MUSEO EGIZIO (MUSÉE ÉGYPTIEN)

Palazzo dell'Accademia delle Scienze
Via Accademia delle Scienze, 6

  Turin
Italie

Voir sur la carte

L'avis du Petit Futé sur MUSEO EGIZIO (MUSÉE ÉGYPTIEN)

Plaque millesim 2020

On ne peut pas se rendre à Turin sans passer quelques heures dans ce célébrissime musée, le deuxième par l’importance de ses collections après celui du Caire, et qui fut très fréquenté par Champollion lorsqu'il tentait de percer le mystère des hiéroglyphes et de les déchiffrer. Installé dans un palais du XVIIe siècle, qui fut un collège jésuite avant de devenir l'Académie des Sciences, le musée, créé par les Savoie, fut enrichi par le roi Charles-Félix de Savoie qui acheta en 1824 les collections du consul général de France en Égypte, Bernardino Drovetti. Aujourd’hui le Musée égyptien de Turin, qui s'est offert un relooking complet, après cinq ans de travaux titanesques qui ont permis de doubler la surface d’exposition, présente plus de 6 500 pièces (26 500 sont encore conservées dans les réserves) sur 12 000 m2 au public ! Que l'on soit un fan d'égyptologie ou un simple amateur de belles choses, la visite de ce lieu offre vraiment un moment d'exception.

Hypogée. La visite commence par l’entresol, où après la billetterie et la boutique s’ouvre une première section dédiée à l’histoire du musée, pour comprendre les différentes phases d'enrichissement des collections pendant près de cent-cinquante ans. C'est aussi là que l'on contemplera, exposé à hauteur des yeux, le Papyrus de Iouefankh (daté du IVe siècle av. J.-C.), l’un des livres des morts les plus complets et les plus vastes au monde, qui se déroule le long de ses 18,50 m.

Le Grand Nil. D’étonnants escaliers roulants bleutés, qui s’écoulent comme les eaux du Nil, vous permettent de monter jusqu’au second étage où continue le parcours de la visite. Bien plus qu’un moyen de transport, il s’agit d’une véritable œuvre d’art contemporain, conçue par Dante Ferretti, le chef décorateur trois fois oscarisé, auteur des décors de nombre de films à succès dont, entre autres, Le Nom de la rose, Hugo Cabret et Aviator.

Second étage. Le voyage dans l’Égypte ancienne commence vers 4 000 ans av. J.-C. La plus ancienne momie de l’immense série conservée au musée ouvre le bal : accroupie dans une fosse ovale, recroquevillée sur elle-même, dans une simplicité touchante et merveilleusement bien conservée. On est encore loin des sépultures somptueuses plus tardives ! De grandes vitrines exposent des vestiges de l’époque prédynastique et les premiers hiéroglyphes. Particulièrement parlant, le tombeau de Iti et de Neferu, enterrés avec leurs effets personnels, nous livre des fresques incroyablement vivantes, représentant des scènes de la vie quotidienne des Égyptiens.

Premier étage. Descente au premier étage, le plus spectaculaire. Après avoir traversé une curieuse papyrothèque (au total, il y en a pour plus de deux kilomètres de papyrus !) s’ouvre la Galerie des Sarcophages. Raides comme des momies (c’est le cas de le dire !), les coffres peints en couleurs vives se dressent les uns après les autres dans leurs vitrines. Une autre salle expose les trésors retrouvés lors de fouilles dans le village de Deir-el-Medina, et parmi eux la merveilleuse chapelle du Tombeau du peintre Maia et de Tamit, aux étonnantes peintures murales. C’est également à Deir-el-Medina que la magnifique peinture de l’Ostrakon à la danseuse a été retrouvée. Époustouflante par son réalisme et par sa vivacité, il s’agirait probablement d’une esquisse d’artiste réalisée pour lui-même, bien loin des peintures officielles dont l’iconographie était strictement réglementée.

La visite se poursuit par la collection de momies, humaines bien sûr, mais aussi de nombreux animaux : chats, chiens et crocodiles compris. Très curieuse, la petite momie de l'enfant, nommé Petamenofi, a permis de reconstruire sa famille entière, aujourd’hui « éparpillée » dans les musées d’Europe.

Tombe de Ka. Toujours au premier étage, la pièce la plus prestigieuse du musée est sans aucun doute le tombeau de Ka, architecte de cour du pharaon Amenhotep III, et de sa femme Merit, datant des alentours de 1400 av. J.-C. Parfaitement intacte, elle a rejoint Turin et son musée au début du XXe siècle avec son trousseau funéraire au grand complet : toute une série de sarcophages, de lits funéraires, le livre des morts, des jeux de société, un coffret de toilette et la perruque de Merit, des tuniques en lin et d'autres vêtements comme des sandales, et même des aliments fossilisés (fruits, grains...).

Rez-de-chaussée. L’escalier monumental de l’Académie des Sciences nous ramène au rez-de-chaussée vers la Galerie des Rois, impressionnante par sa scénographie hollywoodienne (encore une œuvre magistrale de Dante Ferretti). Le visiteur déambule, entouré par une « glorieuse assemblée de rois et de divinités » d'après les mots de Champollion qui finit par bien connaître bien la collection. Parmi les statues, celle en basanite noire de Ramsès II et celle géante de Sethi II (plus de 5 mètres) sont les plus imposantes.

Cette passionnante et spectaculaire visite se termine par le temple nubien rupestre d’Ellesija (1430 av. J.-C.), sauvé des eaux par les conservateurs du musée de Turin dans les années 1960. Le site en effet aurait dû être englouti par le lac artificiel de Nasser, suite à la construction de la digue d’Assouan. En guise de remerciement pour avoir contribué à sauvegarder toute la région d’Abu Simbel, les autorités égyptiennes offrirent en 1967 le plus ancien temple de Nubie aux Turinois.

Je gagne 100 foxies
Partagez ce bon plan

Informations et horaires sur MUSEO EGIZIO (MUSÉE ÉGYPTIEN)

Du mardi au dimanche de 9h à 18h30, lundi de 9h à 14h. Entrée 13 €, audioguide compris.

Services :

Avis des membres sur MUSEO EGIZIO (MUSÉE ÉGYPTIEN)

Note générale : 4.6/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
17 avis
4/5
je viens tout juste de le visiter! C'est un très beau musée avec une belle collection de sarcophages et statues. Attente un peu longue pour entrer mais cela doit dépendre des jours. A conseiller
Avis déposé le 19/05/2010 
4/5
Beau musée regroupant une quantité incroyable d'objets. Parfois c'est un peu trop amoncelé et on se lasse, mais on est assez subjugué par l'ampleur des collections. Bon parfois il y a trop de monde, alors il vaut mieux aller voir autre chose!
Avis déposé le 30/04/2010 
Je gagne 100 foxies

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !