Guide de MUNICH : Munich en 20 mots-clés

Faire – Ne pas faire

La Bavière est une région proche de la culture française mais cependant plus conservatrice. Voici quelques consignes à suivre.

Faire

Les hommes doivent impérativement se découvrir la tête en entrant dans une église.

Soyez délicat et diplomate lorsque vous parlez de la période nazie.

Attention ! Sur la route, il n'existe pas de limitations de vitesse sauf lorsque des panneaux de signalisation indiquent une zone à vitesse réduite. Pour les périples hivernaux, pensez à emporter des chaînes (Schneeketten) pour la neige. Les pneus d'hiver sont fortement recommandés.

Recyclez. Les Allemands prennent le recyclage très au sérieux. Mais ce qui est bon pour l'environnement provoque souvent la confusion parmi les touristes. Mais rien de compliqué, des poubelles de couleur différente pour les déchets généraux, les plastiques, le papier et le carton et les déchets organiques. Notez aussi que la plupart des bouteilles en plastique sont consignées.

Quelques phrases en allemand seront très appréciées ainsi que dire bonjour à la bavaroise : " Grüss Gott ! ".

Portez un toast avant de boire. N'oubliez pas de frapper votre verre contre celui de vos convives avant de commencer à boire. Prost est le mot pour dire " santé ". Il est important de bien regarder votre partenaire dans les yeux !

Quand vous empruntez les rues piétonnes, descendez de votre vélo ! Il est mal vu de continuer à pédaler sur des voies où les cycles sont interdits.

Demander son chemin dans la rue. Pour les Allemands, et les Munichois en particulier, c'est un honneur de recevoir des visiteurs et il faut donc les mettre dans les meilleures dispositions. Il y en a peut-être certains qui pourraient s'en inspirer dans notre belle capitale.

 

Ne pas faire

Ne pas faire de commentaires désobligeants en français, notre langue est comprise par bien plus de monde que l'on ne pense.

Ne pas traverser quand le feu piéton est rouge, même s'il n'y a aucune voiture à moins de 100 mètres. Quelle que soit la météo, les Munichois tiennent à attendre que le signal pour les piétons passe au vert. Pour montrer le bon exemple aux enfants ?

Ne pas sortir sans espèces. De nombreux restaurants et bars n'acceptent pas les cartes françaises ou alors avec un montant minimum prohibitif. Il est donc plus prudent de retirer des espèces avant d'entrer dans un établissement. On trouve des distributeurs (Geldautomat ou ATM) un peu partout en ville.

Ne pas parler d'argent. L'argent est un sujet sensible en Allemagne. Il est considéré comme impoli de demander à quelqu'un quel est son revenu. Aussi ne demandez pas à quelqu'un que vous ne connaissez pas bien combien il a payé pour sa maison, sa voiture ou ses vacances. La même chose s'applique à votre propre salaire et vos dépenses. Si vous êtes riche, ne le montrez pas.

Ne pas être en retard. Certains stéréotypes sont faux, mais celui-là est d'une vérité absolue. Si vous avez un rendez-vous avec un Allemand, mieux vaut arriver en avance qu'en retard. Lui sera toujours à l'heure.

Air pur

L'occasion rêvée de se purifier les poumons pendant le séjour. On respire à Munich puisque la circulation automobile dans le centre-ville (Zentrum ou Stadtmitte) est réglementée depuis 2008. On s'y déplace à pied, en transports en commun ou à vélo. Cette mesure a été prise par les autorités pour améliorer la qualité de l'air qui, il y a encore quelques années, laissait à désirer : 1,5 million d'habitants, c'est aussi plus de 700 000 voitures qui circulent régulièrement dans les rues de Munich. Désormais, cette mesure permet d'éviter les pics de pollution en tout genre, l'été en particulier. Munich se place tout en haut de la liste mondiale des villes où il fait bon vivre. Lorsqu'on s'éloigne de l'agitation de sa capitale, quelle que soit la direction choisie, l'air demeure toujours bon et frais en Bavière !

Baroque

La période baroque débuta en Bavière au XVIIe siècle, sous l'influence d'architectes italiens. De 1725 à 1770, ce fut ensuite l'époque dite rococo, d'inspiration française. En Haute-Bavière, elle plaça l'art sous le signe de la gaieté. Il existe dans la région plus de 110 000 constructions sacrées ou profanes. Munich connut également une floraison d'artistes de renommée internationale qui contribuèrent au développement du mouvement artistique rococo. François Cuvilliés le maître d'oeuvre du vieux théâtre de la Résidence (qualifié par les experts de plus bel édifice rococo au monde !) est l'un des architectes les plus brillants de son temps.

Bière
Levée de bière lors de l'Oktoberfest.
Levée de bière lors de l'Oktoberfest.

La bière a fait la réputation de Munich : les noms Augustiner, Spaten-Franziskaner, Löwenbräu, Paulaner ont séduit les consommateurs du monde entier. Ces maisons de tradition sont désormais associées aux plus grosses brasseries internationales, américaines, belges et néerlandaises. Les brasseries munichoises produisent plus de 6 millions d'hectolitres de bière par an ! Un Bavarois " moyen " boit 160 litres de bière par an, l'Allemand 111,7 litres et le Français 35 litres. A Freising, vous pourrez visiter la brasserie Weihenstephan, la plus vieille brasserie du monde encore en activité.

Biergarten
Biergarten de l'Englischer Garten.
Biergarten de l'Englischer Garten.

Une institution en Allemagne, littéralement " jardin à bière ". Il s'agit d'un espace en plein air, souvent ombragé, où sont disposées de grandes tables conviviales. Les gens du cru viennent pour y boire au minimum un litre de bière ! On ne connaît pas forcément son voisin, et l'on peut apporter son pique-nique. Ouvert de mai à fin septembre environ.

Les meilleurs brasseries et biergarten de Munich

À Munich et en Bavière, la bière occupe une place importante dans la vie quotidienne. La ville abrite quelques-unes des meilleures bières et brasseries du pays. Dans les Biergarten, les habitants s'offrent un copieux festin allemand, accompagné d'une bonne bière, le tout sous un beau soleil d'été. Liste non-exhaustive des meilleurs endroits de la ville.

Bombardement

Durant la Seconde Guerre mondiale, les villes bavaroises et particulièrement Munich, Berchtesgaden et Nuremberg, sont très touchées par les bombardements alliés. Près de 80 % des bâtiments, sinon plus, sont détruits. Mais pendant l'occupation américaine, les villes seront rapidement reconstruites à l'identique, essentiellement en style baroque et rococo.

Châteaux (Schlösser)

Aux portes de Munich, de splendides châteaux blottis au coeur de jardins magnifiques, attirent chaque année des milliers de visiteurs. Nymphenburg à l'ouest de la ville, résidence d'été des princes électeurs bavarois, Amalienburg, pavillon de chasse rococo, ou le grandiose ensemble baroque de Schleissheim. Ils méritent qu'on leur consacre une visite. A Pöcking, dans le district de Starnberg, vous pourrez entrevoir Possenhofen, le château d'enfance de Sissi.

Enfin, sur la route des Alpes, la terre des âmes romantiques avec ses châteaux d'un autre temps : le plus connu, Neuschwanstein, qui aurait, dit-on, inspiré Walt Disney pour le château de La Belle au bois dormant. Les châteaux de Louis II, dernier roi de Bavière, né à Munich en 1845 sont enchanteurs.

Christkindlmarkt

Chaque année, du 26 novembre au 24 décembre, le Christkindlmarkt (marché de Noël) ouvre ses portes sur la Marienplatz. Il s'agit là d'une très ancienne tradition qui remonte au XIVe siècle à une époque où l'on fêtait saint Nicolas à la place de l'enfant Jésus. Déambuler entre les petits chalets en bois, couverts de bougies et de guirlandes, c'est s'imprégner de l'atmosphère festive de Noël. Les odeurs de saucisses et de viandes grillées se mêlent aux odeurs sucrées de vin chaud et d'amandes. Les échoppes regorgent de petits cadeaux, santons, jouets en bois, objets artisanaux en étain, céramiques, bijoux, gâteaux traditionnels en pain d'épice (Lebkuchen).

Conservatisme

Si Munich fait exception, puisqu'elle est administrée depuis 1993 par un maire de gauche, le maire (Oberbürgermeister) social-démocrate Christian Ude, remplacé en 2014 par Dieter Reiter, la Bavière est sous la coupe des conservateurs depuis quarante ans, bien que la région ait connu un séisme politique en octobre 2018, les conservateurs bavarois ayant connu leur plus mauvais score depuis 1950. La CSU (Union sociale-chrétienne) est actuellement représentée par Horst Seehofer. 67 % de la population est catholique et pratiquante. Le dimanche matin, les églises de Munich sont bondées. Très attachés à leur culture, les Munichois entretiennent fortement les traditions. Dans certaines villes, les armes de la famille et le métier de son propriétaire sont encore peints sur les façades des maisons et le Lederhosen, costume traditionnel, est toujours à la mode !

Couleurs

Les façades de Munich, Garmisch, Murnau ou Erding arborent une grande diversité de coloris, du rose au jaune en passant par le bleu pastel, le vert... L'été, tous les balcons des chalets traditionnels (village de Bernried) sont ornés de fleurs. Même l'hiver qui est pourtant une saison assez rude en Bavière, puisque les températures peuvent descendre très bas du fait du climat continental, la grisaille et la monotonie n'ont pas droit de séjour. Au sud de Munich, les eaux miroitantes du lac de Starnberg oscillent entre le vert émeraude et le bleu, un véritable plaisir pour les yeux du voyageur !

Football

Quelle ville au monde peut se vanter de posséder deux grands stades magnifiques et d'être représentée par une grande équipe de football ? Ou plutôt deux équipes... A Munich, il ne s'agit pas de savoir pour quelle équipe on vibre mais d'avouer le nom de celle contre laquelle on est... Les rouges du Bayern München et les bleus du TSV 1860 déchaînent les passions. Et même si le brillant Bayern collectionne les victoires et les titres et est de loin la meilleure formation, on lui reproche parfois de jouer sans âme. Tandis que les lions du TSV, eux, se battent avec panache et mettent leurs fans en transe. Les jours de match du Bayern, l'atmosphère est grandiose : une ambiance digne d'un très grand club d'Europe.

Gasthof

En français, on pourrait traduire par " auberge ". Ce sont des restaurants qui font parfois hôtels, et dont les salles sont toujours authentiques (mais pas design pour deux sous) : murs couverts de boiseries, salle rétro parfois démodée, lumière tamisée. Jamais de néons blafards, de chaises dépareillées, de sols mal entretenus. Certains sont très anciens et chargés d'histoire. Faire l'expérience du Gasthof, c'est mieux comprendre l'âme germanique.

Grüss Gott

Détail qui peut surprendre les germanistes avertis, les Bavarois parlent l'allemand avec un drôle d'accent bien éloigné du hochdeutsch, le haut-allemand des régions du nord. Dans le dialecte bavarois, les " r " ont tendance à être roulés, ce qui donne à cette langue, souvent décriée, une intonation douce qui vous berce... Pas de guten tag à Munich non plus, en Bavière le Grüss Gott (" Dieu te salue ") ou Servus ! (plus familier) sont de rigueur si vous voulez vous faire bien voir. On peut comparer l'Allemagne à la France, elle aussi divisée en langue d'oïl (au nord) et langue d'oc (au sud). Les Munichois ont quelques expressions bien à eux comme die Wiesn pour l'Oktoberfest car cette grande messe populaire se déroule sur l'immense prairie de la Theresienwiese. Et, en septembre, le maire de Munich inaugure toujours la fête de la bière par ces deux mots : " O'zapft is " (" c'est tiré ! "). Il perce symboliquement le premier tonneau de bière et c'est le coup d'envoi des festivités.

Lacs et rivières

Le surf est à la mode à Munich ! Les plus mordus surfent même en hiver sur le fleuve Isar. Certes ce ne sont pas les vagues de Biarritz et le show ne dure jamais très longtemps mais les sensations sont là.. Quant aux Romains, ils redoutaient l'imprévisible et puissant Isar et l'avaient même surnommé le Isara rapidus.

La nature a été généreuse avec la région : au pied des Alpes, elle a parsemé la plaine de bien beaux lacs. Starnberg, Tegernsee sont des paradis ornithologiques et des lieux de vacances très prisés des Munichois. Le lac de Königssee, près de Berchtesgaden, est le plus pur d'Allemagne.

