Au pied du roc de Granville se trouve la cité maritime qui a vécu de tout temps de la mer. C'est l'existence de cette ville haute et de nombreux lieux de villégiatures qui ont donné à la ville son surnom de " Monaco du nord ". Mais Granville est aussi la ville natale des corsaires au destin glorieux tels que le ministre Pléville le Pelley, puis l'amiral Guepratte, héros des Dardanelles. Enfin, le premier port coquillier de France garde le souvenir de la grande pêche sur les bancs de Terre-Neuve. Ville animée été comme hiver, sa vie est rythmée autour de plusieurs grands événements, dont son carnaval, le plus important du département, mais aussi de très nombreux rassemblements nautiques.

 

Une ville chargée d'histoire

A Granville, les remparts qui entourent la haute ville sont le témoignage de son histoire : la présence des Anglais au XVe siècle et leur déroute devant Louis d'Estouville, la Révolution puis la Seconde Guerre mondiale.

Pour tout savoir du passé de la ville, le musée du Vieux Granville est une étape incontournable. Il se situe dans le cadre du Logis du roi, classé aux Monuments historiques, au-dessus de la Grande Porte à pont-levis donnant accès à la vieille ville fortifiée. Il constitue, avec le jardin du Cavalier, un ensemble historique et architectural important. À l'intérieur chacune des salles évoque une période historique importante de la ville : son passé corsaire, les campagnes de pêche vers les bancs de Terre-Neuve, la pêche côtière, mais aussi la cité balnéaire. On y admire également une très belle collection de coiffes, costumes et bijoux évoquant la vie en Normandie au XIXe siècle. Cette visite pourra d'ailleurs être complétée par celle du musée d'Art et d'Histoire. Ici aussi, on rend hommage au patrimoine normand et à ses nombreux habits typiques comme autant de témoignages d'un savoir-faire vieux de plusieurs siècles. Enfin, les meubles normands, et bien évidemment ceux de Granville, sont également exposés.

Ensuite, on pourra aller faire un tour au musée d'Art moderne Richard Anacréon. Ce journaliste bien connu du Tout-Paris pendant avant la Seconde Guerre mondiale est natif de Granville. A l'époque, suivant les conseils de ses amis Colette, Braque, Picasso, Cocteau, Valéry ou Claudel, il ouvre sa librairie, " l'Originale ", en plein Quartier Latin. Quelques années avant sa mort, il fit don à la ville de sa collection privée réunissant photos, tableaux, autographes et éditions originales aujourd'hui exposés dans ce très beau musée de la Haute-Ville qui porte son nom.

Mais Granville est également la ville natale du célèbre couturier Christian Dior. Quoi de plus normal alors que de lui dédier un musée ? Ouvert en juin 2015, il se situe dans la maison d'enfance du couturier, aujourd'hui dédiée à célébrer l'enfant du pays. Le magnifique jardin, oeuvre de la mère de Christian Dior, est restauré à l'identique. Des bornes olfactives permettent de découvrir les différents parfums de la maison Dior. Le salon de thé éphémère, aux meubles de jardin dessinés par l'artiste, est une invitation supplémentaire à la contemplation. Régulièrement, des visites commentées, des expositions et des lectures font de ce lieu le nouvel espace culturel incontournable de la ville.

 

Les îles Chausey, escapade incontournable

Ces îles sont les bijoux de Granville ! Comme une parure qui la met en valeur... A seulement 15 km de la pointe du Roc de Granville, commune à laquelle il est administrativement rattaché, l'archipel des îles Chausey est composé de 52 îlots, dont une trentaine recouverts de végétation. La Grande île est la principale terre de l'archipel, avec un kilomètre de longueur. On y admire un vieux fort du XVIe siècle, le phare de la pointe de la Tour (1847), qui signale le Sound de Chausey et abrite la centrale électrique de l'île, et le fort de 1866. C'est la seule île habitée de l'archipel. Paradis faunistique et floral, Chausey est un petit bout de terre à découvrir absolument !

 

Le plus grand Carnaval du département

C'est un événement incontournable qui a lieu au coeur de la cité corsaire et ce pendant plusieurs jours. A l'origine, il y a 142 ans, cette manifestation célébrait le départ des marins qui allaient pêcher la morue à Terre-Neuve près des côtes canadiennes. Aujourd'hui, ce sont plus de 100 000 personnes qui font le déplacement chaque année. Mais il faut bien ça pour honorer la réputation du plus grand carnaval de la région ! Le vendredi soir, place à la musique, avec de nombreux concerts, pendant les " bâtisseurs " de chars mettent la dernière main aux chars qui défileront le lendemain. Cette année, ce sont les Wampas qui seront la tête d'affiche de ces réjouissances musicales. Pour les plus jeunes, le bal des enfants du samedi après-midi précédera les fanfares du soir. Et le dimanche sera sous le signe des cavalcades : la " grande " l'après-midi, rassemblant des milliers de personnes, et la lumineuse en soirée. Le lundi et le mardi, bals et activités en tous genres rythmeront la vie de la cité normande. Un événement incontournable et l'occasion d'un long week-end familial haut en couleurs.

 

Infos futées

 

Quand ? L'arrivée des beaux jours est la période idéale. Pour assister au carnaval cette année, rendez-vous du 5 au 9 février.

 

S'y rendre. En train ou en voiture.

VOYAGES SNCF - Plus d'informations sur le site

Louer votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

SITE OFFICIEL DU CARNAVAL DE GRANVILLE - Plus d'informations sur le site

GRANVILLE TOURISME - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hôtel aux meilleures conditions - Comparez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez