Guide de MUMBAI : Sécurité et accessibilité

Dangers potentiels et conseils

Il n'est nul besoin de devenir paranoïaque quand on vient à traiter de ce sujet sensible. Comme partout ailleurs, les problèmes existent mais un peu de bon sens peut vous en prémunir. Avant tout, évitez de vous faire remarquer par vos bijoux, vos portables, vos vêtements de nouveau touriste et autres gadgets. Misez sur la modestie et la neutralité. Dans les hôtels modestes, gardez vos documents importants sur vous. Si vous ne voulez pas les emporter lors de vos déplacements, laissez passeports, Traveler's Cheques et autres billets d'avion dans le coffre-fort de l'hôtel. De nombreux voyageurs ont une cachette à passeport sous leur chemise ou bien plusieurs poches intérieures pour les documents importants. A cet effet, une ceinture portefeuille peut s'avérer très utile. Sachez que personne ne pourra être rendu responsable si des choses disparaissent de votre chambre, aussi est-il préférable de jouer la carte de la sécurité. Dans les petits hôtels ou guest houses, les chambres devront être fermées avec votre propre cadenas. En quittant la chambre, il est conseillé de fermer les fenêtres de l'intérieur, quelques soient la chaleur et l'humidité prévues ce jour-là. Lors de voyages en train, placez vos sacs sous les sièges, où vous verrez des anneaux prévus pour attacher les sacs avec des chaînes, que l'on peut acheter dans toutes les grandes gares. Cela ne vous dispensera pas de les garder à l'oeil. Il va sans dire que les bijoux sont à bannir dans un train. Soyez prudents si vous êtes assis près d'une fenêtre, il arrive qu'on se fasse arracher une chaîne ou un collier. Bien entendu, soyez particulièrement vigilants dans les transports publics bondés. Bien que ce soit plutôt grossier, n'acceptez aucune nourriture offerte dans les trains par des inconnus, surtout si vous voyagez en solo : quelques voyageurs ont été drogués et leurs bagages volés.

Femme seule en voyage

Plusieurs femmes qui ont voyagé seules en Inde ont trouvé que les comportements étaient sexistes, mais si vous êtes confiante, détendue et assurée, vous n'aurez à faire face à aucune sorte de tracas, hormis la curiosité que vous pouvez susciter.

Particulièrement, tenez-vous loin des hommes qui ont bu. La drague constitue une offense dans certaines régions de l'Inde, et les femmes sont dans leur droit quand elles dénoncent des avances et des remarques inappropriées à la police. La réaction la plus aisée cependant est de dire à voix bien haute à l'intrus qu'il vous laisse tranquille et même de le frapper - la femme sera certainement soutenue par tous ceux qui sont présents. Les femmes ont cependant droit à quelques compensations, notamment l'accès aux " ladies queues " (files d'attente réservées aux femmes), dans les gares, à l'entrée des cinémas, et dans la plupart des trains au " ladies compartment ", qui leur est exclusivement destiné. Les femmes seules peuvent aussi demander à leur hôtel s'il propose des chambres spécialement prévues pour elles, ce qui se fait à présent dans quelques établissements haut de gamme des grandes villes et inclut certaines dispositions concernant l'intimité et la sécurité. Notez que les femmes sont exclues de certains sites religieux et attractions (que nous signalons chaque fois que c'est utile), mais il ne semble pas que cela puisse avoir un quelconque impact sur vos plans. Les femmes qui ont leurs règles ne sont pas admises dans les temples jaïns.

En Inde, les femmes devront porter des vêtements légers mais suffisamment vagues pour dissimuler la silhouette. Exposer son corps signifie que l'on est ou bien trop pauvre pour pouvoir s'habiller convenablement ou bien totalement sans vergogne, éhontée. Les vêtemens serrés sont très mal vus ; plus ils dissimuleront vos formes, mieux ce sera. Sur les plages publiques, les femmes devront se montrer aussi discrètes que possible, et éviter de se faire bronzer sur les plages désertes. Dans certaines stations balnéaires, certains Indiens peuvent s'avérer particulièrement insistants, aussi mieux vaut ne pas sortir seule le soir, même si l'ambiance paraît détendue. Dans les mosquées, elles auront les épaules bien couvertes, et ça vaut même le coup de s'acheter une écharpe spéciale pour cet usage et de la garder tout le temps dans son sac. Dans les gurudwara sikhs, les femmes devront se couvrir la tête. On devra toujours ôter ses chaussures avant d'entrer dans un lieu de culte.

