Le guide touristique VANCOUVER du Petit Futé

Welcome to Vancouver !

Vancouver. Trois syllabes qui rappellent avec justesse le caractère triadique de cette ville, ses trois paysages : l'océan, la ville et les montagnes, ses trois couleurs : le bleu, le blanc et le vert, et aussi sa position de carrefour de trois cultures : amérindienne, nord-américaine et asiatique. Vancouver est une ville que l'on aime découvrir en été sous son soleil éclatant, comme en hiver sous sa brume mélancolique. Et, telle l'excitation du remous des vagues, telle la plénitude qui règne dans les vallées, Vancouver connaît des extrêmes, elle est à la fois vivante, reposante, électrique, apaisante.

Si, depuis une vingtaine d'années, elle s'est hissée à la tête du classement des villes les plus agréables à vivre, elle reste encore méconnue par les voyageurs européens, peut-être à cause de son éloignement, si loin de l'autre côté du continent nord-américain, nichée près de la frontière des Etats-Unis, au bord du Pacifique. Mais ces dernières années, elle a su se faire désirer, se dévoiler : en 2010, elle a par exemple accueilli les Jeux olympiques d'hiver, et très bientôt, en 2020, elle sera nommée Ville la plus écologique du monde. Vancouver devient une destination de plus en plus recherchée. Pour son climat, tout d'abord, qui est beaucoup plus clément que dans le reste du Canada. Bien que la pluie soit souvent présente, les hivers y sont plus doux et les étés moins suffocants. Pour sa vie fourmillante aux quartiers animés, très étudiants, où les buildings de verre et les parcs verdoyants se rencontrent, s'accordent, où l'on respire un air frais et pur. Pour son paysage aussi, avec ses longues plages qui bordent entièrement la ville, dont l'eau rafraîchissante est plutôt tranquille pour un bord d'océan. Et puis la proximité des montagnes Rocheuses et des îles côtières, dont celle de Vancouver, île immense, bien plus grande que la Belgique. Ici on part en week-end pour une randonnée, du camping, une virée en kayak, ou en ski. Vancouver aura de quoi remplir votre séjour, lequel vous semblera trop court !

Galerie photo VANCOUVER

Idées de séjour VANCOUVER

Séjours courtsHaut de page
Un long week-end à VancouverHaut de page

La ville de Vancouver mérite qu'on s'y attarde au minimum trois journées. La première sera consacrée au centre-ville et à ses attractions, la deuxième à la découverte des plages, des parcs et des quartiers multiculturels de la ville. Une escapade à North Vancouver terminera ce séjour éclair sur une note plus active et nature.

Jour 1. Direction la station Waterfront, le terminus des lignes du Skytrain (métro) dans le centre-ville. De là, on accède au centre névralgique du tourisme à Vancouver avec le Centre des congrès Canada Place, le départ des tours de ville en autobus, la promenade le long de la marina et le quartier historique de Gastown. Ceux qui manqueraient de temps pour visiter le parc Stanley à pied peuvent emprunter à vélo ou en roller la piste cyclable du Seawall le long du front de mer. On pourra pique-niquer dans le parc au pied des totems autochtones avant de se diriger vers le Vancouver Lookout, une tour panoramique qui offre une vue magnifique sur les buildings du centre-ville, les montagnes alentour et l'océan Pacifique. En cas de journée pluvieuse, abritez-vous à l'Art Gallery ou la Bill Reid Gallery, deux musées d'art qui mettent en valeur la culture et l'artisanat amérindien. Un dîner dans un pub ou un restaurant du quartier branché Yaletown finira bien la journée ! Pour une soirée singulière et des rencontres imprévues, faites un petit tour au Cambie Bar.

