Le guide touristique STOCKHOLM du Petit Futé

Välkommen till Stockholm !

Au moment de préparer ses valises pour la Suède, on ajoute souvent dans ses bagages quelques
images préfabriquées telles que le froid, les meubles en kit, les hot dogs et une population blonde comme les blés. Mais ce tableau est-il vraiment le miroir des réalités suédoises que l'on découvre au coeur de la belle Stockholm, celle qu'on nomme la " capitale de la Scandinavie " ?
Dans ce pays à la réputation floue et glacée, on est parfois bien surpris de ce que l'on peut découvrir, particulièrement dans la capitale, centre culturel moderne et dynamique ! Après avoir survolé le patchwork d'îles flottantes que constitue Stockholm, nos yeux sont aussitôt ravis par l'architecture de la ville qui se veut charmante mais surtout, royale. Les palais, couronnes et complexes royaux ne manquent pas dans cette ville qui se présente dès lors comme un décor typique de conte de fées, propice aux princes et princesses en devenir. Aussi, le talent des designers suédois enjolive les rues de la capitale avec ses boutiques novatrices qui proposent des objets mêlant tradition et modernité. Pourtant, si Stockholm se farde de ces nombreux joyaux et même de bijoux culturels tel que l'immanquable vaisseau royal Vasa, c'est surtout de la nature qui l'entoure et l'envahit que la ville peut tirer ses lettres de noblesse. En effet, dans quelle autre capitale européenne est-il possible de se baigner en plein centre et d'apprécier la quiétude de plages urbaines aussi jolies et accessibles ? Où peut-on se promener pendant des heures entre canaux et forêts après la visite d'un musée ou de la vieille ville Gamla Stan ? Sans aucun doute, Stockholm offre à tous ses visiteurs le luxe de pouvoir jongler entre découvertes culturels et ressourcement au naturel. Enfin, s'y ajoute son dynamisme et sa jeunesse qui ont pour effet de voir naître de nouveaux restaurants, cafés, galeries et événements à un rythme soutenu. Vous l'aurez compris, la capitale suédoise réussit encore et toujours à éviter la frénésie des grandes villes sans pour autant sombrer dans l'ennui et il n'est donc pas surprenant que beaucoup disent qu'il y fait bon vivre ou passer.

L'équipe de la rédaction.

REMERCIEMENTS. Je remercie Ariane Collette qui m'a fait ouvrir les yeux sur d'autres aspects de la Suède grâce à son humour et son esprit d'aventure. De la descente infernale du Gröna Lunda aux jolies " Töffel " et au Skantsull à la langue bien pendue, Stockholm nous a ainsi offert de nouvelles expériences qui, j'espère, rendront ce guide agréable à lire. Merci aussi à Jenny de Destination Stockholm pour son aide au niveau logistique et sa bonne humeur. Et merci à Raphaël Vanleemputten, Ludovic Dutoit et Wim Hertogs qui ont sans aucun doute ajouté du charme aux instal' d'Hellasgarden. (Céline Pieters, Stockholm, 2015.)

