Guide de CRACOVIE : Survol de Cracovie

Depuis la chute du régime communiste, Cracovie a fait l'objet d'une vaste politique de réhabilitation qui lui a permis de retrouver rapidement sa splendeur d'antan. Véritable ville-musée, l'ancienne capitale des rois de Pologne peut se targuer d'un patrimoine historique et architectural digne des plus belles capitales européennes et de faire partie des douze plus belles villes au monde, classées au Patrimoine mondial culturel et naturel de l'Unesco. Inchangé depuis des siècles, son centre historique est une mosaïque de styles architecturaux où gothique, Renaissance et baroque se mêlent harmonieusement, retraçant les 750 ans d'histoire de cette belle ville qui, encore aujourd'hui, affiche une fierté presque royale.

Symbole de l'identité politique et culturelle polonaise, Cracovie n'est pas une ville figée dans le passé. Ville universitaire et centre culturel et scientifique de Pologne, elle semble vivre au rythme des dizaines de milliers d'étudiants venus du monde entier pour étudier dans une des universités les plus anciennes d'Europe, et qui, jour et nuit, parcourent ses ruelles pavées, contribuant à la création de l'effervescence culturelle et artistique si caractéristique de la ville. Les maisons historiques du centre abritent cafés, restaurants et galeries. Capitale européenne de la culture en 2002, festivals, concerts, expositions s'y succèdent à un rythme soutenu au fil des mois pour le bonheur des amoureux de la culture et des fêtards.

Cracovie est une ville à taille humaine, riche en espaces verts et fort agréable pour les visites et les promenades à pied. C'est en flânant par ses rues qu'on ressent le charme de cette ville où le romantisme nostalgique du passé s'associe au dynamisme du présent, faisant de Cracovie une des destinations touristiques les plus prisées.

Géographie

Située au milieu d'un vaste plateau dans le sud-ouest du pays, dans la région de Małopolska (Petite Pologne), Cracovie se trouve à 290 km au sud-ouest de Varsovie, à 300 km de la frontière avec l'Ukraine (à l'est), à 165 km de la République Tchèque (au sud-ouest), et à 120 km de la Slovaquie (au sud).

De Cracovie, on découvre aisément la région la plus intéressante du pays. Aucune autre région polonaise ne peut rivaliser avec la Petite Pologne en termes de sites enchanteurs : des petits villages qui préservent l'architecture traditionnelle, des riches manoirs, des églises, des vestiges de châteaux magnifiques et, ce qui fera le bonheur des amoureux de la nature, un patrimoine naturel exceptionnel. Les paysages alentour sont valonnés, riches en forêts vierges, rochers aux formes fantaisistes, fleuves et cours d'eau rapides ; ils présentent des reliefs karstiques, lieux privilégies de châteaux médiévaux, les " nids d'aigle " dont aujourd'hui il ne reste que des vestiges suggestifs.

La superficie intra-muros de la ville est de 326,8 km2 (105 km2 pour Paris) et sa population est d'environ 760 000 habitants. L'agglomération compte 1 250 000 habitants.

Cracovie est traversée et coupée en deux par la Vistule selon un axe sud-ouest/nord-est. Ce fleuve long de plus de 1 000 km est le plus grand de Pologne. Il traverse le pays du sud au nord. Il prend sa source dans les massifs montagneux de Haute-Silésie, dans les monts Beskides, avant de se jeter dans la mer Baltique à Gdańsk après avoir traversé notamment Cracovie et Varsovie.

La ville se compose de 18 arrondissements (ou dzielnice), chacun ayant un maire et un conseil de quartier. Pour plus de clarté et de lisibilité, nous avons organisé la visite de Varsovie selon ces quartiers : la vieille ville et la colline du Wawel, les quartiers de Kazimierz et Podgórze, Nowa Huta, Zwierzyniec, Bielany, Łagiewniki.

Dans le centre-est de la Pologne, près de la frontière avec la Biélorussie et l'Ukraine, la région de Lublin reste encore à l'écart des circuits touristiques. Traversée par la Vistule et le Bug, depuis des siècles la région est un carrefour de cultures, le point de rencontre entre l'Ouest et l'Est, liant des traditions catholiques, orthodoxes, judaïques, mais aussi grecques, arméniennes et tartares. Nombreux sont ses atouts : de magnifiques villes d'art, comme Lublin, Zamosc et Kazimierz Dolny, aux vastes paysages verdoyants, riches en lacs pour la baignade, sans oublier la réserve naturelle Roztoczanski avec ses forêts de hêtres et de sapins à perte de vue.

