Pas besoin de parc à thème en Asie Centrale : les rénovations en cours à Samarkand suffiront à ravir les amateurs du genre. Malgré les avertissements de l'Uesco, l'Ouzbékistan poursuit sa politique d'aseptisation de l'ancienne capitale timouride. Le bazar remplacé par des restaurants, les habitations par des boutiques de souvenirs fabriqués en Chine... Les légendes s'estompent et des murs séparent désormais les habitants de leurs lieux habituels de prière et de recueillement pour réserver l'héritage architectural médiéval aux seuls pas des touristes. Samarkand est classée au patrimoinne mondial de l'Unesco depuis 2001.