Jour 2. Balade sur les plages et dans les plus beaux parcs de la ville. On pourra partir du Burrard Bridge et marcher jusqu'au musée de Vancouver dans le Vanier Park. Superbe vue sur le centre-ville et les montagnes en arrière-plan. A pied ou en vélo, la piste cyclable Seaside conduit jusqu'à la populaire plage de Kitsilano et sa piscine d'eau de mer. Il peut être intéressant par la suite de prendre l'autobus 99 sur Broadway jusqu'au campus de l'Université de Colombie-Britannique et son fameux Museum of Anthropology, un incontournable pour les amateurs d'art autochtone. Ne manquez pas le coucher de soleil depuis la plage du Pacific Spirit Regional Park.

Jour 3. Après le Skytrain, l'autobus et le vélo, ne manquez pas un trajet à bord du Seabus, une navette qui transporte les passagers du centre-ville (Waterfront) jusqu'au débarcadère de North Vancouver, au-delà du Burrard Inlet. Une fois à terre, on pourra emprunter les transports en commun pour se rendre à la station de Grouse Mountain et assister à un spectacle de bûcherons, au pont suspendu de Capilano qui permet de marcher au sommet de la canopée ou encore au parc de Lynn Canyon pour une promenade le long d'une rivière aux eaux couleur émeraude. Ceux qui voudraient tenter une excursion en kayak de mer pourront prendre la voiture jusqu'à Deep Cove, le lieu favori des Vancouvérois pour pratiquer des activités nautiques.

Une semaine complète à VancouverHaut de page

Jours 1 à 3. Identiques au séjour précédent, " un long week-end à Vancouver ".

Jour 4. Immersion totale dans le Chinatown de Vancouver. On commence par un arrêt obligatoire à la boulangerie New Town Bakery sur Pender Street, où l'on fait provision de steam buns (pains fourrés cuits à la vapeur) et autres pâtisseries chinoises. Puis on déambule de boutique en boutique - commerçants de thé, de légumes et épices aux parfums farfelus - jusqu'au jardin de Dr Sun Yat-Sen où l'on se repose en admirant les arbres en fleur. Ne pas hésiter à déjeuner tard, en plein milieu de l'après-midi, pour vivre l'expérience complètement. Deux options s'offrent à vous : la plus authentique, en se rendant à l'adresse E Georgia Street 230 (le nom du restaurant n'apparaît qu'en chinois) où l'on peut composer sa barquette à base de poisson ou de viande, de légumes et de riz plus ou moins pimenté. Sinon, dans un cadre plus esthétique, on découvre la cuisine du restaurant Phnom Penh situé à une dizaine de numéros du premier, on ne sait pas ce qu'on commande mais n'ayez crainte et allez-y les yeux fermés ! Puis on fait un tour par les galeries branchées comme Centre-A ou UNIT/PITT Project. Si l'on veut terminer cette journée par un marché nocturne chinois, on peut alors se rendre à Richmond (au sud de Vancouver) pour le Panda Night Market qui vaut vraiment le détour.

Jour 5. Une journée plus branchée, le long de Commercial Drive. Boutiques, friperies, cafés... il y a de quoi faire et voir sur cette rue très animée. Passage obligatoire à Liberty Wine, une des rares caves de Vancouver qui propose un choix très pointu en matière de vin. On fait le plein de houmous et de caviar d'aubergine chez Jack, au 1824 de la rue. Puis on déguste un americano dans une belle tasse bleue au Prado. Pour le déjeuner, on passe les quartiers pavillonnaires jusqu'à Pleasant Mount, et on prend une table à Limon Y Sal pour goûter leurs fantastiques burritos (attention, longue file d'attente à tout moment de la journée) puis on rejoint l'effervescente rue de Main Street et sa petite soeur Fraser Street. Second hand, librairie, galerie sont à découvrir, et pour le soir, ces rues ne manqueront pas de bars et de restaurants divers et variés. Petit clin d'oeil au Black Lodge.

