Situé à 50 km au sud-ouest de Tabriz, en direction d'Osku, ce village troglodyte bâti sur les contreforts du mont Sahand semble sortir d'un conte. Passé les immeubles en construction aux abords de Tabriz, la route surplombe un plateau boisé qui forme un joli paysage, avec les sommets enneigés à l'horizon éclairés de la lumière rose du soleil levant. Passage par Esfanjan à une quinzaine de kilomètres de Kandovan, un bourg paisible où les femmes ont délaissé le tchador noir pour un modèle à motif coloré et où les trois minarets de la ville, longs et fins, pointent vers le ciel tels des flèches. Après quelques ralentissements causés par une intense circulation de chèvres sur la route, on atteint l'étape suivante. Fondé à l'époque sassanide, Kandovan, signifiant littéralement " creusé dans la roche ", s'adosse à une falaise orientée plein sud avec ses habitations en terrasse se surplombant les unes les autres, subtile alchimie entre nature et ingéniosité humaine. Recouvertes d'un fin manteau neigeux en cette fin novembre, les habitations ressemblent à d'énormes pains de sucre. Les cultures qui font face, sur l'autre versant de la vallée, montre que le village ne se réduit pas une simple attraction touristique.

Aventurez-vous dans les ruelles, en empruntant les escaliers aux marches raides et inégales pour croiser les visages de ces gens, installés ici depuis des générations. En contrebas, les ponts de pierre enjambent la rivière bordée par une maison de thé en plein air. Si cette excursion est tout à fait réalisable en une demi-journée depuis Tabriz, peut-être aurez-vous l'envie de prolonger votre escapade... Si c'est le cas, sachez qu'il est possible de dormir sur place.

À voir / À faire à KANDOVAN

Organiser son voyage à KANDOVAN

Photos de KANDOVAN

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

19.95 €
2017-04-26
384 pages
Ailleurs sur le web
Avis