Ce petit village est chargé d'histoire et témoigne pleinement du passé colonial, pénitentiaire et minier de la Calédonie. Le commandant Jean-Joseph de Brune, capitaine de la frégate Le Prony, donna le nom de son navire à la baie en 1854. En 1873, l'administration pénitentiaire prend possession des lieux et y fait travailler les bagnards jusqu'en 1907, quand son départ entraîne la ruine de la commune. En 1953, une compagnie minière la rachète la et prévoit de fournir 3 millions de tonnes de minerai de fer à une société australienne. Mais l'activité cesse en 1968 et les habitants désertent à nouveau les parages. Grâce à l'insistance d'un amoureux des vieilles pierres, les maisons sont louées en 1975 aux employés de la société propriétaire des terres et, en 1990, une association pour la protection du site se constitue. On lui doit un admirable travail de recherche et la restauration de la poudrière du bagne. Prony doit également son attrait à l'immense beauté de sa région. Au coeur du Grand Sud, sa baie est d'une splendeur remarquable et le GR1 part d'ailleurs d'ici pour rejoindre Dumbéa.

Les lieux incontournables de PRONY

Organiser son voyage à PRONY

Photos de PRONY

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

NOUVELLE CALÉDONIE

Guide NOUVELLE CALÉDONIE

NOUVELLE CALÉDONIE 2019

16.95 €
2018-10-17
384 pages
Ailleurs sur le web
xiti
Avis