Guide de MUNICH : Festivités

Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Maibaum

Le 1er mai est un jour de fête en Bavière. Un jour pour les groupes folkloriques locaux de revêtir leurs plus beaux costumes et rassembler tous les villageois pour célébrer cet important événement annuel. La vieille tradition veut que pour ce jour particulier, les habitants érigent l'Arbre de Mai, le Maibaum. A la fois rite de printemps et de fécondité, cette tradition est encore bien présente en Bavière. Chaque arbre est décoré de façon unique avec des rubans, des couronnes ou des signes des guildes d'artisans locaux. Une fois le devoir accompli, il est temps pour la fanfare de se mettre au diapason et d'accompagner les danseurs jusque tard dans la nuit. Une bière noire traditionnelle (Maibock) est brassée spécialement pour l'occasion. La plupart des villages bavarois ont un club connu sous le nom de Burschenverein qui s'apparente aux associations de jeunes agriculteurs. Bien avant le 1er mai, les jeunes gens du Burschenverein vont dans les bois pour choisir un grand pin droit qui est ensuite abattu et caché pour être gardé en sécurité. Une précaution nécessaire, car une partie de cette tradition veut que chaque village essaye de voler l'arbre de ses voisins. S'ils y parviennent, le retour en toute sécurité du bien volé est négocié avec des rançons impliquant de grandes quantités de bière et de nourriture. Certains Burschenverein se sont spécialisés dans le vol des arbres les plus surveillés. mais attention, ces vols sont régis par un code de conduite plutôt strict : scier ou endommager l'arbre est absolument désapprouvé, tout comme le non-paiement de la rançon. Le vol le plus spectaculaire a eu lieu en 2004, lorsque des voleurs rusés ont dérobé l'arbre du sommet du Zugspitz en utilisant un hélicoptère ! Hisser l'arbre est un travail très difficile, si bien que la tendance actuelle veut qu'on le laisse désormais pendant trois ans. L'arbre est soulevé en utilisant de plus petits arbres qui ont été dépouillés de leur écorce et attachés ensemble au sommet par une corde épaisse. Centimètre par centimètre, il est lentement hissé dans un trou. Une fois solidement ancré, il est orné de panneaux indiquant les guildes d'artisans locaux et surmonté d'une couronne à laquelle sont accrochés des saucisses, du bacon, du vin et des bouteilles de schnaps. Fixer la couronne dépend du Maibaumkraxler qui doit escalader l'arbre, attacher la couronne et la redescendre, en toute sécurité, sur le sol.

Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Oktoberfest

Aux origines de l'Oktoberfest

Les fêtes de la bière étaient courantes depuis plusieurs siècles en Bavière. En effet, le mois de septembre était l'occasion pour les brasseurs de vider leurs stocks avant de commencer une nouvelle saison. Ces fêtes étaient nombreuses mais aussi plus petites. C'est en 1810 que fut organisée la première grande fête. Le 17 octobre de cette année-là, le futur Roi Louis Ier de Bavière décide d'organiser une grande course hippique pour célébrer son mariage avec la princesse Thérèse de Saxe-Hildburghausen. C'est ainsi que la prairie sur laquelle la course a été organisée prendra le nom de Theresienwiese. Le roi de l'époque, Maximilien Ier, décida d'en faire une fête nationale pour renforcer l'identité bavaroise.

L'Oktoberfest au fil des années

A ses débuts, la fête ressemblait plutôt à une foire agricole. Mais au fur et à mesure, les exploitants quittèrent les stands et laissèrent leur place à une fête foraine telle qu'on connaît aujourd'hui. Les courses hippiques furent également abandonnées, sauf pour les années de jubilé (la dernière en 2010). Depuis sa création, la fête ne fut annulée que 24 fois, notamment pendant une épidémie de choléra en 1854, durant les guerres austro-prussiennes (1866) et franco-allemande (1870), lors les deux guerres mondiales et dans les années d'après-guerre.

L'Oktoberfest aujourd'hui

Chaque année, l'événement attire plus de six millions de fêtards. De nombreux Bavarois, quelques Allemands, mais aussi beaucoup de touristes. Ces derniers essayent de se fondre un maximum dans la masse en portant eux aussi les habits traditionnels bavarois. Les participants s'installent dans de grandes tentes dispersées sur la place, la plus grande pouvant accueillir plus de 10 000 personnes. Au programme : de la bière ! Ici, on la commande bien souvent par litre entier. C'est ainsi que l'on voit défiler (avec une force impressionnante), des hommes et des femmes les mains remplies d'immenses pintes. Un bal qui fait bien évidemment partie du spectacle ! En parlant de spectacle, il ne faut pas manquer les orchestres qui viennent animer les différentes tentes avec leur musique traditionnelle bavaroise. Il y a largement de quoi boire donc, mais de quoi manger aussi. On retrouve les meilleures spécialités bavaroises dans les assiettes : saucisses, porc à la broche, etc. A l'extérieur des tentes, différents stands vendent des souvenirs, comme les fameux coeurs en pain d'épices. Les attractions et autres jeux de fête foraine viennent compléter le tableau pour faire de cet événement une activité familiale.

