Guide de CRACOVIE : Comment partir ?

Partir en voyage organisé

Plusieurs solutions s'offrent à vous pour découvrir la Pologne : week-ends, escapades citadines, autotours, circuits accompagnés ou encore séjours à la carte. Les spécialistes proposent les prestations nécessaires pour organiser votre voyage personnalisé. Les packages " hôtels + transports " ont le vent en poupe pour découvrir Cracovie ou Varsovie le temps d'un week-end. Vous trouverez des escapades à partir de 300 €. Comptez environ 1 400 € pour un circuit accompagné de 8 jours. Ceux épris de liberté apprécieront la formule autotour. Vous trouverez des itinéraires à partir de 750 € (8 jours) et 1 200 € (13 jours). Enfin, puisque la destination s'y prête, les spécialistes programment des voyages " randonnée et trek " dans les Carpates. Pour un voyage de ce type de 8 jours combiné avec la Slovaquie, les prix varient entre 1000 et 1 300 €, et entre 1 500 et 1 700 € pour 14 jours.

Spécialistes
Généralistes
Réceptifs
Sites comparateurs
Partir seul
En avion

Vous n'aurez aucun problème pour rejoindre Cracovie au départ de la France. La ville est très bien desservie par les compagnies aériennes. Comptez entre 2 heures 15 et 2 heures 30 pour un vol direct. A noter que la variation de prix dépend de la compagnie empruntée, mais, surtout, du délai de réservation. Pour obtenir les meilleurs tarifs en haute saison, achetez vos billets six mois à l'avance. Pour ce qui est des périodes moins courues, un délai beaucoup plus court ne devrait pas vous empêcher de décrocher un prix intéressant.

Prix moyen d'un vol Paris-Cracovie : de 80 € avec un low cost à 350 € avec une compagnie régulière.

Principales compagnies desservant la destination
Aéroports
Sites comparateurs

Certains sites vous aideront à trouver des billets d'avion au meilleur prix. Certains d'entre eux comparent les prix des compagnies régulières et low-cost. Vous trouverez des vols secs (transport aérien vendu seul, sans autres prestations) au meilleur prix.

En train

Ceux qui aiment les voyages par train peuvent rejoindre Cracovie à partir de Paris-Gare de l'Est via Berlin, et divers changements éventuels (comme Vienne). Le voyage dure autour de 22h et les prix varient entre 130 et 280 € pour un aller. Consultez le site de la SNCF ou bien celui des chemins de fer allemands : www.bahn.de.

En bus
Location de voitures
Se loger

Il existe diverses possibilités d'hébergement à prix réduits par l'intermédiaire d'organismes tels que les auberges de jeunesse, les hostels, les pensions, ou encore chez l'habitant (villes ou villages des régions et les sites les plus touristiques, médiation auprès de l'office de tourisme).

Auberges de jeunesse

Les auberges de jeunesse sont très bon marché, mais impersonnelles et contraignantes ; elles ne sont pas ouvertes entre 10h et 17h, et parfois ferment leur porte d'entrée de minuit à 6h.

Hostels

Les hostels, sur le modèle anglo-saxon, sont au contraire très libres, très modernes, mais construits bon marché et axés sur un public jeune qui fait la fête à prix réduit. Ils sont donc souvent bruyants et envahis de buveurs d'un week-end (surtout dans les villes desservies par les compagnies à bas coût). Les pensions ou chambres chez l'habitant sont plus sûres de ce côté-là, mais rendent souvent plus dépendant de la personne chez qui on loge.

Échanges

Des hébergements (ou échanges) dans des familles polonaises parlant français (principalement de Cracovie) sont proposés par l'association Amitié sans frontières.