Galerie photo STOCKHOLM

Idées de séjour STOCKHOLM

Séjour courtHaut de page

Jour 1 : Norrmalm et Djugården. La découverte débute sur la grande place Sergelstorg, devenue le coeur de la ville moderne. Entrez dans la grande Maison de la culture, entièrement vitrée et à l'intérieur de laquelle une immense maquette de la ville vous permet de vous repérer et d'avoir une idée du monde qui vous entoure. En sortant, prenez vers la droite dans l'avenue Hamngatan et descendez vers Kunsträgården, un grand jardin tout en longueur où les fontaines, arbres et bancs invitent à une courte pause, le temps d'admirer la belle église rouge de saint Adolf et le dos de l'opéra. Descendez vers le quai. De là, vous faites face au château royal. Sur votre gauche se trouve le quai Strömkajen, le Grand Hôtel et, plus loin, l'imposant musée national des Beaux-Arts. A droite, c'est le Parlement auquel on accède par le plus vieux pont de Stockholm, Norrbron et ses voûtes de pierre. Remontez le quai par la droite et vous rejoindrez bientôt une place monumentale sur laquelle veille la statue du roi Gustave II Adolf. C'est le coeur du pouvoir : ici se trouvent le ministère de la Défense et celui des Affaires étrangères. En remontant un peu plus le quai, vous trouverez une élégante maison crème en face de l'eau. C'est la demeure du Premier ministre. Vous voici maintenant devant un pont (Riksbron) qui mène à une voûte impressionnante. C'est par cette voie que l'on accède à la vieille ville, Gamla Stan. Mais cette partie de la visite est pour plus tard. Engagez-vous plutôt dans la rue piétonne de la reine, Drottninggatan, nommée ainsi car commandée par la reine Kristina au XVIIe siècle. Cette interminable allée piétonne mène au parc de l'Observatoire, deux kilomètres plus loin. Vous pouvez y flâner et suivre le rythme des piétons. Vous repasserez devant la Maison de la culture : continuez sur Drottninggatan. Après quelques centaines de mètres, tournez à droite pour rejoindre la place Hötorget sur laquelle s'élève la grande maison des concerts. C'est ici que, chaque 10 décembre, sont remis les prestigieux prix Nobel. Le lieu est animé chaque jour par un marché et, si vous souhaitez vous restaurer, les halles souterraines (entrée à droite du cinéma SF) proposent un vaste choix, à des prix abordables. C'est aussi, en hiver, le moyen de se réchauffer !

La deuxième partie de cette journée vise à vous faire découvrir le musée Vasa et, si vous avez le temps et si la météo s'y prête, le grand musée de plein air Skansen. Tous deux sont situés sur l'île de Djugården à laquelle on accède soit en bus (arrêt Sergelstorg, bus 47 ou 69), soit à pied, en decendant Hamngatan jusqu'à Norrmalmstorg puis en longeant la très belle avenue Strandvägen et ses immeubles de la fin du XIXe siècle. L'île est sur votre droite, verdoyante, reconnaissable aux flèches et tourelles du grand Musée nordique. La visite du musée Vasa dure entre une heure et demie et deux heures, mais il faut compter trois bonnes heures pour profiter de Skansen. Le Musée nordique est une alternative agréable s'il pleut ou s'il fait trop froid pour aller à Skansen.

Jour 2 : Gamla Stan et Södermalm. Vous voici familiarisé avec le nord de la ville, avec son architecture souvent peu esthétique. La suite de la visite vous prouvera que Stockholm, ce n'est pas que des immeubles sans charme et des rues piétonnes pleines d'enseignes de mode. Démarrez sur Riksbron, le pont qui mène au Parlement. Vous passez les voûtes pour vous retrouver au pied du château royal baroque. En le longeant par la gauche, vous pouvez accéder au musée Tre Kronor qui raconte l'histoire du château depuis 800 ans. Sinon, engagez-vous dans Västerlånggatan, rue étroite et pavée, l'une des plus anciennes de Stockholm. Admirez les maisons anciennes au crépi pastel et profitez des dizaines de boutiques de souvenirs et d'artisanat. En montant vers la gauche, vous accèdez à la cathédrale et à l'entrée du château, dont vous pouvez faire la visite. Au sommet de l'île, la grande place (Stortorget) est sans doute le plus bel endroit de la ville. En été, les terrasses et la fontaine inspirent la douceur de vivre et la quiétude. En décembre, le marché de Noël et les lumières créent une tout autre atmosphère, non moins pittoresque. Ici se trouve la Bourse, qui abrite aujourd'hui le musée Nobel. Ensuite, il suffit de se perdre dans les petites rues et les places secrètes, s'égarer loin du tapage du centre-ville en essayant de s'imaginer comment était la vie ici, huit siécles plus tôt, lorsque Gamla Stan était suroccupée, sale et puante, victime d'incendies et repaire de criminels en tous genres... Descendez vers le sud de l'île et la petite place Järntorget, point de jonction entre les deux artéres Västerlånggatan et Österlånggatan. Ici, il est recommandé de faire une pause, avant de se diriger vers Slussplan et traverser Slussen pour découvrir Södermalm.