Novembre
Décembre
Les marchés de Noël munichois

Plus qu'ailleurs, les marchés de Noël à Munich génèrent une magie incroyable. Si vous êtes amateur de féerie et de vin chaud, Munich est l'endroit idéal ! Plus d'une dizaine de marchés animent la ville de novembre jusqu'à la fin du mois de décembre. Par contre, la plupart sont fermés le jour de Noël, les Munichois s'enfermant en famille, les rues sont quasiment désertes !

Chaque marché a son ambiance et ses particularités, voici les principaux :

Marienplatz. Le roi des marchés de Noël à Munich. Par sa situation sur la place principale de la ville, c'est le plus touristique et le plus " embouteillé ". Mais cela n'enlève rien à son charme et à son authenticité. Étal après étal, on découvre les souvenirs artisanaux, les stands de vin chaud, sans oublier les petits en-cas à grignoter. N'hésitez pas à franchir les portes de l'hôtel de ville, quelques stands prennent place dans la cour. C'est là que se trouve la poste du marché de Noël où vous pouvez acheter un timbre spécialement imprimé pour l'occasion.

Rindermarkt. Techniquement, il fait partie du marché de la Marienplatz, mais comme il se trouve à quelques minutes de marche de celui-ci, beaucoup de visiteurs le manquent. Pourtant, c'est certainement l'un des plus mignons avec ses arbres qui l'entourent, illuminés aux couleurs de Noël.

Residenz. La cour royale est elle aussi envahie par les chalets pendant la période de Noël. Petit mais cosy, on y retrouve tout ce qu'il faut en quelques enjambées : vin chaud, nourriture et souvenirs.

Viktualienmarkt. Haut lieu de la gastronomie bavaroise pendant toute l'année, les échoppes du Viktualienmarkt se vêtissent de leurs plus beaux habits de Noël. Quelques étals s'ajoutent à ceux qui sont habituellement installés sur la place pour offrir une expérience complète. Ceux qui cherchent des souvenirs gustatifs à emporter doivent s'arrêter ici.

Chinesischer Turm. Au beau milieu du jardin anglais, l'ambiance est ici encore plus magique. Les échoppes sont certes similaires à celles que l'on retrouve au centre-ville, mais l'atmosphère a un tout autre goût. Romantique à souhait, c'est le marché pour les amoureux qui peuvent compléter la visite avec un tour en calèche dans le parc.

Sendlinger Tor. Un petit marché tout mignon au pied de la Sendlinger Tor. C'est un bon spot pour acheter les cadeaux puisqu'il y a une bonne concentration de revendeurs d'objets artisanaux venant du monde entier.

Haidhausen. Pour ceux qui veulent échapper aux touristes et se mêler à la population locale, ce marché situé sur la Weissenburger Platz est idéal !

Wintertollwood Festival. Tenu sur le site de la célèbre Oktoberfest, cet immense festival/marché alternatif comprend une variété de tentes, de stands de nourriture et de magasins... mais cela ne ressemble à aucun marché de Noël traditionnel ! Tollwood est un marché où la priorité est mise sur le commerce équitable. C'est aussi un lieu beaucoup plus festif avec un espace entièrement réservé aux spectacles, concerts et autres installations artistiques. La fête dure souvent jusqu'à 1h du matin. Un marché loin des clichés de Noël à ne pas manquer.

Medieval Market. Sur la Wittelsbacher Platz, ce marché propose encore une autre manière de fêter Noël... au Moyen Age ! Ici le vin chaud (et rhum !) se déguste dans des bols en céramique. Personnages costumés et ménestrels sont là pour s'assurer de l'animation...

Märchenbazar. Ambiance psychédélique sur Tumblingerstrasse. Certainement le plus artistique des marchés avec ses nombreux objets faits main, le tout installé sous un chapiteau de cirque. Nourriture éclectique allant du kebab turc aux crêpes françaises.

The Pink Christmas Market. Le marché gay friendly s'installe chaque année sur la Stephenplatz. Les petits lutins sont remplacés par des drag queens et le vin chaud par des cocktails.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Ecotourisme
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Activités Airbnb
  • Assurance voyage

Adresses Futées de MUNICH

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 personnes en Catalogne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes à Castello d'Empuries en Catalogne avec l'Office de Tourisme de Castello d'Empuries.