Guide de LONDRES : Jeux, loisirs et sports

Le sport fait partie intégrante de la vie de la plupart des Londoniens, qui suivent avec attention la carrière de leur équipe favorite et qui sont généralement de fervents supporters, à en juger par la foule présente dans les pubs les jours de match. De plus, Londres accueille tout au long de l'année plusieurs événements sportifs, que ce soit des matchs de rugby, de football, de tennis ou autre. La ville compte d'ailleurs certaines des enceintes sportives les plus célèbres au monde : Twickenham (temple du rugby) et Wembley (son équivalent pour le football).

Disciplines nationales
<p>Match dominical au Lord's Cricket Ground, le temple du cricket international.</p>

Match dominical au Lord's Cricket Ground, le temple du cricket international.

Courses hippiques

Rendez-vous de la haute société, les courses de chevaux sont l'occasion pour les ladies de sortir leurs tenues d'apparat, quand aux lords, ils se pressent au guichet des paris. Les courses hippiques alimentent en effet la fièvre parieuse des Anglais

Cricket

Certains sports n'ont pas réussi à se démocratiser chez nous, c'est le cas du cricket, jeu très populaire en Angleterre mais quasi inconnu en France. Si les règles du cricket restent obscures aux étrangers, il est très apprécié en Angleterre et dans de nombreuses anciennes colonies anglaises comme l'Inde ou l'Australie. Le cricket se joue à deux équipes de onze joueurs sur un terrain engazonné, avec des batteurs, des lanceurs et un gardien. La rencontre est divisée en innings (tours de batte) où chaque équipe doit essayer de marquer le plus de points possible.

Football

Le football est incontestablement l'un des sports favoris des Anglais, qui vouent à l'équipe de leur ville ou de leur quartier un véritable culte, souvent plus qu'à leur pays ! Cette passion pour le ballon rond se ressent encore plus à Londres, qui, avec ses 13 clubs professionnels (dont 5 évoluant en Premier League), est aujourd'hui considérée comme la capitale footballistique par excellence. Pourtant, si chaque retransmission de match provoque la cohue, le football dans la capitale britannique n'a pas toujours suscité un grand engouement. Londres a même peiné pendant de longues années avant de conquérir un titre. Plus pratiqué à l'origine dans les Midlands et au nord-ouest, le premier titre d'un club londonien n'arrive que 43 ans après la création de la ligue professionnelle (Arsenal en 1931). Cette époque est aujourd'hui définitivement révolue et on ne compte plus les victoires nationales ou européennes remportées par des équipes londoniennes. Parmi les 13 équipes professionnelles évoluant à Londres, davantage que dans n'importe quelle autre ville du monde, les trois plus populaires et célèbres sont sans aucun doute Arsenal (au nord de la ville), Tottenham (au nord également) et Chelsea (à l'ouest). Arsenal, équipe fondée en 1886, a joué à Highbury depuis 1913 mais a déménagé en 2006 pour l'Emirates Stadium à Ashburton Grove. Un véritable lieu de culte footballistique qui a vu - et voit encore - défiler de nombreux joueurs de l'équipe de France comme Thierry Henry, Patrick Viera, ou encore Olivier Giroud. Pendant plus de 20 ans, mené jusqu'en 2018 par Arsène Wenger (français lui aussi), Arsenal a remporté 13 championnats d'Angleterre et se situe en troisième position des clubs, derrière Manchester et Liverpool. Le club de Chelsea, quant à lui, a été fondé en 1905 et racheté en 2003 par le milliardaire russe Roman Abramovitch. Il fait partie actuellement des clubs les plus riches du monde et a remporté la Ligue des Champions en 2012. Résolument international, on ne compte plus tous les joueurs qui ont traversé la Manche pour rejoindre ce club mythique. Moins connu à l'étranger que les deux autres, le club de Tottenham est célèbre pour sa rivalité avec Arsenal, rivalité en grande partie due à la proximité géographique des deux équipes. Les rencontres opposant les deux équipes sont connues sous le nom de North London Derby.
L'équipe nationale anglaise, quant à elle, a souvent déçu par son palmarès modeste  : c'est en 1966 qu'elle gagne sa Coupe du monde dans le temple de Wembley, le stade emblématique de l'Angleterre. Plus récemment, elle a échoué en 8e de finale en 2010 et n'a pas davantage brillé en 2014. Mais sous la houlette du sélectionneur Gareth Southgate, les Three Lions s'illustrent lors de l'édition 2018. Les supporters anglais y croient, entonnant même le fameux hymne It's coming home. L'équipe est stoppée en demi-finale face à la Croatie et termine à la quatrième place de la compétition.

