MONASTÈRE DE TRESKAVEC (МАНАСТИР ТРЕСКАВЕЦ)

+389 48 80 01 60
Afficher le numéro
Plaque millesim 2018

Perché à 1 280 m d’altitude, au lieu-dit Treskavec (« frappé par la foudre »), le monastère médiéval de la Dormition-de-la-Mère-de-Dieu (Манастирот Успение на Пресвета Богородица) vaut surtout pour son cadre et les vues qu’il offre sur la plaine de Pélagonie. Ce complexe orthodoxe serbe est installé à côté du mont Zlatovrv (« pic doré ») qui atteint, lui, 1 422 m d’altitude. Isolé dans un environnement sauvage et splendide, le monastère est habité par un seul moine. Son catholicon abrite de précieuses fresques des XIVe et XVe siècles.

Randonnée. Notre conseil pour les marcheurs : montez au monastère en taxi (500 MKD) et redescendez par le superbe chemin plutôt facile d’accès qui relie le monastère jusqu’à Prilep en passant par les tours de Marko (10 km - 600 m de dénivelé - env. 3h30 de marche).

Histoire

Antiquité. Aux portes du monastère, des sièges taillés dans la roche sont les témoins d’une occupation ancienne. Depuis 2 000 ans au moins, le site incite à la contemplation et au recueillement. On a aussi découvert sur place les vestiges d’un temple gréco-romain dédié à Apollon, ceux d’une ville fortifiée ainsi que ceux d’une église paléochrétienne du Ve ou VIe siècle. Les ruines du temple d’Apollon et de l’église primitive seront plus tard réutilisées pour la construction du monastère.

Moyen Âge et période moderne. Le monastère a été érigé grâce à une donation du roi serbe Stefan Milutin, après la conquête de la Pélagonie byzantine en 1284. Au XIVe siècle, le complexe fut agrandi par l’empereur serbe Stefan Dušan, puis par les empereurs byzantins Andronic II et Michel IX. Le monastère déclinera fortement au début de la période ottomane. Mais il sera restauré par Dimitrije Pepić, puissant mécène serbe de Kratovo (nord-est du pays) dans la seconde moitié du XVIe siècle. Le monastère continuera d’être entretenu par la bourgeoisie et le clergé serbes jusqu’à la fin du XIXe siècle avant de tomber de nouveau à l’abandon.

Période récente. Depuis les années 1990, le complexe était revenu au patriarcat serbe. Mais, en 2004, les moines furent chassés par la police sur ordre du gouvernement de Skopje sous prétexte que le lieu appartenait à la nouvelle « Église orthodoxe macédonienne », non reconnue par les autres Églises orthodoxes. Laissé sans entretien, le monastère fut placé sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 2006. La restauration de son église grâce à l'Unesco a permis une sortie de la liste en 2008. La création d’une vraie route d’accès goudronnée laissait espérer l’arrivée de pèlerins et de touristes. Mais en 2013, un incendie causé par un court-circuit a ravagé une partie des bâtiments monastiques en épargnant l’église et ses fresques.

Visite

Accueil. Installé ici depuis 2004 par « l’Église orthodoxe macédonienne », le père Kalist veille seul sur le monastère. Enfin presque, car hormis Dieu, il peut compter sur un meute de molosses pour repousser les souris et les éventuels envahisseurs. Entre deux corvées de déblaiement des bâtiments endommagés, il accueille avec hospitalité les visiteurs de toutes origines et confessions. Le moine accorde gratuitement l'hospitalité, à condition de se plier aux règles strictes de la vie monastique. Il accepte aussi volontiers coups de main et donations.

Bâtiments monastiques. Ils forment une cour autour du catholicon (église principale). Plus ou moins endommagés par l’incendie de 2013, ils datent essentiellement du XIXe siècle. Mais leur forme et certaines portions de leurs murs remontent au Moyen Âge. Les fresques du XVIIe siècle qui ornaient certaines salles comme le réfectoire ont disparu en 2013.

Catholicon. Son architecture présente un plan en croix qui correspond aux églises byzantines de la région. Dans le naos, le transept est surmonté d’un dôme central monté sur tambour. Un narthex et un exonarthex avec deux dômes disposés symétriquement ont été ajoutés au XIVe siècle. Diverses modifications furent apportées jusqu’au XIXe siècle. Les blocs de marbre du parapet de l'autel proviennent de l’église paléochrétienne. Quant au narthex, il conserve une belle porte en bois sculpté datant des années 1570.

Fresques

L’intérieur de l’église a été redécoré au début du XIVe siècle. Mais aucune des fresques de cette période ne subsiste en l’état : toutes ont été restaurées avec plus ou moins de bonheur jusqu’au XIXe siècle.

Exonarthex. Les interventions les plus anciennes se trouvent ici avec des scènes de vie ecclésiastique et un calendrier des saints datant des années 1340-1360. Ce programme est une mise en image de textes de Christophe de Mytilène, un poète grec du XIe siècle.

Coupole nord. Elle abrite des fresques exceptionnelles réalisées au XVe siècle par des artistes de l’école de Kastoria (Grèce). Autour du Christ vêtu en empereur byzantin figure la plus ancienne représentation complète de la Cour céleste, sorte de tableau hiérarchique des 9 types de créatures angéliques. Les Séraphins ouvrent la marche. Couverts de plumes, ils sont considérés comme les créatures « les plus enflammées de l'amour de Dieu ». Suivent les Chérubins, symboles de la sagesse et de la science, puis les Trônes, qui tournent sur eux-mêmes, et incarnent la justice et l’autorité de Dieu. Puis viennent les Dominations, les Vertus et les Puissances. Derrière se trouvent les Principautés et les Archanges.

MONASTÈRE DE TRESKAVEC (МАНАСТИР ТРЕСКАВЕЦ)
Je gagne 100 foxies
Partagez ce bon plan

Adresse et contacts :
MONASTÈRE DE TRESKAVEC (МАНАСТИР ТРЕСКАВЕЦ)

Treskavec
Prilep (Прилеп)
Macédoine
Voir sur la carte
  • Afficher le numéro

En savoir plus sur Prilep

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !
    Jeu concours

    Les jeux concours du moment

    Remportez un séjour d'une semaine en cahutte pour 5 personnes avec Huttopia !

    Vivez une expérience unique pour 5 personnes ! Huttopia vous offre un séjour d'une semaine en Cahutte parmis les 3 villages : Senonches, Dieulefit, Sud Ardèche