Slussen, noeud de communication construit en 1935, étriqué et complexe, bétonné au possible, va bientôt être détruit pour être totalement transformé dans les années qui viennent. Dans l'ancien hôtel de ville se trouve le musée de la Ville, dont l'accès est gratuit. Aucune raison de s'en priver, donc. Ensuite, il vous faut remonter Götgatan, la " rue de la soif " qui traverse tout Södermalm et dont la partie nord est noire de monde les soirs de week-end. Semi-piétonne et occupée par des dizaines de cafés et pubs, c'est l'une des artères les plus populaires de Stockholm. Elle traverse bientôt Medborgarplatsen, dit " Médis ", place qui ne s'arrête jamais de vivre. Södermalm ne compte pas beaucoup de musées mais est propice aux balades. En se dirigeant vers l'est, vous trouverez la charmante Mariatorget, sa fontaine et ses petites pelouses, longée par la très fréquentée Hornsgatan. Traversez-là et gravissez les marches pour atteindre les hauteurs est de Södermalm. Plusieurs rues sont pavées et très paisibles, gardiennes de la mémoire d'un quartier originellement pauvre et ouvrier, aujourd'hui très prisé. Le chemin Monteliusvägen domine les hauteurs et la partie nord de la ville. C'est d'ailleurs dans le coin que se déroule une partie du best-seller de Stieg Larsson Millénium. Bellmansgatan se trouve sur le chemin pour redescendre vers Slussen.

Jour 3 (week-end prolongé) : Långholmen ou Drottningholm. Pour conclure ce séjour, voici deux propositions pour découvrir deux aspects très différents de Stockholm. La première consiste en une journée détente et repos (si le soleil brille, de préférence) dans l'un des lieux les plus prisés par les Stockholmois, la petite île de Långholmen, anciennement prison et devenue le paradis des baigneurs. Pour y accéder, il vous suffit de prendre le métro jusqu'à Hornstull (ligne verte) puis de vous diriger vers Västbron. Ne vous engagez pas sur le pont mais descendez vers la gauche pour rejoindre le petit pont qui conduit à Långholmen. De là, suivez le chemin qui longe les eaux et les bateaux de plaisance. Il y a des centaines de lieux de baignade secrets, une plage (souvent bondée), des rochers pour plonger... En avançant plus vers le nord-ouest de l'île, il est possible de se baigner avec la vue sur Kungsholmen et la vieille ville, dans une eau propre. Par une belle journée d'été, ce programme est un véritable bonheur !

L'autre solution consiste en la visite du site royal de Drottningholm, classé au patrimoine mondial par l'Unesco. Plusieurs bateaux partent chaque jour de Stadshuskajen (le quai juste en face de l'hôtel de ville). La traversée vers l'île de Lovön prend environ une heure. Là, vous découvrez le château baroque qui se reflète sur le lac Mälaren, son intérieur étonnant qui mêle baroque, rococo et salles romantiques, le théâtre baroque préservé depuis le XVIIe siècle, le pavillon chinois unique ainsi que les superbes jardins français et anglais qui entourent ces bâtisses. Une visite qui permet de se familiariser avec la royauté suédoise (ce château est aujourd'hui la résidence d'hiver du roi et de sa famille), tout en profitant d'un site magnifique qui se parcourt avec plaisir. Un billet combiné coûte 290 Sek et comprend la traversée aller-retour et les trois visites.

Séjour longHaut de page

Jour 1 : Gamla Stan et Södermalm. Commencez votre séjour à Stockholm par sa partie historique, située sur les îles de Stadsholmen et Riddarholmen. Le château royal est ouvert au public mais, la visite n'intéressant pas tout le monde, le musée Tre Kronor, qui raconte son histoire, et la salle du trésor constituent des alternatives instructives. Gamla Stan compte les musées Nobel et de la Poste mais vaut surtout le détour pour ses ruelles médiévales pavées et l'ambiance nostalgique qui y règne. Sur Riddarholmen se trouve la seule église médiévale de Stockholm, et vous aurez une vue superbe sur l'hôtel de ville depuis le quai derrière l'église.