Rugby

En janvier 1871, la Rugby Union of England est créée et le premier match international est organisé, opposant l'Ecosse à l'Angleterre. Le tournoi des Cinq Nations, créé en 1910, rassemble l'Angleterre, l'Ecosse, le pays de Galles, l'Irlande et la France. En 2000, l'Italie entre dans le tournoi qui compte désormais six nations. Le rugby tout comme le football, peut-être même plus encore, est vénéré en Angleterre. La huitième édition de la Coupe du monde de rugby, la World Cup 2015, s'est déroulée en Angleterre du 18 septembre au 31 octobre 2015. C'est à Twickenham, dans la banlieue sud-ouest du Grand Londres, que la finale a opposé l'équipe de Nouvelle-Zélande aux Australiens. Les All Blacks s'imposent 34-17 et remportent pour la troisième fois la Coupe du monde, ils conservent leur titre après leur victoire en 2011.

Tennis

Le tournoi de Wimbledon se déroule entre fin juin et début juillet au sud-ouest de Londres, au stade de Wimbledon qui comprend 18 courts sur gazon et un musée. C'est le plus vieux tournoi de tennis du monde, créé en 1877, il est considéré par beaucoup comme le plus prestigieux de tous. Si la première finale s'est tenue devant 200 personnes, aujourd'hui le court central en accueille 35 000 et l'affluence annuelle est de 500 000 personnes. Enfin, il est de tradition durant le tournoi de manger des fraises à la crème. En 2013, l'Ecossais Andy Murray a finalement remporté le tournoi ; c'est le premier Britannique vainqueur depuis 1936, et il fut soutenu par des milliers de Londoniens massés devant leurs écrans. En 2016, il réitère l'exploit et soulève la coupe pour la seconde fois.

Activités à faire sur place
<p>Le Regent Street Festival, quartier de Soho.</p>

Le Regent Street Festival, quartier de Soho.

A Londres, le sport est présent mais pas toujours facile d'accès. Si vous voulez assister à l'une des grandes rencontres sportives qu'accueille la capitale britannique, il faudra vous armer de patience... et d'argent.

Dans le fameux hippodrome d'Ascot, vous pourrez assister au Royal Meeting, une célèbre course hippique, qui se déroule au mois de juin.

Côté cricket, on tentera de décrocher un ticket pour Lord's Cricket Ground, situé à St John's Wood. Les fanatiques de se sport rêvent tous d'y voir évoluer les meilleurs joueurs du monde.

Le football londonien et ses principaux clubs, forts de leur succès international, affichent presque toujours complet à chaque rencontre. Et quand ce n'est pas le cas, les billets sont hors de prix. Si vous désirez absolument assister à un match, il vous faudra donc sûrement vous contenter d'une petite rencontre. Quant aux matchs importants, vous pourrez toujours les regarder dans un pub, où l'ambiance est toujours au rendez-vous.

Le ballon ovale n'est pas plus aisé à observer. Les plus grands matchs de rugby se jouent à Twickenham Stadium, au sud-ouest de Londres, et remportent presque autant d'enthousiasme que le football. Attention donc également au prix des billets.

Enfin, le mythique tournoi de tennis de Wimbledon est, lui aussi, difficile d'accès. Si vous voulez y assister, quelques-unes des meilleures places sont attribuées par tirage au sort. Pour tenter votre chance, il faut vous inscrire entre août et décembre, l'année précédant le tournoi (qui a lieu en juillet). Il est également possible d'obtenir des billets le jour des matchs, mais les files sont interminables et les prix exorbitants.

Adresses Futées de LONDRES

Où ?
Quoi ?
Ailleurs sur le web
xiti
Avis