A la fin du XIXe siècle, l'engouement des Britanniques pour Bordighera était tel que le nombre de vacanciers anglais avait largement dépassé celui des habitants de la ville ligure. Cette extraordinaire " colonisation touristique " fut intensifiée par le succès du roman de l'écrivain italien Giovanni Ruffini Il Dottor Antonio (1855), qui décrit les paysages romantiques de la côte de Bordighera. Les Anglais arrivèrent jusqu'à faire du bourg ligure une véritable ville british avec des banques, des clubs intellectuels et sportifs, des églises et même un cimetière " à l'anglaise ".

Appréciée pour ses beautés naturelles et pour son climat tempéré, la ville devint une étape privilégiée par les étrangers au même titre que Cannes ou Nice.

De ce passé glorieux subsistent d'élégantes demeures en style Art nouveau proches du littoral alors que le petit centre médiéval grimpe sur la colline. La promenade en bord de mer est fort agréable, bien que le chemin de fer, faute de place, longe ici la côte sur toute sa longueur.

À voir / À faire à BORDIGHERA

Organiser son voyage à BORDIGHERA

Photos de BORDIGHERA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2019-09-04
312 pages
Avis