BEOMEOSA (TEMPLE) - 범어사

+82 51 508 3122
Afficher le numéro
Plaque millesim 2018

Le temple fut fondé en 678 sous le règne du roi Munmu par le célèbre moine Uisang. Alors que les pirates japonais menaçaient encore une fois les côtes, le roi fit un rêve qui lui disait d'aller trouver le moine Uisang et de prier avec lui pendant 7 jours et 7 nuits sur ce mont où se trouvait une source d'or (Geumjeong) dans laquelle nageait un poisson descendu du ciel (beomeo). Le roi s'exécuta et, après les 7 jours de prière, des guerriers descendirent du ciel et défirent les envahisseurs. Le moine fonda alors en ce lieu le temple qui prit le nom de Beom-eosa. Il devint un centre de la secte Hwaeom (" de la Guirlande de fleurs ") que le moine avait introduite de Chine. On peut toujours voir la source Geumjeong sur la montagne du même nom, derrière le temple ; elle se trouve au sommet d'un rocher de plus de 5 m de haut dans un creux de 4 m de circonférence. Il n'y a plus de poissons. Le temple prospéra jusqu'à ce que les envahisseurs japonais le brûlent en 1592. Il fut reconstruit en 1602, mais rebrûla. Il fut à nouveau reconstruit en 1614, et le hall principal et Iljulmun dateraient de cette époque.

C'est un beau temple qui est désormais un centre actif de méditation zen (seon). On passe Iljulmun, un des trésors du temple. Puis on passe une porte, laquelle daterait de 1614 et aurait été réparée en 1718 et 1781. La porte suivante est celle des gardiens célestes (Cheonwangmun), puis on traverse Bul-imun (la " porte de la non-dualité ") avant de pénétrer dans la cour du temple. On passe le long de Bojeru, le hall utilisé par les moines pour les sermons et cours. Il y a, à droite, le clocher avec les 4 instruments traditionnels, et une librairie en dessous. Dans la cour se dresse un stupa à 3 étages datant de Silla (Trésor national). En haut se dresse le hall principal, Daeungjeon, dédié au Bouddha historique, qui date de 1614. Il abrite de belles peintures datant de la fin de Joseon. Le travail du bois à l'intérieur est splendide, surtout le dais orné de dragons. Le bâtiment, lui aussi Trésor national, est simple, mais son vieux bois non repeint lui donne un air auguste. Le temple était originellement dédié à Mireuk, le Bouddha du futur. Il y a sur la gauche du hall principal une structure tripartite originale construite en 1905, abritant un autel aux 16 disciples du Bouddha (Nahanjeon) et un autre contenant les 8 tableaux de sa vie (Palsangjeon). Il y a d'autres halls moins importants, et quelques structures de pierre, comme des supports de mât datant de Silla et une grande lanterne de pierre de la même époque. A côté d'Iljulmun se trouve un stupa quelconque à 7 étages de construction récente. Dans le temple, de nombreux autres bâtiments sont utilisés par les moines comme lieux de résidence, de méditation ou d'étude et ne peuvent pas être visités. A gauche du hall principal, un chemin part dans la montagne. Dès que l'on quitte le temple on entre dans une étrange forêt qui a poussé sur d'énormes rochers. Ce sous-bois aurait une atmosphère mystique s'il n'y avait des ordures et une terrible odeur d'urine sortant de toilettes publiques. On peut partir de là dans la montagne vers les ermitages ou vers la forteresse Geumjeongsanseong (le téléphérique est à 8 km de là).

Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Adresse et contacts :
BEOMEOSA (TEMPLE) - 범어사

250, Beomeosa-ro, Geumjeong-gu
Busan
Corée du Sud
Voir sur la carte
  • Afficher le numéro

Informations et horaires sur BEOMEOSA (TEMPLE) - 범어사

Ouvert de 8h30 à 17h30. Entrée libre.

Avis des membres sur BEOMEOSA (TEMPLE) - 범어사

Note générale : 4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
2 avis d'internautes
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2018
Beau temple dans les monts qui environnent Busan. Le cadre verdoyant est très relaxant. Les lanternes au printemps ajoutent de la couleur au temple et au traditionnel mélange de vert et de rouge. On accède facilement au temple depuis la ligne de métro et une ligne de bus avec une à deux rotations par heure. Comptez la demi-journée pour l'aller-retour et la visite, à moins que poursuivre sur les chemins de randonnée conduisant aux ruines de fortifications sur les monts de Busan vous tentent.
Avis déposé le 30/12/2018
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en septembre 2018
Superbe temple très actif , dans un joli environnement, de là on peut partir faire des randonnées.Gratuit comme la plupart des temples en Corée.
Accessible en bus
Avis déposé le 26/10/2018
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Corée du Sud

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !