Guide de DUBAÏ CITY : Population et langues

Population
<p>Dubai.</p>

Dubai.

Dubaï est sans doute, avec Abu Dhabi, un des territoires les plus multiculturels et cosmopolites du monde ! Plus de 200 nationalités cohabitent sur le territoire. On dénombre 8,3 millions d'habitants dont seulement 948 000 Émiriens. Globalement, deux tiers des immigrants proviennent du sous-continent indien (Inde, Pakistan, Sri Lanka, Philippines, Bangladesh...) et un peu plus de 20 % des pays proches ou voisins (Iran, Liban, Afghanistan...). Les autres sont des expatriés occidentaux, majoritairement anglo-saxons. Ces derniers, juste derrière les Émiriens, représentent les couches les plus favorisées de la population (avec des salaires élevés, octroyés par les grandes entreprises investisseuses de leurs pays d'origine). Comme au cours des deux siècles précédents, durant lesquels les échanges commerciaux et une industrie perlière florissante avaient attiré aux Émirats de grandes communautés indiennes et persanes, ce sont bien sûr des raisons économiques qui expliquent cet état des lieux. Le développement fulgurant des grandes métropoles s'accompagne d'un besoin grandissant de main-d'oeuvre et attire parallèlement un grand nombre de capitaux et d'investisseurs, séduits par le potentiel des Émirats. Si les étrangers ont envie de s'octroyer une partie du butin, ils ne bénéficient pas cependant des mêmes droits que les indigènes. Tout d'abord, ils sont dépendants d'un sponsor (l'entreprise locale qui les emploie) et ne peuvent être propriétaires que dans certaines zones très précises. De plus, contrairement aux Émiriens, ils n'ont pas l'accès gratuit aux soins et à l'éducation.

Les Bédouins. L'actuelle population indigène descend des Bédouins qui peuplaient le territoire et vivaient dans le désert, en bord de mer ou dans les montagnes selon leur principale activité économique (pêche, commerce, élevage, culture...). Ces peuplades étaient divisées en clans et en tribus, elles-mêmes subdivisées en de nombreuses sous-branches. Pendant plusieurs siècles, la tribu ou le clan a été l'élément de base principal dans la société. C'est encore le cas aujourd'hui. Le pouvoir héréditaire est par conséquent inséparable du tissu social et politique de l'émirat et de l'ensemble de l'État, au point que la famille régnante et le gouvernement sont quasiment impossibles à différencier. Le développement économique de la fédération a augmenté l'espérance de vie grâce aux soins médicaux gratuits dans des hôpitaux super équipés. De même, l'enseignement est assuré pour les filles et les garçons à l'école ainsi qu'à l'université, et le prix de l'essence, du gaz et de l'électricité est subventionné. Les Dubaïotes sont naturellement propriétaires de la terre, l'État organisant la distribution des parcelles gratuites au moment de leur mariage.

Les étrangers. Dubaï, à l'image du reste des Émirats, se caractérise par une forte présence d'étrangers qui représentent environ 85 % de la population, originaires pour les deux tiers du sous-continent indien.

Qui sont les Bédouins ?

Des liens forts

Le premier lien de chaque Bédouin est celui de sa famille immédiate, les parents, frères et soeurs. Puis viennent les oncles, tantes, cousins et la famille éloignée. Au-delà apparaît le clan, puis la tribu avec ses ramifications regroupées en une alliance appelée confédération et dont le chef est le cheikh. Ce dernier est toujours choisi dans la famille la plus proche et n'est pas forcément le fils aîné. C'est le plus capable qui est choisi, c'est-à-dire chez les Bédouins un homme courageux lors des conflits, un sage en temps de paix, et surtout un homme chanceux. Le cheikh ne s'attend pas à une obéissance aveugle, il dirige grâce au consensus général, sait être généreux avec ses richesses et doit aussi savoir être plein de compassion. Il a l'obligation de donner des fêtes, de visiter les familles lors des mariages. Les Bédouins considèrent leur société égalitaire et si le Bédouin obéit à son chef, ce n'est pas par peur mais par respect. Lors de prises de décisions difficiles, le cheikh s'entoure de personnes âgées dont la sagesse est reconnue. Le cheikh est considéré comme un père par toute sa tribu.

