Inhaca est très appréciée des habitants de Maputo. C'est une île, et cela suffit pour remplir les bateaux en fin de semaine ou pendant des week-ends prolongés. Un lieu, classé site préservé, qui n'est pas dénué de charme : des plages, la lagune d'un côté, l'océan de l'autre, et 44 km² de terres dont la biodiversité a attiré plus d'un scientifique. La tranquillité y est absolue ; seuls quelques villages de pêcheurs l'animent. Mais Inhaca n'est que la première sur la longue liste d'îles éparpillées sur la côte du Mozambique, toutes plus belles les unes que les autres. Inhaca est jolie, mais le véritable plaisir réside avant tout dans le fait de pouvoir s'éloigner d'une capitale agitée, où des dizaines d'immeubles s'érigent vers le ciel, pour débarquer sur un bout de terre tranquille et sauvage à quelque 35 km de là. Malgré tout, Inhaca reste l'île idéale pour les marcheurs, les rêveurs, les scientifiques et les écrivains.

Histoire. L'île porte le nom d'un ancien chef du XVIe siècle, qui a offert l'hospitalité au commerçant portugais Lourenço Marques et prêté assistance aux navigateurs en difficulté au cours du XVIe siècle. A partir de 1550 environ, un navire portugais s'arrête tous les ans à Inhaca et négocie l'ivoire avec les chefs du continent. En 1593, victime de règlements de comptes, un navigateur portugais est assassiné après un an de résidence sur l'île et son bateau est pillé par l'un des chefs rivaux d'Inhaca. Après 1621, l'île perd sa cote auprès des Portugais qui élisent domicile sur l'île de Xefina, plus proche du continent. Depuis, seules des familles de pêcheurs occupent paisiblement l'île - ils sont restés à l'abri des mines et des horreurs de la guerre - vivant essentiellement de pêche et de cultures de subsistance. Aujourd'hui, la présence d'un complexe touristique constitue une nouvelle source de revenus, importante. L'atmosphère tropicale de l'île avec ses jolies plages, sa mangrove, ses récifs coralliens et ses eaux poissonneuses attirent depuis 1911, date de création d'un petit hôtel, des passionnés de pêche venus essentiellement d'Afrique du Sud. Depuis 1960, année où l'hôtel d'Inhaca a pris sa forme actuelle, le nombre des visiteurs ne cesse d'augmenter. De plus, une station de recherche biologique s'est installée sur l'île et accueille de nombreux scientifiques. C'est un endroit rustique qui offre également quelques logements simples.

À voir / À faire à ILHA DA INHACA

Comment partir à ILHA DA INHACA ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à ILHA DA INHACA

Photos d'ILHA DA INHACA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

MOZAMBIQUE (+SWAZILAND)

Guide MOZAMBIQUE (+SWAZILAND)

MOZAMBIQUE (+SWAZILAND) 2018/2019

16.95 €
2017-12-06
360 pages
Ailleurs sur le web
Avis