Guide de MUNICH : Mode de vie

Munich est souvent classée parmi les villes les plus agréables à vivre du monde. Ici le sentiment de sécurité domine, de jour comme de nuit. Le suivi des règles typiquement allemand fait que presque tout est respecté : tri des déchets, civisme, code de la route... tout repose sur la responsabilité individuelle. Si on ajoute les nombreux espaces verts, la propreté des rues et la richesse architecturale, on comprend facilement cette belle position dans ce classement.

Vie sociale

Bien plus qu'un concentré d'histoire, Munich est aujourd'hui une cité déroutante, à la fois conservative et branchée, épicurienne et bourgeoise, elle cultive son propre anti-conformisme pour mieux se distinguer de ses grandes rivales du nord. Au fond, si elle devait choisir une soeur comme cité, ce serait Milan plutôt que Berlin.

Pouvoir vivre à Munich est un privilège. Avec ses larges rues piétonnes, ses parcs (le jardin Anglais c'est plus de 4 km² de verdure en plein centre, plus grand que Central Park à New York), ses belles boutiques, ses perspectives de grande capitale, le visiteur comprendra tout de suite qu'il s'agit d'une cité opulente. Le Bavarois est attaché viscéralement à sa ville, fier de sa prospérité, sûr qu'aucune autre ville en Allemagne soit aussi idyllique. C'est un fait, la vie y est très agréable voire reposante. Cette capitale semble parfois endormie mais c'est un sentiment trompeur car la tradition de la fête est omniprésente. Les étudiants et la jeunesse munichoise animent les rues tard le soir et bien souvent vous croiserez des groupes de jeunes gens chantant dans les rues pour fêter une victoire au football ou terminant une soirée un peu arrosée au grand air. Munich est une sorte d'immense village aux habitants joviaux, gais, plutôt satisfaits d'eux-mêmes et très jaloux de leurs prérogatives. L'étranger ne les intéresse peu et ils se montreraient presque soupçonneux à l'égard de mondes qu'ils ne connaissent pas tant ils sont fiers de leur ville et de leur Bavière. Et s'ils vous répondent dans leur dialecte (incompréhensible même pour un Allemand de Francfort), ce n'est pas pour vous perdre mais parce qu'ils tiennent à sauvergarder leurs coutumes. Etre munichois c'est aussi tout un art de vivre qui se décline selon les goûts de chacun : boire une bière entre amis aux terrasses des cafés et sur les bancs des jardins de bière, vibrer aux exploits du Bayern München ou du TSV 1860 München. C'est être aussi à ses heures un amateur d'art et de peinture, un flâneur amoureux de livres anciens, un adepte du bronzage intégral sur les pelouses du jardin Anglais ou un passionné de ski qui ne manquera pas l'ouverture de la saison de ski dans les Alpes bavaroises.

Munich, ville festive

Dans une ville où la bière et la musique font partie intégrante de la culture locale, la fête est à l'honneur. Les idées de sortie ne manquent pas entre les concerts, les brasseries, les représentations théâtrales, les discothèques (implantées au coeur même de zones reculées et qui font salle comble le week-end). Dès que les beaux jours reviennent, les habitants revivent et recommencent le soir à investir les rues et à s'amuser. Tout le programme disponible dans le bi-mensuel In München.

Tout nu et tout bronzé

Les Munichois n'ont absolument rien à cacher. En vérité, il est ici tout à fait normal de se déshabiller lors des chaudes journées d'été (et même les moins chaudes). La nudité n'est absolument pas problématique, que ce soit au sauna, sur les plages de l'Isar ou dans un parc de la ville.

Avec un mouvement nudiste assez important en Allemagne depuis les années 1920, la fameuse Freikörperkultur, abrégé FKK, c'était toléré depuis longtemps. Mais Munich a officialisé les choses en avril 2014. A l'automne 2013, la loi interdisant le naturisme en Bavière expirait et les Länder perdaient la responsabilité de cette législation pour la laisser aux communes. C'est ainsi que Munich créa six zones nudistes dans la ville.

