On entend souvent parler de Rimini comme de la destination branchée et pailletée de l'Italie, il faut entendre par là l'étendue que forme Rimini avec les localités voisines. On trouve au sud de Rimini les localités les plus chic : en tête Riccione, Cattolica et Misano Adriaco. Si Riccione accueille une population jeune, plutôt festive et somme toute huppée, Cattolica est plus familiale, son style épuré, neuf et délibérément blanc lui donne un cachet particulier. Au nord de Rimini (Viserbella Viserba, Bellaria...), le faste s'est éteint, les prix sont plus abordables, la population nettement plus familiale. Rimini, quant à elle, fidèle à sa position centrale, mélange ces deux tendances. Par ailleurs, si l'image la plus répandue de ce coin de l'Adriatique est celle d'un gigantesque supermarché de vacances, elle ne tient pas compte de la réalité historique de la ville même de Rimini dont les origines remontent à l'Antiquité. La naissance de Rimini date de 268 av. J.-C., quand les Romains décident d'implanter là une colonie afin de contrôler la plaine du Pô. Ce rôle de " gardien " s'accroît avec le temps, comme le montrent les grands édifices publics de l'époque d'Auguste. Le témoignage le plus important de cette période est l'arc érigé en 27 av. J.-C. en l'honneur de l'empereur ; il s'agit du plus ancien arc de triomphe romain parvenu jusqu'à nous. Rimini ne retrouva un faste semblable qu'au moment de la Renaissance, sous la seigneurie de Sigismondo Malatesta. De grands artistes se mettent alors au service du prince : il y eut Filippo Brunelleschi, Piero della Francesca, Agostino di Duccio et Leon Battista Alberti. A présent, la renommée de Rimini est liée au phénomène touristique qui en a fait la plage la plus fréquentée d'Italie. Pourtant, c'est un processus qui a des origines lointaines car ce fut le comte Ruggero Baldini qui fit construire, en 1843, le premier établissement balnéaire. Vingt ans plus tard apparurent les premières villas aristocratiques et le majestueux hôtel Kursaal de style néoclassique. Enfin, en 1912, un plan de programmation minutieux fixa le destin des 12 km de littoral allant de Rimini à Riccione. Ce fut la consécration de Rimini en tant que ville de loisirs.

On n'oubliera pas que Rimini est la ville natale du grand cinéaste Federico Fellini (1920-1993). La ville jouera un rôle de premier plan tout au long de sa carrière cinématographique ; on reconnait bien le cadre dans plusieurs de ses films dont Amarcord et I Vitelloni.

Enfin, l'arrière-pays de Rimini cache de fascinantes découvertes rurales. Une myriade de villages éparpillés sur les collines et riches en témoignages laissés par les Malatesta.

À voir / À faire à RIMINI

Adresses Futées de RIMINI

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à RIMINI

Transports
  • Location voiture
  • Réservez un train
  • Réserver un ferry
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de RIMINI

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

EMILIE-ROMAGNE

Guide EMILIE-ROMAGNE

EMILIE-ROMAGNE 2021/2022

13.95 €
2020-09-02
264 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end de prestige pour 2 personnes au Château de la Dauphine !

Une escapade romantique en Gironde, au Château de la Dauphine .