Jour 6. Prêt pour une journée Bare Buns ? On prépare un bon pique-nique à base de sandwichs au tofu, de salade kale, de boisson Kombucha, puis direction Wreck Beach, la plage la plus excentrée de Vancouver à l'ouest du campus de UBC, la plus sauvage aussi, la plus nudiste. On abandonne ses vêtements pour se dorer entièrement la pilule jusqu'au coucher de soleil. Après cette journée healthy, le soir on s'autorise à se remplir la panse avec une belle poutine, plat traditionnel canadien à base de frites et de cheddar recouverts d'une sauce brune.

Jour 7. Pas de départ sans avoir essayé un seul brunch, étape obligatoire à Vancouver. Pour une vraie expérience du brunch, s'installer au Yolk's Cafe et choisir les oeufs Bénédicte. L'après-midi, on peut participer à un Brewery Tour pour visiter plusieurs brasseries et comprendre la fabrication des bières, sinon se rendre à une projection de films au Rio Theater ou au Vancity Theater ("cinéma" se dit "theater") ou à une pièce de théâtre jouée en français à la Maison de la Francophonie de Vancouver.

Une semaine à Vancouver et ses environsHaut de page

Jours 1 à 3. Identiques au séjour précédent, " un long week-end à Vancouver ".

Jour 4. Amateur de plein air, vous ne pouvez pas planifier un séjour dans la région de Vancouver sans prévoir au moins une journée de randonnée pédestre dans les montagnes qui entourent la ville. Plusieurs choix s'offrent à vous selon votre mode de transport. En transports en commun, on pensera au Grouse Grind, sur les pentes de Grouse Mountain (au pied du téléphérique) qui est devenu le sentier préféré des amateurs de rando-cardio. Les contemplatifs peuvent quant à eux se rendre sur Bowen Island, accessible en ferry depuis Horseshoe Bay, et grimper au sommet de l'île pour admirer le panorama sur Vancouver et le littoral de la Chaîne Côtière. Enfin, pour ceux qui disposent d'une voiture, la légendaire randonnée The Chief (Stawamus Chief), à Squamish, ne décevra pas les marcheurs aguerris à la recherche de dénivelé et de points de vue spectaculaires.

Jour 5. Aujourd'hui, on troque les montagnes pour l'ambiance petit port de pêche d'antan. En voiture ou en transport en commun (Canada Line puis autobus), on se dirige vers Steveston, au sud de Richmond. Il est agréable d'y passer quelques heures à marcher le long de sa marina, s'arrêter manger un fish & chips en regardant les chalutiers passer avant de visiter le musée de sa conserverie de poissons, ludique et intéressant. Sur la route du retour, on pourra s'arrêter au marché de nuit de Richmond pour une incursion en pleine culture asiatique (en été seulement).

Jours 6 et 7. Pour ceux qui voudraient goûter aux saveurs des îles de Colombie-Britannique sans avoir l'argent ni le temps de se rendre sur l'île de Vancouver, un court séjour dans les îles du Golfe est un excellent compromis qui réserve de belles découvertes. On prendra le ferry au terminal de Tsawwassen (en voiture ou à pied) en direction de Galiano et/ou Salt Spring Island, les deux îles les plus grandes et les plus intéressantes de l'archipel pour un séjour de un à deux jours. Sur place : visite d'artisans (vignobles, artistes, fromageries, etc.), activités nautiques (voilier, kayak de mer, planche à voile), séances de bien-être (spa, massage) et nuit tout confort avec vue sur la mer. On reprendra le ferry vers le continent pour attraper son vol de retour.

Séjour longHaut de page
15 jours dans la région de VancouverHaut de page

Jours 1 à 3. Identiques au séjour " un long week-end à Vancouver ".

Jour 4. Vancouver-Victoria. Si l'on prend le ferry à une heure matinale depuis le terminal de Tsawwassen (35 minutes du centre-ville) jusqu'à l'île de Vancouver, il reste ensuite tout le reste de la journée pour se rendre tranquillement à Victoria, la capitale de la Colombie-Britannique et prendre le pouls de cette ville dynamique à l'architecture victorienne. On ne manquera pas le Royal BC Museum ni la visite gratuite du Parlement.