Englischer Garten. A quelques minutes à peine de la Marienplatz bondée, vous pouvez vous promener entièrement nu ! Le jardin anglais a sa zone nudiste en plein milieu des Schönfeldwiese, de grandes pelouses où les nudistes se mêlent (sans être séparés !) aux familles et amoureux venus se détendre sur ces vastes prairies. La zone se situe entre le Monopteros et la Maison de thé japonaise.

Schwabingerbach. Une seconde zone nudiste a été installée dans le jardin anglais, bien plus au nord et plus à l'abri des regards. Peu de personnes s'aventurent aussi loin dans le parc si ce n'est quelques joggeurs et cyclistes. Pour y accéder, descendre à la hauteur du métro Alte Haide.

Mittlere-Isar-Kanal. En dehors du parc, on peut jouir d'un autre espace ouvert pour exposer son corps nu au soleil. Sur les berges de l'Isar, à environ 200 m du pont Marie Klaus, une belle plage de sable est ouverte aux nudistes (et aux autres). Quelques barbecues pour y cuire ses saucisses !

Brudermuhlbrucke. Une autre plage au bord de la partie sud de l'Isar. L'endroit est idéal pour s'adonner aux joies de la baignade. Entre les ponts Brudermuhlbrucke et Braunauer Eisenbahnbrücke.

Flaucher. C'est l'endroit le plus apprécié par les jeunes nudistes puisque c'est aussi celui où il est le plus facile de s'éloigner pour se mettre à l'abri des regards. Bon spot pour les baignades. Près du zoo.

Feldmochinger See. Un peu plus éloigné du centre-ville, ce petit lac offre la tranquillité et toutes les commodités nécessaires (toilettes, biergarten, aire de jeu...). Au nord de la ville.

Mœurs et faits de société

Grâce à sa situation centrale en Europe, Munich est une plaque tournante du commerce continental. La proximité avec l'Italie a développé ses échanges avec la péninsule. Si un grand nombre d'Italiens se sont installés à Munich et dans toute la Bavière pour y ouvrir des restaurants, c'est avant tout dans l'architecture que l'influence latine se fait sentir. Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, le baroque conquiert Munich : une évolution architecturale qui s'explique par l'engouement des souverains bavarois pour l'art italien.

Francophilie

La guerre avait laissé des cicatrices profondes. L'inimitié et le ressentiment étaient vifs entre les deux pays. On se traitait de sale boche et de Franzmann (aussi péjoratif que " schleu "). Pour des générations encore, l'Allemand s'incarnait dans un officier SS cynique, brutal et froid popularisé par le cinéma. Il faut attendre les années 1960 avec de Gaulle et Adenauer pour que naisse une politique de coopération culturelle et d'échanges. Au milieu des années 1980, l'apprentissage de l'allemand a le vent en poupe, le français tient tête à l'anglais dans les classes allemandes. Des sociétés franco-allemandes se créent un peu partout. Aujourd'hui l'Allemand s'agace de certains traits de caractères bien français mais on envie notre légèreté et notre faculté à jouir de la vie sans se rendre malade pour trois gnons sur la carrosserie de la voiture ! Certaines universités sont courues (Montpellier par exemple) et, les coins où le français ne pullule pas, beaucoup de commerçants se pâmeront devant votre charmant accent ! Là-bas, on appelle parfois la France, la " Grande Nation ", ironique pensez-vous ? Pas toujours...

Religion

Plus de la moitié des Munichois se déclarent chrétiens. La société bavaroise est plutôt traditionnelle et conservatrice en particulier dans les petites villes. Beaucoup plus ouvert sur le monde, cosmopolite et moderne, Munich reste néanmoins attaché à ses traditions culturelles et religieuses. La piété n'est pas celle, profonde et fervente, de l'Italie du Sud ou de certains pays latins, mais les franges conservatrices de la société accordent aux valeurs religieuses et familiales une grande importance. Les grandes fêtes catholiques du calendrier rythment la vie et les saisons, en particulier dans les campagnes alentours, terres fortement imprégnées de catholicisme. Le dimanche, les belles églises de Munich sont pleines à craquer.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Activités Airbnb

Adresses Futées de MUNICH

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end bien être pour 2 personnes en Auvergne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes en Auvergne avec Aiga Resort.