Le petit village a vu brutalement son environnement changer à la fin des années 70 quand il est devenu le point de mire de quelques gros investisseurs qui voyaient enfin l'alternative à la trop saturée Kuta se profiler à l'horizon. Malheureusement, de piètres professionnels du bâtiment et du tourisme ont construit sur quelques kilomètres de plage fort étroits une masse d'hôtels qui ont accéléré l'érosion de la fine bande côtière. Notamment parce qu'un des matériaux utilisés dans les années 90 fut le corail, qui formait alors une dernière barrière devant Candidasa. Aujourd'hui, il n'y a plus de plage, sauf à certains endroits, mais cela ne retire en rien le charme et la beauté du site souligné par la force et singularisé par sa mer. La mer a avancé et, pour l'arrêter, des murs de béton ont été édifiés au large en attendant que se développent les programmes en cours de reconstruction du corail. Il vaut donc mieux se contenter de la piscine de l'hôtel. Cela dit, si Candidasa pourrait ressembler à un Kuta loupé des années 70, il reste le calme et la nonchalance de cette petite station balnéaire. Un endroit où se reflète l'ombre des cocotiers sur un lac couvert de lotus au soleil couchant. Un ashram a d'ailleurs élu domicile près de cette oasis. Depuis Candidasa, des excursions sont possibles soit en mer (snorkelinget plongée), soit vers les montagnes (Tirtagangga, Tenganan) et l'on peut donc décider d'en faire une base pour rayonner dans l'est de l'île.

À voir / À faire à CANDIDASA

Organiser son voyage à CANDIDASA

Photos de CANDIDASA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
2019-10-16
408 pages
Avis