HAREM

Plaque millesim 2018

Ses cinq hauts iwan à simple colonne donnent sur une longue cour intérieure bordée d’une enfilade d’appartements d’été et d’hiver. Cinq iwan, un pour le khan et les quatre autres pour chacune de ses femmes… Le chiffre a fait rêver plusieurs générations de touristes, mais il est très classique et ne prend pas en considération les captives qui logeaient en vrac dans les pièces entourant la cour, ni les occasionnels droits de cuissage dont abusait le dernier khan, Asfandiar khan. Les appartements du khan et de ses femmes présentent tous la même architecture : un haut iwan ouvert en direction du nord-est, pour éviter les cuisants rayons de soleil des mois d’été, et une petite pièce attenante censée garder une température supportable pendant les mois d’hiver. Les esclaves et les membres de la famille des femmes du khan vivaient dans les pièces et les petits iwan bordant la cour intérieure. L’ensemble fut décoré par les meilleurs artisans de l’époque, au talent desquels nulle partie de la construction ne semble avoir échappé : ni les fenêtres ajourées des pièces d’hiver, ni les colonnes de bois finement ciselé, ni les caissons de bois des plafonds peints de motifs géométriques. Les parois des iwan, entièrement décorés de majolique bleue et blanche, sont dus au maître artisan Abdoullah Djinn qui réalisa aussi la mosquée de l’Ark. La ressemblance de style est évidemment frappante, mais les proportions sont ici plus importantes. Là encore, les murs des iwan sont peints de couleurs froides alors que les plafonds présentent des couleurs chaudes. Les motifs de majolique des cinq iwan sont tous différents. Au fond du harem s’ouvre une salle au plafond soutenu par dix colonnes de bois ; elle abrite le musée de l’Artisanat. Pour accéder à la partie publique du palais où se trouvent la salle d’audience, la salle du trône et le tribunal, il faut ressortir et pénétrer dans la ruelle qui passe entre le harem et la madrasa Koutloug Mourad Inak. La porte se trouve un peu plus loin sur la droite.

Je gagne 100 foxies
Partagez ce bon plan

Avis des membres sur HAREM

Note générale : 4.5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
2 avis d'internautes
HAS
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en octobre 2017
Après avoir traversé le bâtiment sur rue , l'accès à la grande cour permet de découvrir sur un de ses cotés les cinq porches avec un pilier de soutien en leur centre. Les décorations sont d'une grande finesse et les couleurs des carreaux sont belles. Une des visites les plus importantes de cette citée historiques.
Avis déposé le 06/11/2017 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en octobre 2017
A visiter absolument
Malgré la présence de nombreux touristes et les innombrables stands d'objets artisanaux (y compris à l'intérieur des monuments !) un charme certain se dégage de la vieille ville de Khiva et de ses nombreux et beaux monuments. Magique surtout quand c'est le premier contact avec l' Ouzbékistan !
Parmi tous les monuments à visiter le harem du palais Tosh Hovli est le plus remarquable mais ne manquez pas tous les autres et prévoyez au moins 2 jours compllets à Khiva.
Avis déposé le 29/10/2017 
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Khiva

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !
    Jeu concours

    Les jeux concours du moment

    Remportez un séjour d'une semaine en cahutte pour 5 personnes !

    Vivez une expérience unique pour 5 personnes ! Huttopia vous offre un séjour d'une semaine en Cahutte parmis les 3 villages : Senonches, Dieulefit, Sud Ardèche