Les Bédouins d'Abu Dhabi

Les tribus les plus importantes en nombre sont les Bani Qitab et les Bani Yas d'où descendent les membres de la famille Al Nahyan, qui dirige Abu Dhabi. En 1904, quarante-quatre tribus différentes sont enregistrées dans les États de la Trêve et en 1968, le premier recensement jamais organisé dénombre 17 750 personnes comme étant bédouins. Souvent éleveurs, ils étaient presque tous sédentarisés et occupaient deux régions principales : Al Aïn et Liwa.

Les Bédouins des sables et des oasis

Installés dans les oasis de Liwa, fief des Bani Yas depuis au moins le XVIe siècle ou à Al Aïn, ils s'occupent de leurs palmiers-dattiers. Ceux du désert font paître leurs animaux. Pourtant la nourriture est rare dans le désert. L'arfaj et le rimth, herbes fréquentes dans les zones sableuses, sont utilisées comme fourrage. Le dromadaire reste le moyen de locomotion le plus fiable. Les tribus construisent des huttes (barasti) faites de branchages et de feuilles de palmier ou des tentes plus confortables confectionnées de laine noire et blanche faite de poils de chèvre. La partie des femmes est séparée de celle des hommes, cette dernière étant le seul endroit de la maison autorisé aux étrangers. L'hospitalité sous la tente est l'un des premiers devoirs du nomade et repose sur la notion de responsabilité collective.

Les Bédouins des côtes

Même si les activités liées à la mer ne correspondent guère à l'imagerie associée aux Bédouins, elles mobilisent les hommes pendant plusieurs mois, que ce soit pour la pêche ou pour le ramassage des huîtres perlières. Le territoire d'Abu Dhabi compte 600 km de côtes. Le poisson n'était pas consommé frais mais séché au soleil et salé. La raison principale de l'augmentation de la population à Abu Dhabi et ses îles environnantes est la perle. Au début du XXe siècle, ce sont près de 1 200 bateaux qui, dans les États de la Trêve, sillonnent les eaux turquoise avec 22 000 hommes, dont la plupart sont bédouins.

Si la population d'Abu Dhabi nous était comptée…

Imaginons que les Émirats soient un village habité par 100 personnes :

54,5 sont d'Asie du Sud (Inde, Pakistan, Bangladesh, Népal)

12 sont du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord

11,5 sont des Émiriens

6,5 sont d'Asie du Sud-Est

4,5 sont des Iraniens

3,5 sont des Occidentaux

7,5 proviennent du reste du monde

 

Source : BQ magazine. Les chiffres proviennent des ambassades car il n'existe pas aux Émirats de statistiques démographiques par nationalité.

Langues

L'arabe est la langue officielle. C'est celle du droit, puisque tous les documents administratifs et juridiques sont rédigés en arabe. L'anglais est toutefois parlé et compris presque partout en ville. C'est la langue des affaires, des achats et du secteur touristique. Les panneaux routiers sont rédigés aussi bien en arabe qu'en anglais, à l'instar d'une multitude d'autres pancartes, brochures et documents divers. Comme beaucoup d'étrangers sont originaires d'Asie et du sous-continent indien, l'hindi, le baloutche et l'urdu sont aussi communément parlés même par les Émiriens.

L'arabe est une langue sémitique qui s'écrit et se lit de droite à gauche. L'alphabet comprend 29 lettres. Selon leur place dans le mot, ces lettres peuvent prendre des formes plus ou moins différentes. Les vocables se construisent à partir d'une racine composée exclusivement de consonnes, sur lesquelles viennent se greffer un ensemble de voyelles apportant un sens à la racine. Il est important de faire la différence entre l'arabe classique ou littéral et l'arabe dialectal. Le premier est l'arabe écrit : c'est la langue des poètes de l'Arabie centrale du VIe siècle et du Coran (référence de la langue arabe, à l'origine de sa codification et de sa diffusion). Tout Arabe lettré la comprend. L'arabe dialectal est l'arabe parlé et diffère selon les régions et pays. Deux locuteurs parlant un arabe dialectal différent ne pourront pas se comprendre.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement AirBnB
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Réserver une croisière
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Organiser son voyage à DUBAÏ CITY

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réserver une croisière
Services / Sur place
  • Réserver une table
  • Activités & visites

Adresses Futées de DUBAÏ CITY

Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne !

Un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne avec l'Office de Tourisme du Grand Reims .