On accède à Södermalm en métro (de Gamla Stan vers Slussen ou Medborgarplatsen) ou à pied en dix ou quinze minutes. Abritant les populations pauvres à partir du XVe siècle, ce quartier est devenu celui qui ne dort (presque) jamais, le repaire des bobos et des artistes, la destination populaire des noctambules. La rue Götgatan coupe cette grande île en deux. A l'est, les hauteurs de Katarina proposent de beaux points de vue et notamment depuis la terrasse de Mosebacke Etablissement ou la passerelle Katarina. A l'ouest, le quartier de Maria, traversé par la populaire Hornsgatan, compte peu de lieux culturels mais il y règne une ambiance caractéristique de cette partie de la ville : décontractée et joyeuse. L'île de Långholmen, au nord-ouest, les parc de Tanto et d'Eriksdal au sud offrent des possibilités de journées détente et de baignade infinies. A noter que la visite du musée de la Ville (gratuit), situé à Slussen, est très instructive.

Jour 2 : les musées Vasa et Skansen. Pour cette deuxième journée, découvrez la fierté verte de Stockholm : l'île de Djugården, ancien parc de chasse royal devenu zone protégée et siège de nombreux musées. Parmi ceux-ci, la visite du Vasa semble une étape incontournable car ce qu'il propose est unique au monde : l'épave d'un galion du XVIIe siècle presque intacte. Le musée a été construit autour du navire, et réalisé avec brio. L'autre attraction traditionnelle de Djugården est son musée de plein air Skansen, dans lequel on peut passer une journée entière à déambuler entre les habitations traditionnelles scandinaves et à arpenter son zoo. Le site est immense et, en été, des comédiens animent les constructions. De certains points de Skansen, la vue sur la ville est fabuleuse. Durant le mois de décembre, c'est ici que se tient le plus grand marché de Noël de la ville qui attire des milliers de visiteurs.

Jour 3 : Ancien village viking de Birka. Afin de mieux comprendre les origines du peuple suédois et l'activité des peuples qui vivaient dans la région du lac Mälaren il y a plus de 1 000 ans, une visite à Birka est nécessaire. Situé sur l'île de Björkö, cet ancien comptoir viking fut occupé du VIIIe au Xe siècle et fut un temps l'un des centres politiques majeurs d'Europe du Nord. Bien qu'il ne reste aujourd'hui rien du village, les fouilles et la passion des guides-archéologues permettent de faire revivre le quotidien du peuple viking (en anglais). Un village viking est même, année après année, rebâti avec les mêmes outils que ceux utilisés alors. Des tours en drakkar et des nuits sur place dans les maisons en bois sont même proposés ! Le Musée viking permet d'en apprendre beaucoup sur ce peuple à la féroce réputation. On accède à Birka en bateau après une traversée d'une heure et demie ponctuée par les commentaires d'un guide concernant les différentes îles du lac Mälaren. Cette visite passionnante peut se faire en seulement une demi-journée.

Jour 4 : Le nord de la ville. C'est là que se trouve le véritable centre, plus précisément sur Sergelstorg, cette grande place où se trouve la Maison de la culture. Il est possible de se promener longuement dans ce quartier entièrement reconstruit dans les années 1960 et dont seule l'église Sainte-Klara conserve la mémoire. La longue rue piétonne Drottninggatan est l'artère la plus fréquentée de la ville, partant du Parlement pour remonter jusqu'à la butte de l'Observatoire, d'où la vue sur le quartier est appréciable. Le musée de l'écrivain August Strindberg se trouve au numéro 85 de Drottninggatan. On peut s'imprégner, le soir, de l'ambiance de Kungsgatan, la rue des cinémas et pousser jusqu'à Stureplan, le lieu des bars, restaurants et clubs chics. Un passage par Kunsträgården, le jardin royal, puis le long des quais jusqu'à l'opéra constitue un incontournable pour découvrir les sites majeurs de Norrmalm. Dans la foulée, la visite guidée de l'hôtel de ville (Stadshus) est conseillée afin de découvrir ce style architectural et décoratif typiquement suédois : le national-romantisme du début du XXe siècle. Pour conclure la journée, vous pouvez prendre part à l'une des promenades en bateau qui parcourent la ville avec des commentaires en français.

