondes que l'on peut traverser en empruntant un même boulevard pendant plusieurs dizaines de kilomètres, tant Los Angeles est étendue. La voiture est le meilleur allié pour percer les secrets de ce creuset multiethnique qui ne se limite pas à ses quartiers les plus connus. La diversité démographique de L.A. est en effet l'une de ses grandes richesses, comme en témoigne l'existence de villes dans la ville, telles que Koreatown, Little Armenia, Chinatown, Little Ethiopia et El Pueblo, pour n'en citer que quelques unes. Cette cohabitation se reflète dans la cuisine locale, un audacieux cocktail de saveurs où se croisent ascendances méditerranéennes, épices d'Asie, tradition du fast-food, techniques de cuisson héritées de la gastronomie française et recettes mexicaines ancestrales. Parmi les immigrés venus chercher une vie meilleure sur ce bout de Californie, un British qui deviendra l'une des figures d'Hollywood débarque à L.A. en 1913 alors que les premiers studios de production s'installent. Charlie Chaplin est entré dans la légende du Septième Art et continue de faire rêver les petits et les grands, bien que l'usine à rêves ait changé de visage depuis son âge d'or. Le cinéma hollywoodien est aujourd'hui avant tout une histoire de gros sous, d'effets spéciaux et d'un star-system qui cultive un souci exacerbé de l'apparence. Mais même si le bling-bling s'affiche partout à L.A., on a vite fait de se rendre compte que la ville est loin de n'être qu'un concentré de glamour et de paillettes. L'art et la culture sont en terrain conquis et se trouvent aussi bien dans les grands musées de Miracle Mile, dans les galeries cossues de Beverly Hills et dans celles plus modestes (mais non moins surprenantes) des quartiers hispaniques à l'est, que sur les murs de Downtown. Los Angeles, c'est aussi le berceau de l'acid rock et surtout du surf rock, dont les Beach Boys furent les ambassadeurs. Leurs chansons légères sur la mer, le surf et les tignasses blondes n'ont pas pris une ride... C'est décidément toujours l'été à L.A.

Have fun !

L'équipe de rédaction

LOS ANGELES / HOLLYWOOD / SANTA MONICA : les adresses futées

LOS ANGELES / HOLLYWOOD / SANTA MONICA : Trouver un restaurant, hôtel, bar, discothèque, boutique, musée, monument ...

LOS ANGELES / HOLLYWOOD / SANTA MONICA : Idées de séjour

Bon à savoir avant le départ

La location de voiture est vivement recommandée pour explorer l'ensemble de Los Angeles. Les réseaux de transports en commun desservent toutefois assez bien les quartiers de Hollywood, Downtown et le Wilshire Boulevard (de Santa Monica à Downtown, en passant par Miracle Mile). Chaque journée doit être bien programmée afin d'utiliser au mieux votre temps tout en réduisant les trajets. Choisissez donc votre hôtel en fonction de vos centres d'intérêts, cela vous évitera des déplacements inutiles. Enfin, n'hésitez pas à changer d'hôtel durant votre séjour.

Location intelligente. Les agences de location de voiture de l'aéroport pratiquent toujours des prix plus élevés que les petites agences de quartier. Il faut rester vigilant, car au guichet on tente toujours de vous rajouter des options et des assurances dont vous n'avez absolument aucun besoin. Il est facile de s'y perdre après une dizaine d'heures de vol, sans parler du décalage horaire. Pour éviter toute surprise et se décider plus sereinement, l'idéal est de prendre la navette jusqu'à Downtown puis de se rendre chez un franchisé local. Les vendeurs sont souvent plus aimables et moins pressés dans les petites agences, et certaines d'entre elles peuvent en outre ne pas vous facturer des options comme le GPS, ce qui peut permettre une belle économie.

Certaines activités, culturelles, festives ou gastronomiques sont à prévoir plusieurs mois à l'avance. Pensez à entrecouper votre séjour avec des sorties emblématiques de la région : opéra au Walt Disney Concert Hall, match de basketball au Staples Center, concert à la House of Blues... En règle générale, la réservation d'un hôtel, la location d'un véhicule et les places de spectacles doivent se faire 3 mois à l'avance ; les tickets d'entrée dans les musées de renommée (Getty Center notamment) doivent être achetés 2 mois à l'avance ; et les entrées dans des clubs et restaurants de luxe peuvent être réservés entre 5 et 10 jours à l'avance.