Lederhosen

Il n'est pas rare de croiser en ville des Munichois en culotte de cuir, coiffés d'un chapeau de feutre à la Robin Wood et orné d'une plume de pigeon ou de faisan (plus chic). Non, vous ne rêvez pas, il s'agit simplement de la tenue traditionnelle et folklorique de la Bavière.

Oktoberfest
Oktoberfest, le festival de la bière, Munich.
Oktoberfest, le festival de la bière, Munich.

Plus grande fête populaire et traditionnelle au monde, l'Oktoberfest fait la renommée de Munich. Pendant une quinzaine de jours, Bavarois, touristes et Munichois se rassemblent sur le champ de foire de la Theresienwiese pour chanter, manger et surtout boire... La bière coule à flots et tous les excès sont permis. La tenue traditionnelle est de mise si vous voulez vraiment vous fondre dans l'ambiance. Les enfants y courent surtout pour les attractions de la fête foraine qui jouxtent les immenses barnums. On oublie souvent de mentionner que cette grande messe festive est aussi un lieu de rencontre et de drague : décolletés plongeants pour les femmes et culottes de cuir parfaitement ajustées pour les hommes. Il est de bon ton d'y être vu si on appartient au petit monde du show-biz ou de la politique. Le dimanche suivant l'ouverture, des groupes folkloriques costumés défilent dans une ambiance joyeuse dans les rues du vieux centre.

Romantisme

Le romantique allemand aspire aux grands sentiments, à la passion et ne veut plus entendre parler de la raison quitte à s'en torturer l'âme. Ce sont les oeuvres littéraires de Goethe et de Schiller qui le popularise au XVIIIe siècle. Le public se passionne pour les mythes et les fables du Moyen Age. Le malheureux Louis II de Bavière, dans son beau décor de carte postale des Alpes bavaroises s'enferme dans un univers fantastique, un romantisme fiévreux, qui le rend fou. C'est richard Wagner, son idole, qui orchestrera avec brio les déchirements de l'âme allemande et remettra les mythes au goût du jour.

Sérénité

Maître mot des vacances réussies ! Tranquillité absolue de ce côté-là. On n'aime pas courir après le temps dans cette région si paisible et reposante. Même Munich semble épargnée par la surcharge de stress et d'ondes négatives. Chacun vaque à ses occupations et, dès qu'un rayon de soleil pointe le bout de son nez, la vie ralentit et change de rythme. Une fois ses obligations remplies, le Munichois se détend en enfourchant sa bicyclette ou en partant se balader au gré du vent.

Vitesse

Amateurs de sensations fortes, en voiture ! Les grosses cylindrées allemandes aux marques prestigieuses ne manquent pas dans la région de Munich qui est une des plus riches d'Allemagne. Dès qu'on quitte les routes départementales ou nationales (où les limitations de vitesse ont tendance à être assez bien respectées) pour s'engager sur les autoroutes, les moteurs vrombissent ! Hormis sur certaines portions et à certaines heures durant lesquelles le trafic est chargé, aucune limitation de vitesse n'est imposée. Cela ne manque pas de surprendre lorsqu'on débarque... Un bolide lancé à toute allure surgit soudainement dans le rétroviseur et, à peine le temps de distinguer le modèle, qu'il est déjà loin !

Wellness-Kur

La grande mode à Munich c'est de prendre soin de son corps. Des stations thermales (Erding à quelques kilomètres au nord) au simple sauna, un séjour passe obligatoirement par la détente. De nombreux hôtels, pas si coûteux, sont équipés de piscine, Jacuzzi ou hammam.

Wurst

L'Allemagne est le pays par excellence de la saucisse et chaque région possède sa spécialité. La saucisse blanche de Munich a conquis toute la Bavière. La Weisswurst (saucisse blanche) se réchauffe dans une eau frémissante. Ce mélange de viande de veau hachée et de lard est assaisonné d'épices, d'un peu de persil et d'un zeste de citron. On l'accompagne généralement d'une moutarde sucrée (süsser Senf) et d'un Bretzel (petit pain parsemé de gros sel). Elle se mange sans la peau.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Activités Airbnb

Adresses Futées de MUNICH

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end bien être pour 2 personnes en Auvergne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes en Auvergne avec Aiga Resort.