Petite-Pologne. Située au sud-est de la Pologne dans le bassin de la Vistule (Wisła), c'est la région de Cracovie, l'un des coeurs historiques de la Pologne. Elle s'étale sur les piémonts pré-carpatiques et sur un ensemble de plateaux vallonnés de faible altitude : celui de Cracovie-Częstochowa, celui de la Sainte-Croix et celui de Lublin. Alternant entre basses chaînes et plaines ondulées, la région offre des paysages variés. Elle présente un climat assez clément, protégé des froids du nord et du nord-est, et moins humide que dans l'ouest.

Le Jura de Cracovie et de Częstochowa est un secteur constitué de calcaires jurassiques, parsemé de rochers et de grottes. On y trouve beaucoup de ruines de châteaux forts du Moyen Âge. La chaîne des Carpates longe le sud du pays, les plus hautes montagnes d'Europe centrale, aux superbes paysages. Lacs, sommets, forêts, villages authentiques, c'est aussi la région des sports d'hiver.

Climat

Froid en hiver et chaud en été, ainsi peut-on résumer le climat de Cracovie. L'été est sans doute le meilleur moment pour visiter la ville, les journées sont ensoleillées et chaudes, parfois coupées par des typiques orages d'été.

Le mois de septembre jusqu'à la moitié d'octobre correspond à ce que les polonais appellent " l'automne doré " : le climat est sec et le ciel est d'un bleu très clair. C'est le moment où Cracovie se teint de rouge et de jaune et où les arbres de ses parcs brillent au soleil.

Les hivers sont froids et rudes avec des températures descendant à -15 °C et même moins, et de grosses chutes de neige se produisent. Si vous pensez visiter la ville à cette époque, soyez bien équipés. Janvier et février sont les mois d'hiver les plus agréables : les journées de soleil se multiplient et la ville enneigée est comme enveloppée dans une atmosphère magique.

Le printemps est généralement chaud, surtout à partir de la moitié d'avril.

Parcs nationaux

A seulement 100 km de Cracovie, les Tatras sont parfois appelés " la montagne de poche ". A cheval entre la Pologne et la Slovaquie, cette chaîne marque la frontière entre les deux pays. Côté polonais se trouvent 175 km² de montagnes qui forment le parc national des Tatras (Tatrzański Park Narodowy). Inscrit comme réserve de biosphère par l'Unesco, c'est sûrement le plus beau et le plus impressionnant de Pologne. Malgré sa modeste superficie, ce massif présente toutes les caractéristiques géologiques du milieu alpin : roches sédimentaires, cimes abruptes et parois surplombantes, ravins, lacs, cascades, grottes et belles vallées où coulent des torrents de montagne, tout cela formant l'un des plus pittoresques paysages de Pologne. Nombre d'animaux sauvages y ont trouvé leur abri, les chamois, les marmottes, les cerfs, les ours, les aigles. Une des particularités des Tatras polonais est notamment la grande quantité de lacs qui s'y trouvent, environ une quarantaine, sans compter les nombreux petits lacs qui se forment au printemps suite à la fonte des glaces. De tous ses lacs, le plus visité et le plus beau est le lac Morskie Oko, l'oeil de la mer, dont le nom vient d'une ancienne légende selon laquelle les eaux turquoises du lac seraient reliées à la mer Adriatique. Sa superficie de 34,54 ha en fait le plus grand lac des Tatras. Le parc national étant une réserve naturelle ainsi qu'une zone protégée, il est interdit de s'y déplacer en dehors des chemins balisés sans autorisation spéciale, la longueur totale de ces chemins étant tout de même de 275 km. En cours de route, il est possible de s'arrêter dans un des refuges de haute montagne qui se trouvent sur le chemin. Entièrement bâtis en bois, il est possible de s'y restaurer, se reposer ou même d'y passer la nuit.

Un peu plus à l'est des Tatras, le massif des Pieniny avec ses falaises abruptes et les gorges pittoresques du Dunajec offrent de belles possibilités de randonnée à pied ou à vélo le long de sentiers boisées qui permettent d'accèder jusqu'au point le plus haut du parc, le massif de Trzy Korony, à presque mille mètres d'altitude. L'une des attractions majeures des Pieniny est la descente du Dunajec en radeau avec des bateliers en costume traditionnel. De nombreuses variétés d'animaux vivent ici. On y rencontre, entre autres, des lynx, des chevreuils, des cerfs, des faucons migrateurs, des aigles royaux, des tétras.

A 20 km de Cracovie, le parc naturel d'Ojców s'étend sur une petite partie du plateau de Cracovie-Częstochowa, dans les vallées des rivières Pradnik et Saspowka. Dominé par la forêt, il est caractérisé par un relief calcaire, percé de quelque 400 grottes, et riche en formations rocheuses aux noms fantasmagoriques comme la Massue d'Hercule, la Porte de Cracovie ou les Panienskie (les nonnes).

Adresses Futées de CRACOVIE

Où ?
Quoi ?
Avis