Voyager seul

Bien des gens préfèrent voyager seul et, en Inde, ces voyages en solitaire sont l'occasion de nombreuses rencontres avec les autochtones qui, de notoriété publique, sont curieux de nature et enclins à se faire des amis. Les Indiens s'intéressent beaucoup à ceux qui visitent leur pays, et leurs façons qui peuvent sembler fouinardes (ouvrant le tir avec des questions du genre : " Etes-vous marié ? ", et qui sont une façon un peu simple de tenter de vous connaître) peuvent déboucher sur une relation qui vous aidera tout au long de votre voyage.

Partout, vous serez accosté par des gens (presque toujours des hommes) désireux d'entamer la conversation. Les femmes seules devront rester sur leur garde. Cela, ajouté au fait qu'une bonne partie de la population parle remarquablement bien l'anglais, signifie que, en Inde, plus que partout ailleurs, vous aurez des chances d'être engagé dans de vives conversations avec de parfaits étrangers. Souvenez-vous que vous devez vous montrer aussi curieux d'eux et de leur pays qu'ils le sont de vous et du vôtre, et n'abordez les sujets sensibles qu'avec une grande discrétion.

Malheureusement, ceux qui voyagent seuls sont constamment désavantagés du point de vue économique. Une chambre occupée par une personne coûte souvent presque autant que si elle était occupée par deux, et seulement quelques hôtels select en Inde disposent de " single rooms " spécifiquement indiquées. On peut, bien sûr, remédier à ce désavantage en acceptant de partager sa chambre avec un autre voyageur solitaire.

Voyager avec des enfants

Les conditions sanitaires dans certaines régions ne permettent pas d'emmener des enfants en bas âge (moins de 4 ans), se renseigner sur le site du ministère des Affaires étrangères.

Voyageur handicapé

Un handicap ne devrait empêcher personne de voyager, cependant il faut savoir que l'Inde - en dépit d'une importante population de personnes handicapées - n'est pas bien équipée pour l'accueil de ces voyageurs. Les transports, les rues et les chemins sont assez peu propices aux fauteuils roulants, et il est déja assez difficile pour les gens en pleine possession de leurs moyens de se frayer un chemin à travers les rues sales, pleines de trous et surpeuplées, où s'aventurent également voitures, animaux, deux-roues et rickshaws. L'accès aux monuments est difficile, lui aussi (bien que gratuit). Dans la mesure du possible donc, les personnes handicapées devront être accompagnées d'un voyageur déja familiarisé avec les lieux traversés. Au préalable, elles devront avoir étudié soigneusement toutes les offres de commodités et d'équipements, bien qu'aucune ne soit spécialement prévue ni adaptée pour leurs cas.

Pour plus d'informations : www.tourismindia.com

Si vous présentez un handicap physique ou mental ou que vous partez en vacances avec une personne dans cette situation, différents organismes et associations s'adressent à vous.

Voyageur gay ou lesbien

Récemment, quelques cas retentissants ont attiré l'attention de la société sur la question des droits des homosexuels provoquant un début de prise de conscience à ce sujet. Néanmoins, il convient d'observer une discrétion absolue une fois sorti de votre chambre d'hôtel (notez que le fait de partager la même chambre ne pose aucun problème).

Le site www.gaybombay.com informe sur les réunions gay à Bombay.

Pour plus d'informations et pour des contacts amicaux dans le monde entre homosexuels, écrire à Bombay Dost (105A Veena-Beena Shopping Centre, Bandra Station Road, Bandra, Mumbai, 400 050) ou au Gay Info Centre (P.O. Box 1662 Secunderabad HPO 500 003, Andhra Pradesh).

Adresses Futées de MUMBAI

Où ?
Quoi ?
Avis