Guide de MUMBAI : Les personnalités célèbres : Inde

Rajiv Gandhi

Né le 20 août 1944 à Mumbai, fils d'Indira Gandhi, petit-fils de Jawaharlal Nehru, marié à l'Italienne Sonia future présidente du parti du Congrès, il devient Premier ministre à la mort de sa mère, du 31 octobre 1984 au 2 décembre 1989. Pilote de ligne, il embrasse une carrière politique quelque peu forcée, six mois après la mort accidentelle de son frère cadet, Sanjay. Durant sa mandature, il se désolidarise de l'URSS et renforce les liens de son pays avec les États-Unis, encourage la libéralisation de l'économie, le retrait de l'État avec la décentralisation, promeut l'essor des télécommunications. Tout comme sa mère, il meurt assassiné en 1991, mais cette fois-ci, ce sont des indépendantistes tamouls qui en sont les commanditaires.

Kajol

De son vrai nom Kajol Mukherjee Devgan, est née le 5 août 1975 à Bombay. Fille de Tanuja, actrice, et de Shomu Mukherjee, producteur et réalisateur, elle se marie en 1999 à l'acteur Ajay Devgan. Elle débute sa carrière d'actrice en 1992 à l'âge de 17 ans, au côté de sa mère. Le film ne fait pas vraiment recette mais elle est tout de même remarquée. La célébrité commence trois ans plus tard avec Dilwale Dulhania Le Jayenge, film considéré en Inde comme un classique et qui est encore à l'affiche dans certaines salles de la ville 20 ans plus tard, battant ainsi le record de longévité d'un long métrage au cinéma. Elle cumule depuis lors les rôles forts et les récompenses de meilleures actrices. Kajol est considérée aujourd'hui comme la plus grande icône du Bollywood moderne.

Aamir Khan

Né le 14 mars 1965 à Bombay, est un acteur, scénariste, réalisateur et producteur indien de Bollywood. Il commence sa carrière en 1988 avec Qayamat Se Qayamat Tak qui marque le retour des films romantiques dans le cinéma hindi. Malgré une filmographie peu abondante pour un acteur indien, il connaît de nombreux succès tant populaires que critiques dans lesquels il fait preuve de son aptitude à endosser des rôles variés et souvent marquants.

Aamir Khan est un des acteurs les plus appréciés de Bollywood aux côtés de Shahrukh Khan, Salman Khan ou Hrithik Roshan.

Ranbir Kapoor

En quelques années, l'enfant de la ville - il y est né le 28 septembre 1982 - est devenu la coqueluche de Bollywood. L'acteur connaît plusieurs succès nationaux avec des films comme Barfi !, dont l'action se déroule à Darjeeling, Rockstar ou encore Rajeneeti, et glane plusieurs récompenses individuelles. Sa vie sentimentale anime régulièrement les tabloïds indiens, qui lui ont notamment prêté des liaisons avec les actrices Deepika Padukone et Katrina Kaif.

Zubin Mehta

Né à Bombay, le 29 avril 1936, Zubin Mehta est pianiste et violoniste. Fils du musicien Mehli Mehta, qui a fondé et dirigé l'orchestre symphonique de Bombay, Zubin étudia la médecine avant de se lancer dans la musique à Vienne et d'y faire ses débuts en 1958 où il gagna l'International Conducting Competition de Liverpool, qui lui a valu d'être nommé au poste d'assistant à l'orchestre philharmonique royal de cette ville. Il a été directeur musical de l'orchestre symphonique de Montréal de 1960 à 1967, de l'orchestre philharmonique de Los Angeles de 1962 à 1978 et de l'orchestre philharmonique de New York de 1978 à 1991. Depuis 1970, il dirige l'orchestre philharmonique d'Israël, dont il est devenu le directeur musical à vie en 1981.

Medha Patkar

Née en 1954 à Bombay, cette militante altermondialiste, égérie des ONG écologistes internationales, se bat auprès de la population de la vallée de Narmada, dans le Maharashtra, contre un projet de barrage destiné à submerger des dizaines de villages et exproprier des centaines de milliers de personnes sans aucune indemnisation. En 1992, la Banque mondiale qui finançait ces travaux se retire. Ses actions contre le gouvernement lui valent d'être emprisonnée à de nombreuses reprises. Elle continue de manifester et d'occuper le terrain chaque fois qu'il lui est possible de le faire, comme par exemple l'implantation de zones franches sur des terrains agricoles. Ses coups d'éclats ont été récompensés par plusieurs prix dont notamment le prix de l'environnement Goldman, le prix défenseur d'Amnesty International, le prix du Vigil India Movement... Elle est actuellement commissaire à la Commission mondiale des barrages.

Rudyard Kipling

L'auteur du Livre de la jungle est né à Bombay le 30 décembre 1865. La maison dans laquelle il naquit se trouve dans le campus de la J.J. School Of Arts, dont le principal n'était autre que son père, le sculpteur Lockwood Kipling. De nationalité britannique, il effectue son éducation en Angleterre à partir de l'âge de cinq ans. À 17 ans il revient en Inde en tant que directeur du Mayo College Of Arts, et de curateur de musée de Lahore, aujourd'hui au Pakistan, et se consacre à l'écriture de nouvelles pour la Civil & Military Gazette pendant sept années. Outre les aventures de Mowgli et de nombreux livres de littérature pour enfants, il écrit également un magnifique récit sur la vie en Inde, Kim (1901). Il obtient le prix Nobel de littérature en 1907. En 1936 il s'éteint à Londres à l'age de 70 ans.

Salman Rushdie

Salman Rushdie, né le 19 juin 1947 à Bombay, est un essayiste et un auteur de fiction qui a grandi à Bombay et a ensuite obtenu son diplôme, avec les honneurs, au King's College de Cambridge. On a dit de son style de récit, mêlant mythe et fantaisie à des événements historiques, qu'il était d'un réalisme magique. Il a reçu le Booker Prize, le plus prestigieux des prix littéraires anglo-saxons, pour son roman Les Enfants de minuit, qui imagine la vie d'enfants nés au moment où l'Inde accédait à l'indépendance. Son livre Les Versets sataniques lui a pour sa part valu une fatwa de l'Ayatollah Khomeiny, qui l'accusait de blasphème envers le Prophète et demandait sa tête.

Jamsetji Nusserwanji Tata

Père fondateur de l'empire Tata, fils d'une famille de prêtre Parsis, il débarque en 1853 à l'âge de 14 ans à Bombay. A 29 ans, rompant avec la tradition familiale, il crée sa première entreprise. Visionnaire et nationaliste, ses voyages en Extrême-Orient et en Europe le poussent à investir dans le coton, puis dans l'énergie électrique et dans la sidérurgie. Il comprend très vite que l'indépendance politique ne peut se faire qu'à condition que l'Inde soit économiquement autosuffisante. Il encourage les étudiants indiens, indépendamment de leurs castes ou de leurs religions, à poursuivre des études supérieurs en Angleterre en leur attribuant des bourses. Il stimule l'éducation et promeut les sciences, l'art et philosophie en créant des instituts à Bombay et Bangalore. On dit de lui qu'il s'est enrichi tout en enrichissant l'Inde. Propriétaire du Taj hôtel, premier bâtiment de la ville entièrement éclairé grâce à l'électricité, il décède en 1904, deux ans après son inauguration.

Sachin Tendulkar

Sachin Ramesh Tendulkar, né le 24 avril 1973, est un joueur de cricket considéré comme le meilleur batteur actuel. Né à Bombay dans une famille bourgeoise, il a joué son premier match international à 16 ans contre le Pakistan et a acquis un statut de champion bien avant d'avoir 30 ans. Il continue à bien jouer malgré la pression exercée sur lui par les attentes de ses centaines de millions de fans, et a été nommé " Joueur du Tournoi " de la Coupe du monde de cricket 2003. La gloire de Sachin dans son pays est telle qu'il est pratiquement prisonnier dans sa propre maison, ses apparitions publiques causant presque des émeutes parmi ses supporters. Sachin est marié à son amie d'enfance, le docteur Anjali, et a un fils, Arjun, et une fille, Sara.

Les pères de la nation indienne

Ni Gandhi, ni Nehru ne sont nés à Bombay. La " grande âme " et le " lettré " sont pourtant très présents dans la capitale du Maharashtra et les hommages, rendus un peu partout dans la ville, sont comme des ponctuations de l'histoire de l'Inde contemporaine. Des statues, des places, des routes, des parcs... mais aussi un planétarium, une galerie, un auditorium Nehru, un musée Gandhi, qui fut sa demeure entre 1917 et 1937, un institut, un hôpital, et, sur tous les billets de banque indiens, le portrait du Mahatma.

Adresses Futées de MUMBAI

Où ?
Quoi ?
Avis