MAKEDONIUM (МАКЕДОНИУМ СПОМЕНИК)

Cali Makedonium
Colline de Gumenje (Гумење)

  Kruševo (Kpушево)
Macédoine

Voir sur la carte

L'avis du Petit Futé sur MAKEDONIUM (МАКЕДОНИУМ СПОМЕНИК)

Plaque millesim 2018

Souvent comparé à un vaisseau spatial, le « dôme » futuriste du Makedonium est la pièce maîtresse de ce complexe mémorial consacré à l'Insurrection d'Ilinden. Dominant la ville à 1 320 m d’altitude, c'est l'un des plus étonnants monuments hérités de période communiste en Macédoine, et sans doute d'un des plus beaux sites historiques du pays. Il rend hommage aux indépendantistes qui se sont soulevés le 2 août 1903 contre l'Empire ottoman et à l'éphémère République de Kruševo. Il a été inauguré le 2 août 1974, à l'occasion du trentième anniversaire de la première session de l'Asnom (Assemblée anti-fasciste pour la libération du peuple macédonien). Il célèbre « la lutte nationaliste macédonienne et l'éternel désir du peuple macédonien de la liberté et d'un État indépendant ».

Artistes

Le complexe du Makedonium est l’œuvre du sculpteur Jordan Grabulovski (1925-1986). Celui-ci a collaboré avec son épouse l'architecte Iskra Grabulovski (1936-2008) et les peintres Borko Lazeski (1917-1993) pour les vitraux et Petar Mazev (1927-1993) pour les mosaïques. Considéré comme l'un des plus grands artistes du pays, Jordan Grabulovski – connu en Occident sous le nom de Jordan Grabul – a participé à la création du mouvement sculptural moderne en Yougoslavie dans les années 1950, qui se distingue par une approche à la fois réaliste et minimaliste. Le Makedonium constitue son projet le plus abouti. Il y imprime son style résolument « optimiste », la sculpture devant former un tout avec son environnement fonctionnel.

Visite

Conçu comme un parcours, le complexe s'étend sur 12 ha à travers un espace alternant pelouses et forêt. Il offre un magnifique panorama sur Kruševo et ses environs.

Chaînes (Пранги/Prangi). L’entrée du site est marquée par la présence de 5 arches en béton peintes en blanc représentant les cinq siècles de « l’oppression » ottomane. Deux d’entre-elles sont ouvertes, symbolisant la lutte pour la liberté, forment la lettre « С » du mot Слобода́/Sloboda (« liberté »). Un chemin pavé de 100 m de longueur monte ensuite jusqu’à la crypte.

Crypte (Криптата/Cryptata). Il s’agit d’une esplanade circulaire à ciel ouvert cernée de murs blancs. Ceux-ci portent 58 cônes sur lesquels sont inscrits par ordre chronologique les noms des révolutionnaires, des intellectuels, des unités combattantes et des lieux des différents mouvements d’insurrection du XIXe et XXe siècle. On trouve ainsi le nom Ножот/Nozhot, village de la région de Prilep où se déroula une bataille en 1907, ou encore celui du révolutionnaire bulgare Димитар Влахов/Dimitar Vlahov (1878-1953). Le chemin continue de monter sur environ 100 m jusqu’à l’amphithéâtre.

Amphithéâtre (Амфитеатар/Amfiteatar). Situé dans l’alignement du dôme, ce nouvel espace circulaire est composé de deux cercles concentriques. Le cercle extérieur est un haut mur circulaire décoré de mosaïques colorées de céramique formant huit figures géométriques qui représentent les différents motifs des tapis traditionnels des régions du pays. Le cercle intérieur, formé d’un mur bas de pavés, abrite un alignement de 270 petits plots blancs de 30 cm de hauteur. La signification de cette installation est aujourd’hui méconnue, puisque que le personnel sur place évoque aussi bien la représentation de la composition moléculaire de l’eau que celle du symbole des révolutionnaires morts au combat. Le chemin se poursuit sur 50 m jusqu'à la rampe qui mène à la porte d’entrée du dôme.