Prix réduits. Voyager en famille ou à plusieurs ne revient pas forcément plus cher, les chambres d'hôtels à plusieurs lits proposant alors des prix toujours plus avantageux que pour deux personnes. Par ailleurs, le City Pass permet d'économiser sur le transport et la visite des musées en offrant l'accès aux principales attractions de la ville à un tarif préférentiel. Le prix d'entrée dans les parcs nationaux peut aussi être sensiblement diminué grâce à l'achat, pour 80 US$, d'un pass permettant l'accès à tous les parcs nationaux des Etats-Unis. Certains produits montrent de vraies différences de prix avec la France. Les produits les plus représentatifs sont l'essence (environ 3,75 US$ pour 1 gallon, soit près de 4 litres) ou les vêtements (comptez 35 US$ pour jean Levi's). Enfin, pour ceux qui souhaitent voyager hors de Los Angeles, gardez un oeil sur les trajets en bus Greyhound : leurs prix sont compétitifs et peuvent être encore réduits lorsque l'on achète ses billets à l'avance sur Internet. En bref, les petits budgets auront intérêt à être jeunes, pour endurer hébergements peu confortables et longs trajets en bus - ce qui ne leur évitera pas toujours la location d'un véhicule, car, mis à part à San Francisco, les transports en commun sont toujours insuffisants dans l'ensemble de la Californie, y compris à Los Angeles !

Un week-end à Los Angeles

Jour 1. Depuis l'aéroport, louez une voiture ou prenez une navette Fly Away. Cap sur Hollywood et son Grauman's Egyptian Theatre. Promenez-vous le long du mythique Walk of Fame, d'où vous apercevez le signe Hollywood. Puis prenez un bus Starline Tours qui conduit à travers Beverly Hills et Malibu, pour un tour des résidences de célébrités. Au retour, allez casser la croûte au Larchmont Village Wine Spirits & Cheese sur Larchmont street, au pied des studios Paramount. Accordez-vous un peu de shopping au Grove et prévoyez une pause gourmande sur l'un des stands du Farmer's Market. Enfin, vous assisterez à un concert sous les étoiles, au Hollywood Bowl.

Jour 2. Brunchez au Alcove Café & Bakery. Grimpez à l'observatoire de Griffith Park pour son panorama. Allez ensuite au MOCA, le Musée d'Art Contemporain de Downtown. Dînez dans l'élégant restaurant Patina avant d'assister à un spectacle au Walt Disney Concert Hall. Montez sur le toit du Standard Hotel pour un verre au beau milieu des gratte-ciel de Downtown.

Jour 3. Visite du musée Getty le matin, plage l'après-midi. Baladez-vous sur le Santa Monica Pier et déjeunez au Gratitude Café, à Venice. Parcourez la rue Abbot Kinney et laissez-vous tenter par ses vitrines, après s'être fait lire les lignes de la main sur le Venice Boardwalk. Dégustez un plat de fruits de mer chez Gjelina. De retour à Santa Monica, déambulez sur la Third Street Promenade, où vous pourrez admirer musiciens, danseurs hip-hop, et magiciens.

Une semaine à L.A. et ses environs

Jour 1 : Commencez votre séjour en arpentant le Walk of Fame sur Hollywood Boulevard, passant ainsi devant les trois cinémas mythiques créés par Sid Grauman dans les années 1920 : le Chinese Theater, El Capitan et l'Egyptian Theater. Faites ensuite une pause-déjeuner au Hard Rock Café avant de prendre la route pour le Griffith Park, non loin de là, au sommet duquel se trouve un observatoire. Vous remarquerez le Hollywood Sign quelques collines plus loin. Relaxez-vous en regardant un documentaire au planétarium, puis, une fois la nuit tombée, admirez la vue panoramique sur la ville illuminée...

Jour 2 : Explorez la côte en commençant par Santa Monica. Baladez-vous sur Third Street Promenade où marchands ambulants et artistes de rue font leur show devant les boutiques. Enchaînez avec le mythique Santa Monica Pier, terminus de la fameuse Route 66. Descendez plus au sud et vous atteindrez Venice Beach et son boardwalk où se mêlent hippies, artistes et vendeurs de souvenirs. Quelques mètres plus loin se trouvent les canaux, entre lesquels on peut flâner à son gré.