Jour 5. Sud de l'île de Vancouver. Cette journée sera consacrée à la visite des environs de Victoria. Tout d'abord, le matin, partez en mer pour quelques heures d'observation des baleines, qui est une des grandes attractions au départ de la ville. De retour, et après avoir déjeuné près du port, prenez votre voiture et sortez de la ville pour vous diriger au nord, sur la péninsule de Saanich. Cette banlieue de Victoria au nord de laquelle se trouve le terminal du ferry recèle des trésors comme le Butchart Garden, un jardin aux milles et une merveilles florales. Pour ceux qui aimeraient partir en randonnée, le parc régional d'East Sooke, à une trentaine de kilomètres au sud de Victoria cette fois, est une destination fort agréable avec de beaux sentiers côtiers. Plusieurs belvédères offrent de splendides panoramas sur le détroit de Juan de Fuca. Revenez dîner et dormir à Victoria.

Jours 6 et 7. Victoria-Tofino. Après avoir dégusté un fish & chips en regardant les hydravions décoller du port ou avoir savouré un scone dans le somptueux salon de thé de l'hôtel Empress, direction l'est de l'île de Vancouver à la découverte de sa côte Pacifique. Le plus simple pour s'y rendre est d'emprunter la route 1 puis 4 et ainsi passer par Nanaimo, Port Alberni ainsi que le parc provincial MacMillan pour un arrêt au coeur de sa forêt centenaire de pins et de cèdres rouges géants. On pourra couper la longue route (environ 5 heures) en deux jours et dormir dans un beau camping boisé en chemin.

Jours 8 et 9. Tofino. Façonné par les embruns de l'océan Pacifique, le parc provincial Pacific Rim est un paradis naturel pour la randonnée pédestre ou pour une simple promenade le long de ses plages sauvages. Les plus audacieux pourront quant à eux s'initier au surf sur les vagues réputées des plages de Tofino. Les amateurs de pêche au saumon ne seront pas en reste s'ils veulent lancer leur ligne dans la superbe Campbell River.

Jour 10. Tofino-Nanaimo-Sea to Sky Country. Afin de prendre le ferry de retour vers le continent, il faut reprendre la route 4 vers Nanaimo. Le traversier vous transportera jusqu'à Horseshoe Bay d'où l'on peut rejoindre la " Sea to Sky Highway " (autoroute 99). En passant par Squamish, les passionnés d'escalade pourront faire un arrêt devant les parois de The Chief, une montagne rocheuse impressionnante que l'on peut également grimper via un sentier pédestre. Inutile de s'arrêter plus longuement, sauf pour les amateurs de bières fortes qui peuvent aller se désaltérer à la microbrasserie The Howe Sound, une enseigne très connue des locaux. En direction de Whistler, arrêts photos incontournables devant les différents lacs qui se succèdent en bordure de l'autoroute.

Jours 11 et 12. Whistler-Lillooet. Whistler est une agréable station de ski qui s'est dotée, lors des jeux Olympiques de 2010, de modernes infrastructures sportives. En hiver, c'est le royaume des skieurs et snowboarders tandis qu'en été, ils sont remplacés par les vététistes et les randonneurs. La plupart des grandes marques de sports ont pignon sur rue dans les allées touristiques du village. Afin de quitter la foule, vous continuerez votre route sur la Sea to Sky Highway en direction de Lillooet et les reliefs escarpés des Rocheuses britannico-colombiennes. En chemin, arrêt fort recommandé au parc provincial des Lacs Joffre pour ceux qui rêvent de paysages alpins et de lacs d'une pureté incroyable.