Standing moyen et luxe

Dans cette catégorie, mieux vaut orienter ses choix sur des chaînes d'hôtels françaises ou internationales. Ces dernières offrent la sécurité de certains standards et d'un rapport qualité-prix connu. Sinon le voyageur s'expose à de possibles mauvaises surprises, tel un prix élevé pour une qualité médiocre : vieux bâtiment de l'ère communiste, froid et austère, chambres peu confortables au mobilier vieillissant et aux couleurs orange et marron... Le seul avantage de ce type d'hébergement typique est alors d'être transporté à une autre époque ! Heureusement le secteur hôtelier polonais commence à réaliser les opportunités qui existent et tend à se moderniser.

Campings

La Pologne compte environ 500 campings répartis sur tout le territoire et classés en trois catégories. La saison dure du 15 mai au 15 septembre. Le camping sauvage est autorisé, et on peut planter la tente sur un terrain avec l'accord du propriétaire.

Se déplacer
Avion

Le pays possède huit grands aéroports : Varsovie, Cracovie, Gdansk, Katowice, Poznan, Rzeszów, Szczecin et Wrocław. Il y a aussi des aéroports dans les villes plus petites. Il y a des vols intérieurs, assurés par la compagnie nationale LOT. La plupart d'entre eux passant nécessairement par Varsovie, ils peuvent être pratiques pour visiter le pays à partir de la capitale. En revanche, ils ne sont pas nécessairement une bonne solution (et pas si rapide) si l'on veut aller d'une ville à l'autre (un vol Cracovie-Szczecin durera par exemple 4 heures au minimum, car il faut transiter par Varsovie). Un billet intérieur coûtera à partir de 100 € environ.

Bateau

Il est très répandu dans certaines régions de Pologne. Sur la mer Baltique, des excursions sont organisées, et certaines liaisons sont assurées, soit entre des villes polonaises, soit vers d'autres pays comme la Russie ou la Suède. En Mazurie, le nombre impressionnant de lacs et de canaux permet aux touristes de se déplacer par voie fluviale. On peut emprunter les bateaux de transport qui assurent des liaisons fréquentes en été, ou même louer des bateaux ou des canoës pour être complètement libre.

Bus

Il existe de plus en plus de lignes privées qui sont souvent assez intéressantes d'un point de vue tarif et confort. La plus connue est Polski Express qui dessert l'ensemble de la Pologne. Des lignes de minibus se développent aussi en Pologne, pour de longs trajets tels que Varsovie-Lublin ou pour desservir des petites villes ou des lieux touristiques, tels que Cracovie Wieliczka. Les prix pratiqués sont souvent très intéressants.

PKS
Train

Les Polonais voyagent énormément en train (poci g). Généralement plus rapide que le bus, le train reste le moyen de transport le plus pratique et le moins coûteux ; même si les prix augmentent très vite depuis quelques années, plus vite en tout cas que la qualité et le confort. Pratiquement tout le pays est relié par le chemin de fer. Les gares sont ouvertes 24h/24, et les trains partent dans toutes les directions à toutes les heures. En général, les trains de nuit sont bondés. Si vous n'avez pas réservé, il faut prendre d'assaut le train à son arrivée en gare pour éviter de passer le voyage dans le couloir. Prenez exemple sur les Polonais, et cherchez à connaître la disposition du train avant son arrivée pour ne pas avoir à courir sur le quai à la recherche de la deuxième classe.

Les billets. Les billets ne se compostent pas (le contrôle est systématiquement effectué dans le train) et peuvent toujours être achetés dans le train à condition de le signaler au contrôleur avant de monter ou au démarrage et avec une commission de 5 zl supplémentaire pour un trajet de moins de 100 km, et de 7 zl pour un trajet de plus de 100 km (sauf lorsqu'il n'existe pas de guichet dans votre gare de départ ou que ce dernier est fermé). Exception dans le Trójmiasto de Gdańsk, où les billets SKM (RER) sont à composter. Les trains de grandes lignes comportent des compartiments dans lesquels il est facile d'échanger des impressions et de nouer des contacts. Voyager en train reste un bon moyen d'observer les Polonais dans leurs habitudes quotidiennes et d'apprécier leur gentillesse.