Jour 3 : Débutez la journée au Grove, ce complexe commercial en plein air au style Art déco, qui a des allures de ville italienne avec sa grande piazza au milieu de laquelle trône une fontaine. Le Farmers' Market est mitoyen du Grove et se compose d'une grande variété de petits restaurants et de stands où vous trouverez sans aucun doute votre bonheur pour le déjeuner. Promenez-vous ensuite dans le quartier juif entre Fairfax et La Brea, puis finissez votre excursion par le LACMA.

Jour 4 : Partez à la découverte de Downtown. Cheminez entre les petites boutiques mexicaines d'Olvera Street. A 10 minutes de là, dégustez quelques sushis à Little Tokyo avant de vous embarquer dans le dédale littéraire de The Last Bookstore, une librairie où l'on peut littéralement passer sous un tunnel de livres. Faites une pause à la Bottega Louie et craquez pour ses pâtisseries à se damner. Remontez enfin vers le Sunset Strip pour y passer la soirée. Envie d'un dîner original ? Optez pour Carney's, un restaurant aménagé dans un ancien wagon de train et qui sert de bons hamburgers.

Jour 5 : Promenez-vous dans le quartier universitaire de Westwood Village. Rejoignez ensuite l'immense campus de UCLA et faites un tour dans la boutique de l'université pour ramener un sweat estampillé du fameux sigle. Passez l'après-midi au Getty Museum. Terminez par une excursion dans le quartier de Bel Air, la colline où se concentrent les plus luxueuses demeures de la ville.

Jour 6 : Réservez la journée pour une excursion à Malibu. Pour vous y rendre, empruntez la Freeway 101, puis descendez vers Point Dume par les petites routes pour une vue spectaculaire sur l'océan. Après quelques heures passées à Zuma Beach, allez vous restaurer chez Duke's, au bord de l'eau, et n'oubliez pas de goûter leurs irrésistibles crevettes croustillantes au lait de coco. Pour le retour, longez l'océan et profitez de l'une des plus belles vues de la région.

Jour 7 : Last but not least... Beverly Hills. Les enseignes les plus prestigieuses se succèdent sur Rodeo Drive, ainsi que les cabinets de chirurgie esthétique. Les palmiers y sont hauts et plantureux. Pour ceux dont les finances n'autorisent rien de plus qu'une simple contemplation des vitrines, rassurez-vous, le Beverly Center n'est qu'à un quart d'heure de là. On y trouve toutes sortes de magasins de vêtements, d'électronique ou encore de jouets, ce qui peut être utile pour compléter ses achats.

Deux semaines à Los Angeles et sa région

La voiture est indispensable pour profiter pleinement de la Californie du Sud. Le programme ci-dessous regroupe les activités par zones géographiques pour vous faire gagner du temps. Conseil pour la route : ne démarrez pas vos journées trop tard et prévoyez une tenue plus chaude pour les soirées en bord de mer.

Jour 1. Entamez votre séjour californien par une virée à Santa Monica. Allez respirer l'air marin sur le Santa Monica Pier et faites un saut à la fête foraine permanente. Laissez-vous étonner par les prestations des artistes de rue sur Third Street Promenade. Faites une virée sur le Sunset Strip et prenez un café au Château Marmont. Histoire de se plonger dans les mystères lynchéens de L.A., empruntez Mulholland Drive de nuit et arrêtez-vous au point de vue pour dominer la Cité des Anges.

Jour 2. Arpentez le Hollywood Boulevard. Ne manquez pas de faire une escale à In-N-Out, une enseigne de fast-food typiquement californienne qui propose une viande de qualité dans ses burgers et des frites non surgelées pour moins de 5 US$. Allez prendre quelques photos avec les stars chez Madame Tussaud's, puis montez les marches du Dolby Theater, où se déroule la cérémonie des Oscars chaque année. Pour garder la tête dans les étoiles, rendez-vous au Hollywood Forever Cemetery où se trouvent les tombes de nombreuses personnalités du showbiz.

Jour 3. Explorez Downtown en commençant par Union Station, la gare principale de Los Angeles. Son architecture empruntée aux missions espagnoles est remarquable ; le hall principal est une véritable merveille, avec sa charpente en bois apparente et ses énormes lustres suspendus au-dessus d'une armée de fauteuils assis sur lesquels les voyageurs attendent. En sortant par le hall, vous tomberez sur El Pueblo et sa rue mexicaine, Olvera Street. A quelques minutes de marche se trouve l'ancien Chinatown, reconnaissable par son portique aux allures de pagode. Un peu plus au sud se trouve la mairie de L.A., le City Hall. Les visiteurs sont autorisés à se rendre en haut des 27 étages.

