Ville de taille moyenne (650 000 habitants en majorité azéris), Ardebil est dotée d'un charmant bazar voûté, d'un mausolée splendide et d'une situation plaisante. Une escale de charme, de verdure et d'histoire, à proximité de la mer Caspienne et de l'Azerbaïdjan. La cité est connue pour ses tissus soyeux et ses tapis. Capitale de la province éponyme, elle a été bâtie sur les contreforts montagneux du Sabalan au coeur d'un plateau situé à 1 310 m d'altitude. Distante de moins de cent kilomètres de l'Azerbaïdjan, elle permet de plonger dans la culture azérie. Dans les rues, quelques femmes revêtent la tenue traditionnelle composée de jupons superposés et d'un châle fleuri posé sur les épaules. L'Azerbaïdjan iranien est également un centre agricole d'importance, grâce au niveau relativement élevé des précipitations. Les arbres fruitiers adaptés au climat tempéré (poiriers et pommiers notamment) y prolifèrent. Historiquement, le nom d'Ardebil découle directement d'un terme zoroastrien mentionné dans l'Avesta, signifiant littéralement " lieu sacré ". Des archéologues ont retrouvé les traces d'une présence humaine remontant au VIIe siècle av. J.-C. La ville est un site de pèlerinage en raison de la présence du mausolée de Cheikh Safi od-Din Ardabili (1252-1334), chef spirituel soufi extrêmement vénéré dans la région. Son arrière petit-fils, Haydar, épousera la fille du shah Uzun Hasan Akkoyunlu (1441-1478), qui lui donnera en 1487 un fils, Ismaïl, fondateur de la dynastie safavide (1503-1722).

À voir / À faire à ARDEBIL

Organiser son voyage à ARDEBIL

Photos d'ARDEBIL

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

19.95 €
2019-03-20
408 pages
Avis