Moulmein, rebaptisée Mawlamyine, fut une capitale britannique entre 1827 et 1852 et, pendant quelque temps, un grand port pour l'acheminement du teck. Le port est encore actif mais dépassé par celui de Yangon et de Pathein pour le trafic international.

Mawlamyine est une ville aérée, ombragée par les palmiers, tournée vers la baie de Martaban. Séparée de la ville de Mottama (ancienne Martaban) par la Salouen, elle est accessible par bateau et par un gigantesque pont rejoignant Mottama, ayant définitivement mis un terme au charme sauvage de la baie et aux plaisirs de sa traversée au petit matin en pirogue à moteur...

La ville compte 300 000 habitants, essentiellement des Môn (mais aussi des Karen, des Birmans, des Chinois et des Indiens), qui vivent de l'exploitation de l'hévéa et du coton, dont les cultures sont visibles dans toute la région.

Cette ville, où semble traîner dans l'air un relent de nostalgie coloniale, est la seule du pays que Rudyard Kipling visita réellement. Au pied de la colline, il est même tombé éperdument amoureux d'une jeune Birmane, au point d'écrire qu'il aurait pu rester pour toujours dans cette ville. C'est aussi à Moulmein que George Orwell a séjourné plusieurs années, même si son récit ne s'attarde pas sur cette ville. Partout, vous verrez des bâtiments tout droit sortis de cette période, témoignant du caractère désuet de la ville, qui semble figée dans le temps. C'est d'ailleurs ce qui en fait une destination très appréciée.

Les alentours sont riches de monuments bouddhiques originaux et authentiques, de plus la plage de Setse n'est qu'à 2 heures de voiture offrant un dépaysement incomparable.

L'ambiance de la ville est jeune et gentiment familiale.

Les lieux incontournables de MAWLAMYINE

Organiser son voyage à MAWLAMYINE

Photos de MAWLAMYINE

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

MYANMAR - BIRMANIE

Guide MYANMAR - BIRMANIE

MYANMAR - BIRMANIE 2018/2019

14.95 €
2018-07-13
408 pages
Ailleurs sur le web
xiti
Avis