Jour 4. Débutez la matinée avec une randonnée dans le parc de Runyon Canyon, au nord d'Hollywood Boulevard. Si vous avez de la chance, vous y apercevrez des coyotes. Réservez-vous ensuite un après-midi détente à la plage de Malibu. Admirez le panorama depuis la falaise de Point Dume. Sur le chemin du retour, n'oubliez pas de faire une escale à la Villa Getty, la deuxième antenne du musée Getty, consacrée aux cultures grecques, romaines et étrusques.

Jour 5. Dans la matinée, baladez-vous dans le Larchmont Village, une avenue très coquette où vous trouverez des boutiques de vêtements ainsi que des papeteries et des librairies. Déjeunez à l'une des deux terrasses de l'adorable Larchmont Bungalow, qui propose des brunchs et des pancakes. Poursuivez la balade sur Melrose Avenue, le coin idéal pour dénicher des vêtements vintage. Redescendez ensuite vers le Grove et le Farmers' Market. Si votre niveau d'anglais le permet, allez voir un spectacle de stand-up à la Laugh Factory, sur Sunset Boulevard.

Jour 6 et 7. Prenez deux jours pour longer la côte vers le nord et explorer Santa Barbara. Prenez soin de visiter le Hearst Castle, château de l'ancien magnat de la presse William Randolph Hearst, qui inspira Orson Welles pour le personnage de Charles Foster Kane.

Jour 8. Passez la matinée au LACMA. Pour le déjeuner, rendez-vous à deux pas de là, dans le quartier juif. Le restaurant casher Fish Grill est une véritable institution où l'on vous sert une assiette de poisson grillé accompagnée d'une portion généreuse de frites et de salade. Passez ensuite l'après-midi à Beverly Hills. Laissez-vous émerveiller par Rodeo Drive et ses boutiques de luxe. Prenez une collation au légendaire Beverly Wilshire Hotel, qui a servi de décor au film Pretty Woman.

Jour 9. Partez à la découverte d'Orange County tôt le matin. Visitez Santa Ana et passez le reste de la journée à Newport Beach, ou bien prenez un bateau pour vous rendre à Catalina Island.

Jour 10. Gardez la journée pour prendre du bon temps aux studios Universal. Ne manquez sous aucun prétexte la visite guidée, qui vous fera découvrir des plateaux de tournages devenus mythiques, tel le Bates Motel de Psychose ou encore la Wisteria Lane de Desperate Housewives. S'il vous reste de l'énergie, faites un tour à Universal City et allez voir un film en IMAX dans le cinéma du CityWalk. Passez enfin la soirée à Koreatown pour manger un barbecue coréen.

Jour 11. Prenez la matinée pour découvrir les quartiers nord de la ville, Pasadena et Glendale. Arrêtez-vous au centre commercial en plein air Americana pour y faire du shopping. L'après-midi, visitez Silver Lake et Los Feliz, et allez voir une exposition de peinture à l'Avenue 50 Studio, une galerie créée par un collectif d'artistes mexicains. Laissez-vous tenter par un dîner raffiné au restaurant Café Stella, où vous aurez peut-être l'occasion d'apercevoir une célébrité.

Jour 12. On ne peut passer deux semaines aux Etats-Unis sans se rendre ne serait-ce qu'une fois dans un outlet, ce genre d'énorme centre commercial qui ressemble à une ville miniature. Cependant, avant de passer l'après-midi à Citadel, faites un petit détour par Monterey Park, le nouveau Chinatown où l'on trouve la meilleure cuisine chinoise de la ville. Pour un prix très raisonnable, le restaurant du Lincoln Plaza Hotel propose aussi des spécialités de Hong Kong, comme des assortiments de dim sum et des pains farcis à la viande que l'on choisit sur un chariot.

Jour 13. Explorez le sud de Los Angeles en commençant par le port de San Pedro, où il est possible choisir son poisson sur le marché, de le faire cuisiner et de le savourer à une table de pique-nique tout en ayant vue sur l'océan. Continuez vers l'est pour rejoindre Long Beach et louez un vélo pour une balade revigorante sur le bord de mer. Visitez enfin le Queen Mary, le célèbre paquebot qui demeure désormais dans le port de Long Beach et abrite un hôtel et des restaurants.