Dôme (Купола/Cupola). C’est l’élément majeur et le plus frappant du complexe. Il s’agit d’une sphère blanche en béton de 34 m de diamètre et de 12,5 m de hauteur hérissée de 12 excroissances percées d’ouvertures. La grande porte d’entrée principale, en bois, est décorée de la lettre M pour « Makedonia ». À l’intérieur, l’unique pièce circulaire, immaculée et bercée d’une douce lumière naturelle, abrite le tombeau de Nikola Karev (1877-1905). Celui-ci est orné d’un cube de marbre blanc poli reposant sur un coin et dont une des arrêtes est creusée pour symboliser la vie non-achevée du leader de l’insurrection de 1903. Les quatre ouvertures latérales, pointant vers les points cardinaux, sont dotées de grandes baies vitrées. Leurs parois sont décorées de sculptures figuratives blanches représentant, de gauche à droite, les quatre grandes étapes de la création du pays : l’invasion ottomane (1392), l’insurrection d’Ilinden et la division de la Macédoine après les guerres balkaniques (1912-1913), la guerre de Libération nationale (1941-1945), la liberté et l’unité (1945). Les quatre ouvertures intermédiaires sont dotées de vitraux où domine une couleur et évoquent à la fois les saisons et les différentes composantes du peuple macédonien et de sa diaspora. La dernière série d’ouverture, au sommet, est constituée des puits de lumière, dont la forme conique rappelle pour certains les canons en bois fabriqués par les insurgés de Kruševo en 1903. Enfin, au centre de la pièce se trouve le monument de la flamme éternelle : un bloc de marbre blanc sculpté pour représenter un soleil macédonien à 16 rayons. Ceux-ci se concentrant en 8 rayons pour attirer « l’énergie cosmique » figurée au cœur par une légère lumière orange au centre, symbole de à la fois du feu et du cœur qui bat. De part sa forme, le bâtiment dispose d’une acoustique particulière. Les concepteurs ont souhaité en tirer parti en demandant au compositeur Toma Prošev (1931-1996) d’écrire une œuvre spécialement pour le lieu. Il s’agit de l’oratorio Sonce na prastarata zemja (« Soleil du pays antique »), qui n’est que rarement diffusé aux visiteurs.

Le monument aujourd’hui

Chaque année, le 2 août, le Makedonium est le cadre de la grande célébration nationale du Jour de la République pour les commémorations de l'insurrection de 1903. Figurant sur les billets de 10 000 denars, le monument n'est toutefois plus très apprécié des autorités macédoniennes qui lui reprochent son passé yougoslave. Par sa forme futuriste évoquant les structures moléculaires, le Makedonium est pourtant un chef-d'œuvre dans le refus de la figuration. Il demeure particulièrement émouvant dans ce sens qu'il ne cherche pas à utiliser les images de la guerre et de la mort, mais à faire passer l'idée de l'esprit de résistance et de la vie qui animaient les héros de l'Ilinden. C'est un monument porteur d'espoir qui marque le début d'une nouvelle société, que l'on pensait alors idéale. Une importante restauration du complexe a été menée 2003, pour le centenaire de l’insurrection.
Je gagne 100 foxies
Partagez ce bon plan

Informations et horaires sur MAKEDONIUM (МАКЕДОНИУМ СПОМЕНИК)

Tous les jours sauf lundi 9h-16h - 60 MKD.

Avis des membres sur MAKEDONIUM (МАКЕДОНИУМ СПОМЕНИК)

Note générale : 4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
1 avis d'internautes
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en juillet 2018
Quand j'ai vu la photo, je me suis demandé si ce site méritait le détour...Et quand j'y suis allée je n'ai pas du tout été déçue. Une belle vue de ce site et aussi un retour sur l'histoire de ce site central de la Macédoine qui a commencé avant la construction de la Yougoslavie. il mérite un détour.
Avis déposé le 30/08/2018 
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Kruševo

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !
    Jeu concours

    Les jeux concours du moment

    Remportez un séjour d'une semaine en cahutte pour 5 personnes avec Huttopia !

    Vivez une expérience unique pour 5 personnes ! Huttopia vous offre un séjour d'une semaine en Cahutte parmis les 3 villages : Senonches, Dieulefit, Sud Ardèche