Jour 13. Lillooet-Fraser Valley. Des sommets enneigés à l'année, on passe aujourd'hui au coeur d'un canyon au confluent des rivières Fraser et Thompson. Sur la route, les plus actifs prendront le temps de s'arrêter à Lytton, capitale canadienne du rafting ou encore au Hell's Gate Airtram pour une envolée au dessus de gorges profondes creusées dans la montagne. On pourra passer la nuit dans un camping à proximité du Harrison Lake.

Jour 14. Fraser Valley-Vancouver. En ce dernier jour de périple, continuez votre route à travers les vallées gorgées de soleil, dans le sud de la province. Réputée pour être le jardin fruitier de la Colombie-Britannique, la vallée de la rivière Fraser propose autant de beaux arrêts historiques et gourmands (auto-cueillette de fruits dans les vergers par exemple) que sportifs (randonnée, vélo, sports aquatiques). Le trajet de retour vers Vancouver vous fera traverser de beaux paysages agricoles avant de voir apparaître au loin les buildings du centre-ville. Si vous avez du temps en chemin, faites un détour par Cultus Lake, près de Chilliwack, une dernière étape pour se baigner dans un beau lac lors d'une chaude journée d'été.

Jour 15. Profitez de votre dernière journée à Vancouver pour visiter les sites que vous auriez manqués ou bien flâner dans quelques boutiques souvenirs. Idées de cadeaux à rapporter à la maison : une statuette amérindienne en bois, une casquette à l'effigie de l'équipe de hockey des Canucks de Vancouver ou encore du saumon fumé au bon goût du Pacifique.

Séjours thématiquesHaut de page
Une semaine de ski autour de VancouverHaut de page

Choisie par le comité olympique pour organiser les Jeux olympiques d'hiver de 2010, Vancouver est la base idéale pour un séjour de ski. Whistler, à 1h30 au nord de la ville, est connue pour être une des stations de sport d'hiver les plus prisée d'Amérique du Nord, mais les environs immédiats de la ville abritent également des petites stations qui, sans posséder les équipements et l'environnement de Whistler, permettent de varier les plaisirs.

Jour 1. Vancouver. Cette première journée sera consacrée à la découverte de la ville. L'itinéraire décrit dans la première journée des suggestions précédentes sera parfait pour un aperçu de l'essentiel de la métropole.

Jour 2. Grouse Mountain. Station de ski la plus proche du centre-ville, à une petite demi-heure de transports en commun. Elle offre des vues splendides sur les environs, en plus d'un restaurant tout à fait correct même si son prix est légèrement surévalué.

Jour 3. Mont Seymour. À une vingtaine de kilomètres au nord-est de Vancouver, cette petite station est boudée par les touristes, mais très prisée par la population locale. Elle bénéficie également de très belles vues sur la ville et les environs, et offre des possibilités d'hébergement si vous souhaitez prolonger votre séjour. De belles possibilités de balades en raquettes et autres activités d'hiver.

Jour 4. Cypress Mountain. LA destination à la mode pour les week-ends des Vancouvérois. Si les panoramas offerts par les stations citées ci-dessus sont beaux, ceux que vous trouverez à Cypress Mountain leurs sont bien supérieurs ! Les pistes semblent tomber à pic dans l'océan Pacifique. C'est aussi une station avec des équipements proches de ceux de Whistler, et de larges possibilités d'hébergement. La station se situe au nord de Vancouver, en direction de Whistler.

Jours 5-8. Whistler. De Cypress Mountain, vous pouvez continuer votre route vers Whislter, et ainsi découvrir la première station de sports d'hiver du Canada. Son relatif éloignement avec Vancouver vous oblige à y passer au moins une nuit, mais c'est tant mieux, car explorer le domaine de Whistler et de sa voisine Blackcomb vous prendra plusieurs jours. Il est même possible d'y passer facilement une semaine avant d'être lassé des pistes. Depuis quelques années, un téléphérique dernier cri relie les deux stations, rendant accessibles facilement les deux domaines. Bien entendu, de nombreuses options de logement s'offrent à vous, et le village propose une animation qui n'a rien à envier aux stations des Alpes.