Jour 14. Terminer vote séjour sur la côte avec une matinée à Manhattan Beach. Marchez sur la plage et profitez de l'ambiance bohème du boardwalk avant d'aller faire une balade relaxante entre les canaux. Le soir, allez dîner chez Danny's, un restaurant à l'atmosphère sympathique et chaleureuse ou vous pouvez écouter des groupes locaux en live tout en dégustant burgers, pizzas et tacos.

Séjours thématiques
Séjour cinéma

Qui pose le pied à L.A. a forcément un petit faible pour le cinéma.

La première journée, une balade sur le Hollywood Walk of Fame s'impose. Faites un tour des " maisons de stars " pour prendre la mesure de l'opulence hollywoodienne, avant d'aller voir le Hollywood Sign de plus près : le panorama sur la ville, qui s'étend à perte de vue, est tout aussi impressionnant.

Comptez au moins une journée entière pour visiter Universal Studios et ses nombreuses attractions. Un parc ludique pour comprendre comment les films sont fait dans les " grands studios ".

Enfin, rendez-vous à Disneyland (compter un ou deux jours) pour faire refléter toujours plus de magie sur les verres de vos lunettes de soleil !

Séjour shopping

Envie de mettre du tonus dans votre garde-robe ? Un séjour shopping à L.A. devrait amplement faire l'affaire.

Commencez à Downtown L.A : c'est là que sont fabriqués les vêtements de la fameuse marque American Apparel, tout près du " Fashion District " où les prix défient toute concurrence... dans le quartier, Little Tokyo offre aussi des vêtements mignons qu'on dirait tout droit sortis du Japon !

Consacrez une autre journée à Silver Lake et Echo Park, dont les boutiques célèbrent le design écolo, des vêtements chics à la décoration d'intérieur épurée. Non loin de là, le quartier de Los Feliz recèle des perles vintage avec plusieurs boutiques de frippes.

Il vous faudra absolument prévoir de réserver un dimanche matin ou après-midi pour visiter le fameux Melrose Trading Post. Ce marché aux puces se situe dans West Hollywood, qui est encore aujourd'hui le meilleur lieu pour faire du shopping ; le centre commercial ou " mall " du Grove sait surprendre, par son architecture comme par un large choix de produits (vêtements, librairies, marché fermier...).

Séjour nature

Si Los Angeles se prête aux strass et paillettes, c'est aussi un lieu où l'on prend soin de soi. La richesse des paysages californiens invite à se ressourcer sous un soleil toujours généreux.

Commencez par découvrir les villes côtières ; une balade en vélo est parfaite pour passer de Santa Monica à Venice Beach en un clin d'oeil.

Accordez-vous une après-midi de surf à Malibu, bronzette assurée.

De novembre à avril, les montagnes San Bernardino qui entourent Los Angeles sont encore enneigées et il est possible d'y skier : Bear Mountain ou Mount Baldy sont à environ deux heures de route de L.A. Ne vous en privez pas ! Pendant l'été, ces lieux sont aussi magnifiques et riches en activités sportives, parfaits pour des randonnées.

Voir plus d'idées de séjours

États-Unis : Les villes remarquables

MANHATTAN
CHICAGO
MONUMENT VALLEY NAVAJO TRIBAL PARK

LOS ANGELES / HOLLYWOOD / SANTA MONICA : Galerie photo

LOS ANGELES : Actualité et reportage

Les 10 incontournables de la Californie

Passionnante, fascinante parfois même révoltante, la Californie ne laisse jamais indifférent. Si les plus grands l'ont chantée et filmée, des Eagles au Red Hot Chili Pepper, le mieux c'est encore de la vivre pleinement en arpentant son territoire grand comme les trois quarts de la France. Des déserts arides, des villes tentaculaires et des parcs...

Los Angeles, entre nature glamour californien

Dès le début du XXe siècle et après un rapide passage sur la côte Est des États-Unis, les grands studios américains se sont installés à Los Angeles dans le quartier d'Hollywood. Les conditions météorologiques idéales de la Californie et la proximité des paysages somptueux de l'Ouest américain offraient les conditions parfaites pour la...

Les hots dogs les plus bizarre de Los Angeles

Quand New York éprouve une certaine fierté pour ses hot dog de rue, Los Angeles se passionne pour les corn dog, ces saucisses frient dans de la semoule de maïs. Le Petit Futé a choisi pour vous les deux corn dog les plus étonnants et délicieux de la ville :À Sushi Akatora (8 US$), le chef Michael Cardenas prépare un corn dog à base de boeuf...
Ailleurs sur le web

Sélection Visites - Points d'intérêt LOS ANGELES

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses LOS ANGELES