Abyaneh, classé au patrimoine de l'humanité par l'Unesco et édifié au pied du mont Kargas (3 899 m), demeure l'un des villages les plus pittoresques d'Iran, même si l'on peut déplorer sa vocation résolument touristique, qui entraîne un certain manque d'authenticité en haute saison. Mais son bâti, demeuré intact depuis l'époque safavide, constitue une formidable plongée dans la très riche histoire architecturale du pays. Éloignée et isolée dans la montagne, la commune a en outre longtemps adhéré au zoroastrisme en dépit de la conversion de l'Empire perse à l'islam à partir du VIIe siècle.

La route qui y conduit mérite à elle seule le détour. Suivre tout d'abord la route principale en direction de Natanz le long d'un paysage semi-désertique, où la rare végétation n'est formée que de maigres touffes d'épineux balayées sur le sol desséché par les vents du désert. Les basses collines érodées s'élèvent progressivement avant d'imposer leurs flancs montagneux, extrêmement plissés. A l'horizon, la haute muraille naturelle de la chaîne des monts Kouh-e Kargas dresse ses impressionnants contreforts.

À environ 70 km au sud de Kashan, au lieu-dit de Borz, la petite route grimpe vers Abyaneh. Plus loin, au-delà du vallon creusé par une rivière issue des Kargas, apparaissent les vestiges de l'ancienne forteresse sassanide de Tarva (IIIe siècle). Les virages se succèdent ensuite et s'insinuent au coeur des collines pelées. Notez les abris souterrains destinés aux moutons, qui s'y réfugient l'été lors des grandes chaleurs ou l'hiver au moment du froid.

Arrivé à Abyaneh, village lové dans un vallon aux peupliers dégarnis au pied des Kouh-e Kargas et exposé plein sud, vous ne manquerez pas de tomber sous le charme de ces maisons de terre rouge construites à même la roche et en terrasse (les toits des unes servant parfois de terrasse aux autres). La disposition des lieux obéit à une logique naturelle - éviter les inondations lors des crues de la rivière - et sécuritaire - se protéger des incursions des maraudeurs. Déserté par les jeunes, Abyaneh est habité par des anciens, le plus souvent assis sur le pas de leur porte, s'affairant autour du qanat à ciel ouvert ou encore rapportant à dos d'âne quelques fagots pour l'âtre... Peut-être vous inviteront-ils chez eux et vous proposeront-ils quelques objets artisanaux.

Au bout du village, voir la petite mosquée du XIVe siècle et son beau mihrab en bois de noisetier, et le mausolée Zeyaratgah. Profiter également de la belle vue sur la montagne, de l'autre côté de la rivière, où se dresse un ancien château de pisé aux allures de caravansérail imprenable.

Adresses Futées d'ABYANEH

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à ABYANEH

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
Hébergements & séjours
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Activités Funbooker
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos d'ABYANEH

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

19.95 €
2019-03-20
408 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end bien être pour 2 personnes en Auvergne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes en Auvergne avec Aiga Resort.