Le règne animal en une semaineHaut de page

La Colombie-Britannique est un paradis pour l'observation de la faune sauvage dans son milieu naturel. Ses montagnes, ses forêts, son océan et ses côtes abritent une population animale formidable qui semble encore intouchée par la main de l'homme. Les Européens apprécient de pouvoir y observer des espèces peu ou pas présentes sur le Vieux Continent et ainsi découvrir le règne animal nord-américain dans toute sa splendeur. Voici quelques idées de destinations de photos-safaris :

Jour 1. Grouse Mountain est un site de prédilection pour un premier aperçu de la nature environnante de Vancouver et de sa faune. On y fera la rencontre de deux grizzlys dans leur enclos (peut-être votre seule chance d'en voir sans danger), mais également d'aigles et de rapaces lors de spectacles de haut vol.

Jour 2. Parmi les plus beaux et plus grands aquariums d'Amérique du Nord, le Vancouver Aquarium du Stanley Park est une visite à ne pas manquer pour découvrir la faune marine de la côte ouest du Canada. Les vedettes du centre : nos amis les bélugas blancs ainsi que de gentils pingouins et de belles méduses phosphorescentes.

Jour 3. On reste dans le milieu aquatique pour se diriger vers l'île de Vancouver. La traversée en ferry est l'occasion d'observer la faune marine le long des côtes et des îles du Golfe. Arrivé à Victoria, embarquement à bord d'un zodiac pour participer à une excursion en mer pour s'approcher des baleines.

Jour 4. On profitera d'être sur place pour aller se balader dans les environs et randonner en bord de mer sur les sentiers des très beaux parcs naturels qui se trouvent dans le sud de l'île de Vancouver : le parc de Juan de Fuca ou encore le parc régional East Sooke. Il y a de fortes chances d'y observer de nombreux oiseaux marins, des phoques venus se prélasser sur des rochers ou encore le souffle de baleines nageant à proximité des côtes.

Jour 5. On retourne sur le continent par ferry avant de monter à bord d'une autre embarcation de rêve pour observer les animaux : le kayak de mer. C'est à Deep Cove que les excursions sont les plus belles. On y aura peut-être la chance d'observer des aigles tournoyant dans le ciel et des otaries jouant dans les eaux calmes de cette anse pittoresque.

Jour 6. Enfin, pour observer une faune sauvage plus forestière (ours, orginaux, cerfs, etc.), rien de mieux que de s'enfoncer dans les sentiers pédestres des parcs et des montagnes alentour. Parmi les sites qui fourmillent habituellement d'animaux, le Manning provincial park, dans la Fraser Valley, ou bien le Garibaldi provincial park, sur la route de Whistler, proposent de très belles randonnées en pleine nature.

Le West Coast Trail sur l'île de VancouverHaut de page

Séjour extrême pour les vrais aventuriers. La randonnée s'étend généralement sur une semaine. Le West Coast Trail est connu mondialement pour offrir un très grand défi aux aventuriers chevronnés. Cette route de 75 km est située dans le parc national Pacific Rim sur l'île de Vancouver et passe par des chutes, des caves, des arches formées par la mer, et des plages. Ce n'est donc pas une petite promenade de santé. On dit de cette randonnée pédestre qu'elle est la plus impressionnante du pays, mais aussi la plus chère. Elle s'adresse aux sportifs très expérimentés, très écolos et surtout bien équipés. Plusieurs précautions sont donc à prendre. De nombreux cougars peuplent également cette île. Vous devez vous rendre au bureau du parc national pour obtenir un permis d'accès qui vous coûtera 25 CAN $ non remboursables. Il faut absolument réserver car il y a des quotas de randonneurs.

Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses VANCOUVER

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté