Guide de CRACOVIE : Idées de séjour

Un week-end à Cracovie

En trois jours vous parviendrez à découvrir les principales curiosités de la ville et à saisir son atmosphère particulière, au même temps fêtarde et religieuse, en raison du nombre important d'étudiants et de religieux qui y résident.

Jour 1. Rendez-vous sur le Rynek Głowny, le coeur de Cracovie. Visitez la cathédrale de Notre-Dame, la Halle aux Draps, ensuite faites une halte dans un des nombreux cafés sur la place pour goûter un siernik. Poursuivez sur la rue Floriańska, un segment de la voie Royale, qui vous conduira à la Barbacane. Ici, descendez ensuite par la rue Pijarska en direction du Rynek, en passant par le quartier universitaire où vous visiterez le Collegium Maius. Empruntez ensuite la rue Golębia et sortez sur la rue Grodzka, la deuxième partie de la Voie Royale, vous arriverez ainsi aux pieds de la colline de Wawel.

Jour 2. Consacrez la première partie de la journée à la visite du complexe de Wawel qui, avec le château et la cathédrale, constitue le symbole de l'union des pouvoirs politique et religieux en Pologne. Sortez du château en passant par la grotte du Dragon. Vous vous retrouverez directement au bord de la Vistule, à côté de la statue du dragon, symbole de Cracovie. Poursuivez sur les quais jusqu'à l'église na Skałce qui domine le fleuve. La rue Skałeczna vous conduira au coeur du quartier de Kazimierz, l'ancien quartier juif qui garde le charme authentique d'antan. Promenez-vous dans ses ruelles, sans oublier de visiter la synagogue Remu'h et de vous arrêter dans un des nombreux cafés du quartier.

Jour 3. Pour le troisième jour, optez pour une excursion aux environs de Cracovie, à Oświęcim ou à Wieliczka, selon vos intérêts. Oświęcim se trouve à 65 km de Cracovie et l'excursion vous occupera la journée entière. Vous y visiterez les camps de concentration de Auschwitz-Birkenau. Le village de Wieliczka est situé à une dizaine de kilomètres de Cracovie, on y visite les célèbres mines de sel. Si vous partez le matin, cette excursion vous permettra de rentrer à Cracovie en début d'après-midi et de profiter encore un peu de la ville.

Cracovie en 5 jours

Un séjour de 5 jours vous permettra de bien connaître la ville et de faire une ou deux escapades dans les environs.

Jour 1. Suivre l'itinéraire ci-dessus.

Jour 2. Suivre l'itinéraire ci-dessus pour la matinée. L'après-midi, après la visite de la colline de Wawel, vous pouvez faire une promenade en bateau le long de la Vistule et, ensuite, vous dédier à la visite du magnifique musée des princes Czartoryski qui, dans sa collection, compte des tableaux de Rembrandt et Léonard de Vinci.

Jour 3. Consacrez la matinée à la visite de l'ancien quartier juif de Kazimierz, avec ses nombreuses synagogues et son atmosphère génuine. Faites une halte dans un des cafés qui entourent la place Nowy. L'après-midi, traversez le pont piéton Lateus Bernatek pour passer dans le quartier de Podgórze qui, pendant la Seconde Guerre mondiale, avait été transformé en ghetto. Ici vous visiterez l'usine de Oskar Schindler, ainsi que la place Bohaterów Getta.

Jour 4. Partez à la découverte du quartier de Zwierzyniec, à l'ouest du centre ville, qui vous offrira une image assez bucolique de Cracovie. Des petites églises et des vastes espaces verts, ainsi que le tertre de Tadeusz Kościuszko, d'où vous profiterez d'une vue magnifique sur la vieille ville.

Jour 5. Suivre l'itinéraire du Jour 3, proposé ci-dessus.

Séjours thématiques
Cracovie en amoureux

Cracovie est le lieu idéal pour une escapade d'un week-end en couple. La ville, notamment en hiver, recouverte de neige, est incroyablement romantique et invite à des flâneries sans fins par les ruelles pavées du centre. Quoi de mieux qu'une belle promenade en calèche dans le vieux Cracovie ou le long de la Vistule au coucher du soleil ? Après une visite au château de Wawel et une promenade sur le Rynek, la journée se terminera avec un dîner en tête-à-tête dans une belle cave voûtée dans le centre-ville. Au programme le lendemain : une visite du quartier juif de Kazimierz, un tour au marché aux puces sur la plac Nowy à la recherche d'un joli bibelot à ramener en souvenir du voyage et, pour terminer, un thé et une pâtisserie dans un de ses cafés nostalgiques.

Shopping à Cracovie

Au Moyen Age, les routes commerciales de l'Europe se croisaient à Cracovie. La ville était réputée surtout pour la vente de sel, d'ambre et de bois, les foires y étaient nombreuses.

On peut commencer par une visite au marche Stary Kleparz, non loin des Planty. C'est le marché le plus ancien et le plus pittoresque de la ville : produits laitiers, pain, viande, charcuterie, fruits et légumes de saisons, c'est ici qu'il faut faire les courses.

Ensuite, le choix ne manquera pas aux accros du shopping entre galeries d'art, magasins d'antiquaire et de bijoux. Si le centre-ville recèle de boutiques d'antiquaire et d'ambre, c'est à Kazimierz qu'on trouve le must du design polonais et de l'art naïf, sans oublier un passage chez Krakowski Kredens, pour les fins gourmands.

Cracovie juive

Avant la Seconde Guerre mondiale les Juifs constituaient un tiers de la population de Cracovie et résidaient principalement dans le quartier de Kazimierz. La rue Szeroka, la synagogue Remu'h et son cimetière du XVIe siècle, les synagogues Stara, Wysoka, Isaac et Kupa ou encore la Plac Nowy constituent les derniers vestiges de ce qui fut l'un des plus éminents lieux de la culture yiddish en Europe centrale. La visite de Cracovie juive continue dans le quartier de Podgórze où, pendant la guerre, furent déportés des milliers de Juifs cracoviens. Ici, on trouve plusieurs sites liés à la mémoire juive, comme l'usine de Schindler et le musée de la Pharmacie à l'aigle, la place Bohaterów Getta et le camp de travail de Płaszów.

Cracovie communiste

Les projets architecturaux d'époque socialiste ont heureusement épargné la vieille ville, mais ont laissé en héritage le quartier de Nowa Huta, qui aujourd'hui est considéré comme un des meilleurs exemples de planification urbaine socialiste des années 1950. Cette banlieue à 10 km à l'est de la vieille ville saura satisfaire la curiosité de ceux qui voudraient avoir une idée de la Pologne avant 1989. De larges avenues bordées d'arbres, des bâtiments dans le style du réalisme socialiste dont l'aciérie et le monastère cistercien de Mogiła, vestige d'architecture religieuse du XIIIe siècle, qui a survécu aux travaux de reconstruction du quartier après la guerre.

Adresses Futées de CRACOVIE

Où ?
Quoi ?
Avis