Jour 5 : Drottningholm. Une excursion très plaisante si le temps est au beau fixe : départ en bateau depuis l'hôtel de ville pour une traversée d'une petite heure sur le lac Mälaren. On atteint alors l'île de Lovön sur laquelle furent bâtis entre le XVIIe et le XVIIIe siècle trois bâtiments désormais classés au patrimoine mondial par l'Unesco. Le château de Drottningholm, lieu de résidence de la famille royale, son intérieur fascinant et ses jardins à la française ; le théâtre baroque, magnifiquement préservé ; le curieux pavillon chinois, fruit de l'étonnante mode des chinoiseries. Le tout noyé dans la verdure de jardins et de parcs qui invitent à la pause, au pique-nique et à la relaxation.

Jours 6 et 7 : Week-end dans l'archipel. Afin de conclure ce séjour, une excursion dans le grand archipel permet d'appréhender une autre facette de Stockholm. Faciles d'accès (les navires partent toutes les heures depuis Nybrokajen, à Östermalm), les îles souvent magnifiques et très calmes qui le composent méritent une visite et même d'y passer une nuit. Nous proposons ici un arrêt à Vaxholm, capitale et porte d'entrée de l'archipel (1 heure 30 minutes depuis Stockholm). Son fort, son animation estivale, ses petites rues bordées de maisons en bois, son atmosphère balnéaire... De là, après un après-midi à découvrir la petite ville et ses fortifications, prenez un autre navire qui vous entraînera, au choix, sur l'île proche de Grinda, petite de dimension et propice à la pêche, aux balades à pied ou à vélo dans un cadre idyllique, ou bien une nuit sur la lointaine mais non moins paradisiaque Finnhamn. Ce mini-archipel de trois îles compte des dizaines de criques, de rochers plats léchés par les eaux invitant à la baignade. Tout en profitant de son adorable restaurant dont la terrasse offre une impression de bout du monde. Dans les deux cas, des solutions d'hébergement sont proposées, en hôtel ou en auberge de jeunesse.

Séjours thématiquesHaut de page
Stockholm sur l'eauHaut de page

Ville aquatique, Stockholm peut être découverte par les eaux de son lac et celles de la Baltique, à travers plusieurs escapades dont voici quelques exemples :

Location de canoë. A partir de Djugårdsbron, louez un kayak ou un canot pour parcourir le joli canal qui sépare Djugården de Gärdet et descendez jusqu'à la grande baie Isbladsviken. Pour visiter la ville elle-même en kayak, il est recommandé de s'adresser au Kafe Kajak, sur Kungsholmen, ou à Point 65, à Pampas Marina, pour se promener entre la vieille ville, Kungsholmen et Norrmalm, libre comme un poisson.

Tours en bateau. Il existe plusieurs formules pour découvrir Stockholm à bord de navires touristiques : tour de Kungsholmen, tour de Djugården, Stockholm matinal ou excursion dans la toute proche île de Fjäderholmarna. Ces balades ne sont pas trop chères et ne durent pas trop longtemps. Elles permettent de voir de nombreux monuments importants de la capitale : l'hôtel de ville, le musée Vasa, le palais royal...

Excursions dans l'archipel. Au départ de Strömkajen (Norrmalm) ou de Nybroviken (Östermalm), les bateaux, dont certains sont à vapeur, vous conduisent sur l'île de votre choix, au coeur du dédale morcellé dans les eaux de la Baltique. Vaxholm et son fort, Finnhamn et sa quiétude du bout du monde, Grinda, Utö... le choix est vaste. Des tours guidés en bateau sont aussi possibles, à des rythmes différents : la course de l'archipel (Archipelago Race) propose ainsi un tour à vitesse rapide des principales îles de l'archipel proches de Stockholm.

Le lac Mälaren. Deux attractions majeures motivent des sorties sur le lac, au départ de Stadshusbron : l'ancien comptoir viking de Birka et le site royal de Drottningholm. Accessibles en bateau, elles permettent aussi de profiter des commentaires du guide lors de la traversée, afin de se familiariser avec cette région qui vit s'implanter les communautés vikings dès le VIIIe siècle.

