Guide de CRACOVIE : Sécurité et accessibilité

Femme seule en voyage

Les Polonais seront prêts à aider une touriste si besoin, mais sans aucune drague ni danger particulier. Les Polonaises n'hésitent pas à rentrer seules chez elles au milieu de la nuit.

Voyager avec des enfants

La Pologne n'est pas un pays particulièrement difficile pour voyager avec des enfants. Les enfants sont respectés en Pologne, la sécurité est très haute en ce qui les concerne. Souvent vous attirerez la sympathie et on vous proposera plus d'aide que si vous étiez entre adultes. Cependant, il n'existe pas outre mesure d'attraction ou d'infrastructure spécialement conçue pour les enfants. Dans chaque ville, vous trouverez des zoos ; les réserves d'animaux à travers le pays pourront être particulièrement attrayantes (bisons, loups en Grande-Pologne, phoques sur la Baltique, etc). Les forêts de l'Est et les montagnes du Sud seront sans doute des régions idéales pour amener les enfants au grand air. Certaines possèdent des musées plus ludiques que d'autres (aquariums, certains musées multimédias). Question sortie, le nombre de cafés non-fumeurs et non-alcoolisés, ainsi qu'un grand nombre de plats susceptibles de plaire à ceux du jeune âge feront des grandes villes polonaises des lieux plutôt faciles à vivre pour un enfant. Les transports sont plutôt confortables, mais n'ont pas de dispositions adaptées spécialement aux enfants.

Voyageur handicapé

La Pologne est plutôt pauvre en infrastructures adaptées aux voyageurs handicapés.
Ascenseurs et rampes font plutôt l'exception que la règle, les hôtels ou autres établissements adaptés sont rares, le contraire est mentionné dans nos descriptifs d'hébergement et de restaurants. En ville, le nombre de passages souterrains et d'escaliers, dont tous ne possèdent pas de voies pour fauteuils roulants, peuvent être un problème. Cependant, le grand nombre de centre-villes piétons peuvent représenter un avantage certain.
Les trottoirs et chaussées sont généralement en bon état, ne posant pas d'obstacle particulier à un déplacement en fauteuil. La Pologne se sensibilise peu à peu aux droits des handicapés, notamment sous pression de l'UE. On peut donc avoir bon espoir que la situation évolue positivement, des progrès considérables ont déjà été faits depuis l'époque communiste où rien n'était fait pour les handicapés.

Si vous présentez un handicap physique ou mental ou si vous partez en vacances avec une personne dans cette situation, différents organismes et associations s'adressent à vous.

Voyageur gay ou lesbien

Si Varsovie, Cracovie ou Wrocław commencent à abriter une scène gay et lesbienne qui s'affiche, c'est un phénomène non seulement limité aux villes principales, mais également très récent. Il y a quelques années encore, Cracovie connaissait des manifestations anti-homosexuels. L'ère ultra-conservatrice des Kaczyński n'a pas aidé à répandre la tolérance envers les orientations sexuelles " non conformistes ". Dans la Pologne urbaine, cette ère semble cependant s'être terminée par un ras-le-bol général, et l'heure est au progressisme. Depuis 15 ans, les communautés homosexuelles, surtout à Varsovie, se sont bon gré mal gré affichées et organisées ; elles semblent être à présent relativement acceptées dans le paysage de la capitale. Il y a, à Varsovie et un peu à Cracovie, suffisamment d'infrastructures (hôtels, restaurants, bars, clubs) pour qu'un voyageur homosexuel puisse s'y retrouver. Mais en dehors de la communauté, même si celle-ci ose à présent s'afficher, il faut bien savoir que la Pologne est un pays conservateur, catholique et où la sortie du conformisme ne touche que les trois ou quatre centres urbains les plus dynamiques. Voir des homosexuels s'embrasser dans la rue, même à Varsovie, est un spectacle peu commun ; il choquera et pourrait vite susciter le rejet.

Adresses Futées de CRACOVIE

Où ?
Quoi ?
Avis