Situé à l'extrémité du lac, à l'opposé de Kedisan, le village de Songan abrite de vieilles maisons et des potagers. A 12 km de Penelokan, on peut également atteindre Songan par bateau en partant de Kedisan. Au bout de la route, vers la droite, se dresse un petit temple, le Pura Ulun Danu (à ne pas confondre avec celui du village de Batur, de l'autre côté du volcan). Dans ce temple, des rites sacrificiels surprenants sont encore pratiqués.

Les eaux du lac sont réputées sacrées, aussi applique-t-on encore le sacrifice d'animaux par noyade que l'on transporte sur des plates-formes à travers le lac. Cette cérémonie a lieu selon le calendrier balinais une seule fois tous les dix ans. La baignade est interdite dans ces eaux.

On peut depuis Songan regagner la route principale de Penelokan et Kintamani par les petites routes de traverse vers l'ouest, qui bien que plus longues, sont nettement plus agréables que le chemin touristique. On passera par le village de Yeh Mampeh. Un petit temple ponctue le chemin ; le Pura Bukit Mentik qui a la réputation de porter chance. En 1974, les coulées de lave l'ont épargné alors qu'elles avaient anéanti les alentours.

À voir / À faire à SONGAN

Organiser son voyage à SONGAN

Photos de SONGAN

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
2019-10-16
408 pages
Avis