Les gares. Il faut se méfier du nom des gares, car, dans les grandes villes, il y en a plusieurs du même nom, avec à la suite des appellations qui les distinguent. La gare centrale, celle qui dessert le mieux le centre-ville et les infrastructures touristiques, est Główny (" Kraków Główny "). Les autres sont des gares de quartier ou même de banlieue, où vous risqueriez d'être déçu. Pour Varsovie, c'est la gare Centralna qui, comme son nom l'indique, est située le plus au centre de la ville.

Les prix et formules. Sur le réseau polonais, il est possible de voyager avec la carte Polrail Pass, délivrée dans les gares PKP, qui permet un nombre illimité de voyages et de kilomètres pendant une période définie (8, 14, 21 jours ou un mois) sur l'ensemble du réseau. La carte Interail, valable dans toute l'Europe selon des zones définies à l'avance (se renseigner auprès d'une gare SNCF), est maintenant accessible à tous.

Il existe aussi des billets à tarifs réduits pour les voyages du week-end, valable du vendredi après-midi au lundi matin. Il s'agit d'un " bilet wycieczkowy " (billet d'excursion) valable sur train local " pociąg osobowy " ou rapide " pociąg pospieszny ". Ce ticket donne droit à 20 % de réduction sur un trajet simple et 50 % sur un aller-retour, selon certaines conditions (se renseigner auprès des gares).
La société ferroviaire PKP dispose d'un site Internet qui donne de façon fiable toutes les informations (horaires, tarification) : www.pkp.pl - Il existe des trains régionaux et des trains rapides, Express ou Intercity, qui pratiquent des tarifs plus élevés. Attention, très souvent les gares distinguent les guichets : ceux pour l'achat de billets pour voyager en train régional et ceux avec un Express ou Intercity (IC), vérifiez bien les inscriptions avant de vous placer dans la file d'attente. Par ailleurs, si vous êtes assez libre dans vos horaires, comparez auparavant les tarifications, parfois les trains régionaux sont beaucoup moins chers, mais offrent une durée de trajet et un confort quasi équivalents. Par exemple un aller Varsovie-Gdańsk coûte 45 zl en train régional (IRN) ou 68 zl en 1re classe et dure 5 heures, alors que le même trajet le même jour en Intercity (IC) coûte 90 zl en 2e classe et dure 4 heures 19 !

L'abréviation EC sur les panneaux d'affichage signifie EuroCity Express et comprend les trains Express à destination de villes hors de Pologne telles que Berlin ou Prague.

Voiture

Pour les citoyens de l'Union européenne, il faut le permis de conduire à trois volets, la carte grise et la carte verte d'assurance internationale. La voiture n'est pas le moyen de transport le plus économique pour visiter le pays, mais offre l'avantage non négligeable d'être complètement libre. C'est un bon moyen pour voyager à son propre rythme, et aller dans des endroits que les moyens de transport classiques comme le train ou le bus ignorent. Il est possible de louer des voitures en Pologne, en général dans les grandes villes ou auprès de certains hôtels, sur présentation d'un permis de conduire. Les routes polonaises sont souvent en mauvais état (ornières, trous, plaques de béton...) mais le réseau routier se modernise rapidement (nouvelles routes, autoroutes).

Règles de conduite

Il convient de respecter quelques lois et règles de conduite propres à la Pologne.

Allumer ses feux de croisement, de jour comme de nuit, du 1er octobre au 1er mars.

Respecter les limitations de vitesse, 50 km/h en agglomération, 90 km/h sur route, 110 km/h sur quatre voies et 130 km/h sur autoroute. Depuis quelque temps, la circulation routière en Pologne est devenue plutôt disciplinée, ce qui n'était pas le cas il y a quelques années. Les contrôles de police sont nombreux, ainsi que les radars.

Dépasser par la droite est autorisé.

La priorité à droite n'existe pas. La route prioritaire ou la plus importante prime.

La flèche verte sous les feux rouges indique que vous pouvez tourner à droite, malgré le feu rouge, mais en marquant un stop et après vous être assuré qu'il n'y a pas de piétons (qui eux ont feu vert).

Ne pas boire. La tolérance pour l'alcoolémie au volant est de 0,2 mg/litre et les Polonais ont coutume de dire qu'avec une grande bière un conducteur est en infraction. De fortes amendes et une garde à vue sont prévues. A partir de 0,5 mg/litre d'alcool dans le sang, l'infraction devient un délit et le contrevenant risque une peine de prison pouvant aller jusqu'à 2 ans avec mise en détention provisoire immédiate. Cette procédure peut durer plusieurs mois.

Il est permis de se garer sur les trottoirs, en laissant 1,50 m pour les piétons.

Les pneus à clous en hiver sont strictement interdits.

Les sièges auto pour les enfants sont obligatoires.

Carburants

Beaucoup de stations-service sont ouvertes 24h/24 et acceptent le paiement par carte de crédit. Les carburants proposés sont l'essence avec plomb à indice d'octane de 94, les essences sans plomb 95 et 98, l'essence sans plomb U95 pour voitures sans catalyseur et le gazole ON. L'utilisation du gaz est assez populaire en Pologne.

Assistance routière

En cas de panne, il est possible de faire appel au service d'assistance routière créé par la Fédération polonaise de l'automobile (PZMot). Dans un rayon de 50 km autour des villes principales, un simple appel téléphonique permet d'être dépanné. Cela se fait gratuitement pour les titulaires d'un livret de A.I.T. ou les membre d'un club automobile affilié à la Fédération internationale de l'automobile. Pour connaître les adresses et numéros de téléphone de ces postes d'assistance routière, s'adresser à la Fédération polonaise de l'automobile (PZM), Ul. Śniadeckich 17A à Varsovie ✆ (48) 22 625 95 08 - (48) 22 825 09 67, ouverte 24h/24 ou aux numéros d'urgence 981 ou 954. Il existe également de nombreuses compagnies privées rapides et efficaces.

Camping-car

Ce mode de vacances très pratique se développe. Pour l'instant, ce n'est pas encore très courant, il n'y a donc pas de réglementation particulière pour le stationnement. Les campings ne sont pas encore tous adaptés à ce système, mais cela devrait venir très vite. Il y est toujours possible de faire le plein d'eau, de vider les toilettes, etc. Les grandes stations-service vous laisseront également faire le plein d'eau sans problème, le plus souvent gratuitement. Hormis les campings, il est facile de s'installer pour la nuit sur une place ou un parking, surtout dans les villages. Parfois même, les habitants vous ouvriront leur cour ou jardin. Dans les grandes villes, il peut être difficile de stationner hors parking. Pour l'instant, la location de camping-car n'est pas pratiquée.

Taxi
Deux-roues

La Pologne est un pays qui peut facilement et agréablement être visité à vélo et Cracovie n'est pas une exception ! La ville est équipée de pistes cyclables, notamment longeant la Vistule, et le vélo est une bonne solution pour visiter le centre historique et découvrir des coins insolites. Néanmoins, la circulation en vélo nécessite toujours la plus grande vigilance.

Auto-stop

De nombreux jeunes, polonais comme étrangers, pratiquent ce moyen de déplacement en été. Comme dans la plupart des pays, il est conseillé de respecter certaines consignes de sécurité, et de se méfier de certains automobilistes. En général, l'auto-stop en Pologne ne présente pas de problème particulier, et peut même être l'occasion de faire de nouvelles rencontres et de connaître mieux les Polonais. Mais, comme partout, cela peut aussi malheureusement s'avérer dangereux. Attention : le signe n'est pas le pouce, mais un mouvement de bras de haut en bas (pour faire signe de s'arrêter).

Adresses Futées de CRACOVIE

Où ?
Quoi ?
Avis