Stockholm vikingHaut de page

La Suède est souvent associée à son ancestral peuple conquérant, dont les images sont trop souvent le casque à cornes et la sanguinaire passion pour les pillages de nos pays d'Europe occidentale. Faux. Un passage à Stockholm est l'occasion de revoir nos connaissances souvent faussées sur les Vikings. Un séjour sur ce thème vous conduira sur trois sites majeurs :

Birka. La réputation des Vikings est souvent établie hors Scandinavie, avec l'image de guerriers-explorateurs naviguant sur des bateaux à coque plate ornés de dragons effrayants. Certes, mais ceux-là constituaient une minorité. Une visite sur cet ancien comptoir, siège politique et commercial majeur entre le VIIIe et le Xe siècle, permet de se familiariser avec la culture, les traditions et l'artisanat de la majorité des Vikings. Visite guidée sur le site de l'ancien village, musée, reconstruction de maisons à la viking avec le chaume, le bois et la paille utilisés il y a 1 000 ans...

Sigtuna. Sigtuna est aujourd'hui une petite ville qui garde des traces de l'implantation des Vikings, après la désertion de Birka. On y trouve un musée, des maisons en bois, des pierres runiques et les ruines de très vieilles églises, associées à la conversion d'une partie des Vikings au catholicisme vers le XIe siècle.

Le Musée historique (Historiska Museet). Pour compléter ce séjour thématique, rendez-vous à Östermalm, où une collection époustouflante de trouvailles archéologiques est présentée au visiteur. De quoi achever le tableau et compléter les visites sur les lieux par des connaissances plus pointues.

Stockholm designHaut de page

Stockholm est réputée depuis des décennies pour la faculté de création de ses designers. Dans la capitale suédoise, des dizaines de lieux sont dédiés à l'art de la décoration et aux modes artistiques. Nous proposons ici plusieurs sites emblématiques qui vous permettront de visiter la ville sous un angle design.

Kulturhuset. La Maison de la culture est, déjà de l'extérieur, une curiosité. Entièrement vitrée, moderniste et populaire, elle loge dans son sous-sol la boutique Design Torget. Y sont aussi organisées des expositions tout au long de l'année (art moderne le plus souvent). C'est aussi un lieu où l'on trouve toutes les infos sur les vernissages, expositions et nouveautés design de la ville.

Galerie Bonnier. Situé à Vasastad, au nord-ouest de la gare centrale, ce bâtiment triangulaire vitré est la propriété du géant de l'édition Bonnier. Aujourd'hui, cette galerie est l'une des plus importantes du pays pour le design et l'art contemporain. Des expositions temporaires y mettent en avant des nouveaux talents et agrémentent une collection permanente déjà très riche.

Skepssholmen. Cette petite île est incontournable : elle héberge deux musées de tout premier plan dédiés à l'art moderne, les musées d'Architecture et Moderne. Dans le premier sont présentés les travaux, maquettes et créations d'architectes suédois sur le territoire national et à l'étranger, ainsi que l'histoire de l'architecture nationale. Le second offre une collection d'art contemporain de tout premier plan.

SoFo, la nouvelle vague. Le quartier bohème de Södermalm est devenu en une décennie un repaire de jeunes artistes et créateurs, reconnus ou en voie de l'être, qui exposent dans les petites galeries ou ateliers de cette paisible partie de la ville. Les rues Skånegatan et Bondegatan sont un bon départ pour découvrir ces havres bohèmes où les créations audacieuses sont souvent rafraîchissantes.

Galerie Tunnelbana. Ne soyez pas surpris de découvrir des murs décorés à la place des habituels panneaux publicitaires en prenant une rame de métro. Car la municipalité a décidé, il y a bien longtemps, de faire des dizaines de kilomètres de couloirs et de stations souterraines le terrain d'expression de décorateurs et d'artistes. Ainsi, chaque station a son style, son atmosphère et son empreinte (du plus étonnant au plus déconcertant !).

Ailleurs sur le web

Liens utiles STOCKHOLM

Toutes les bonnes adresses STOCKHOLM

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté