Guide de MUMBAI : S'informer

À voir – À lire
Librairies de voyage
Cartographie et bibliographie
Littérature indienne

Salman Rushdie, Les Enfants de Minuit (Midnight's Children), 1981, Stock. Une oeuvre incontournable. Le narrateur de l'histoire est né le jour de l'Indépendance de l'Inde, à minuit, le 15 août 1945. Son épopée familiale se joint aux évènements du pays, et, en contant son histoire, il décrit avec acuité et humour l'histoire de l'Inde durant les trente années suivant l'indépendance.

Gregory Davids Robert, Shantaram, 2003, Scribe Publications. Un best-seller. Un braqueur de banque australien, accroc à l'héroïne, s'échappe de prison et se réfugie à Bombay. Ce classique de la littérature du voyage décrit un Bombay tumultueux et obscur. Si vous désirez vous plonger dans l'univers de la ville, sa lecture est vivement recommandée.

Suketu Metha, Maximum City, Bombay Lost And Found, 2004, Penguin. L'auteur revient à Bombay, sa ville natale, 21 ans après un séjour à l'étranger. Il décrit une ville en prise à de multiples contradictions.

Raj Rao, Boyfriend, 2003, Le Cherche midi. Ce professeur de littérature de l'université de Pune décrit le milieu gay à Bombay à travers la rencontre d'un journaliste quadragénaire et d'un jeune homme. L'homosexualité étant encore interdite par la loi indienne, ce roman fut un vrai manifeste lors de sa parution.

Jawaharlal Nehru, La Découverte de l'Inde, 2002, Philippe Picquier. Ecrit lors de ses multiples incarcérations par les Britanniques, le futur Premier ministre de l'Inde libre rend hommage à son mentor, Gandhi.

Pavan K. Varma, Le Défi indien, 2005, Actes Sud. " En effet, s'il existe en Inde un vrai tour de magie, ce n'est pas celui de la corde qui se dresse toute seule, mais l'espérance qui persiste dans les circonstances les plus désespérées. "

Anita Nair, Compartiment pour dames, 2002, Philippe Picquier. Un huis clos entre les six occupantes d'un compartiment de train qui évoquent leurs vies et par conséquent le poids de la société sur les femmes en Inde.

Paramahansa Yogandanda, Autobiographie d'un yogi, Adyar. Histoire et parcours d'un des maîtres spirituels indiens à l'aube du XXe siècle, un classique.

Bulbul Sharma, La Colère des Aubergines, 2002, Philippe Picquier. Voilà un livre original ! Recueil de nouvelles succulentes autour de l'art culinaire et qui aboutissent toutes par une recette.

Littérature occidentale

Pier Paolo Pasolini, L'Odeur de l'Inde, 2001, Gallimard Folio. Un récit lyrique et touchant du voyage que fit Pasolini, accompagné d'Alberto Moravia et d'Elsa Morante, au début des années 1960. D'autres y voient plutôt une vision arrogante et très occidentale, une tentative naïve de comprendre ce pays-continent en si peu de temps.

Régis Airault, Fous de l'Inde, Délires d'Occidentaux et sentiment océanique, 2002, Petite Biblitothèque Payot. Ce psychiatre a constaté qu'il existe un syndrome indien qui touche les Occidentaux qui visitent " Mother India ", et qui affecte leur identité.

Jean-Claude Perrier, Le Goût des villes de l'Inde, 2005, Mercure de France, collection " Le Goût de... ". Recueil d'extraits d'oeuvres évoquant les villes de l'Inde.

Guy Sorman, Le Génie de l'Inde, 2000, Fayard. Un livre riche, né de la rencontre de journalistes, d'étudiants... bref de tous ceux qui font l'Inde d'aujourd'hui.

Michel Angot, véritable spécialiste de l'Inde, a signé deux recueils passionnants : L'Inde, Culture Guides, PUF/Clio, et L'Inde Classique, 2002, Guide Belles Lettres des civilisations.


Cartographie

La Eicher City Map est une bonne carte, bien détaillée, de Mumbai.

Avant son départ
Ambassades et consulats
Magazines et émissions

Adresses Futées de MUMBAI

Où ?
Quoi ?
Avis