Guide de DELHI : Politique et économie

Parlement Indien.
Parlement Indien.
Politique

Institutions. Depuis 1950, sa Constitution fait de l'Inde une république fédérale organisée autour d'un gouvernement central exerçant un contrôle sur les gouvernements d'Etats.

Processus électoral. Le système parlementaire est fondé sur le suffrage universel et le corps électoral indien est le plus grand au monde avec 814 millions de votants. Cela impose des élections longues comportant plusieurs phases. Il faut au moins un mois pour élire l'assemblée législative d'un Etat. La Commission électorale, un corps indépendant, veille au bon déroulement des élections. Pour être élu, la majorité peut être de deux types : simple (nombre de votes le plus élevé) ou absolue (plus de 50 % des votes).

Structure étatique

Le gouvernement central (de l'Union), basé à Delhi, détient une autorité exclusive dans les domaines suivants : politique étrangère, défense, communications, budget, impôt sur les sociétés, revenu non agricole et réseau ferroviaire. Son pouvoir le plus important est celui de créer de nouveaux Etats, en les regroupant, en modifiant les frontières et en mettant fin à l'existence de certains.

Le Président, commandant suprême des forces armées, a surtout un pouvoir représentatif. Le pouvoir exécutif véritable est détenu par un Conseil des ministres, avec à sa tête un Premier ministre.

Assurant le pouvoir législatif, le Parlement indien est formé du Rajya Sabha (Chambre supérieure) qui entérine les lois votées par le Lok Sabha (Chambre basse). Sur les 250 députés du Rajya Sabha, 233 sont élus par les assemblées législatives d'Etats, sur la base de la représentation proportionnelle, et 12 sont nommés par le Président pour leurs mérites. Les 545 membres du Lok Sabha sont élus par le peuple pour cinq ans. Tout citoyen indien de plus de 25 ans peut être élu au Lok Sabha et tout citoyen âgé de 18 ans et plus peut voter.

Les gouvernements d'Etats, siégeant dans chaque capitale d'Etat, légifèrent sur les sujets suivants : ordre public, santé publique, administration locale, paris et jeux, impôt sur le revenu agricole, divertissements et alcool. Chaque Etat possède une assemblée législative, la Vidhan Shaba, élue au suffrage universel, et un gouverneur nommé par le Président. Le pouvoir exécutif est laissé au Chief Minister. Au cas où le gouvernement local s'éloignerait de ses devoirs constitutionnels ou s'avérerait incapable d'assurer l'ordre et la sécurité, le président de la République peut le dissoudre et prononcer la President Rule. Le gouverneur assure alors la gestion.

Le pouvoir judiciaire revient à la Cour suprême. Elle comporte 26 membres désignés par le Président, qui est au sommet du système juridique. Son autonomie totale en fait une instance de contrôle sur le gouvernement. Son rôle principal est d'arbitrer les querelles entre les gouvernements centraux et d'Etat, ainsi que les litiges publics impliquant une interprétation de la Constitution. Juste en dessous se trouvent les hautes cours et les cours subordonnées de chaque Etat.

Partis

L'Inde compte plus de 200 partis politiques dont les plus importants sont le Parti du Congrès (Indian National Congress) fondé en 1885 et le Bharatiya Janata Party (BJP) fondé en 1980.

Le Parti du Congrès, laïque et centriste, a participé à toutes les étapes ayant mené à l'indépendance, avec la présidence de Nehru (1929) et sous l'autorité de Gandhi. Après des orientations socialisantes, il a pris depuis la fin des années 1980 des orientations nettement plus social-libérales. Mais sa popularité a été effritée par plusieurs affaires de corruption et des scissions. Manmohan Singh, membre du parti, fut Premier ministre de 2004 à 2014.

Le BJP (le Parti du peuple indien), d'orientation nationaliste hindoue, est le parti des hautes castes, des milieux commerçants et du nord, il a accru son électorat dans les castes intermédiaires et dans des Etats du sud, en jouant sur le sentiment religieux. Narendra Modi, membre du parti, est le Premier ministre depuis mai 2014.

Autres partis relativement importants : le Janata Dal, un parti national s'appuyant sur les basses castes. Le Shiv Sena, un parti d'extrême-droite, allié du BJP, est implanté dans le Maharashtra.

Enjeux actuels

Défense. Avec un état-major siégeant à Delhi, les forces armées sont uniquement des volontaires. 1 100 000 soldats composent l'armée de Terre qui est la deuxième du monde. La Marine compte 55 000 marins et l'armée de l'Air, 170 000 aviateurs disposant de plus de 700 avions de combat. Le budget de la défense, en hausse constante, approche les 30 milliards de dollars. La France est le troisième fournisseur d'équipements militaires, mais les entreprises indiennes Tata, Jindal ou Mahindra sont aujourd'hui capables de fournir la majorité du matériel. Avec deux puissances nucléaires pour voisins (Pakistan et Chine), l'Inde s'est dotée de l'arme atomique dès 1974. Elle est la sixième puissance nucléaire mondiale. Le pays n'est pas signataire du Traité de non-prolifération nucléaire, mais un accord conclu avec les Etats-Unis sur le nucléaire civil lui permet d'acheter de l'uranium. Le Premier ministre a indiqué que l'Inde reprendrait ses essais nucléaires militaires si sa sécurité était menacée.

Politique étrangère. L'Inde a maintenu son adhésion au Commonwealth britannique. Elle en est devenue le premier pays à passer au statut de République en 1950. Jusqu'au début des années 1990, l'Inde a été le leader du Mouvement des non-alignés avec une politique refusant de rejoindre les grandes puissances. Depuis, consciente de son potentiel économique et de sa situation géostratégique délicate, l'Inde s'ouvre de plus en plus aux grandes puissances en nouant de nouvelles alliances. Elle se veut aussi chef de file des pays en voie de développement, refusant de se laisser faire par Bruxelles ou Washington. Elle tente aujourd'hui d'apaiser les tensions avec ses proches et puissants voisins. La visite de Barrack Obama en janvier 2015 a quelque peu apaisé les tensions entre l'Inde et les États-Unis. Le président américain était venu pour faire avancer le dossier nucléaire civil et la collaboration entre les deux pays sur ce sujet.

Économie

Très protectionniste jusqu'au début des années 1990, l'Inde ne s'est ouverte sur le monde extérieur qu'en 1991 sous l'impulsion du Premier ministre Narasimha Rao. Il s'est lancé dans une série de mesures spectaculaires pour redresser l'économie : dévaluation de la roupie pour favoriser les exportations, ouverture de certains secteurs aux investisseurs étrangers, exonération de taxes, et libéralisation du change de devises étrangères. Désormais les multinationales sont convaincues que le marché indien est incontournable sur la scène internationale, de par sa taille (1/6e de la population mondiale) et son potentiel économique. Certains estiment que l'Inde sera la troisième économie mondiale dans quinze ans, derrière les Etats-Unis et la Chine. L'émergence de " l'éléphant indien " est aussi de plus en plus visible, avec des entreprises très présentes au niveau international.

New Delhi est la locomotive de l'activité économique indienne avec un taux de croissance supérieur au taux national qui dépasse les 8 % ! Son PIB estimé s'élève à 5 112 milliards de roupies en 2015, soit une hausse de 8,43 % par rapport à 2014. Le revenu par habitant est aujourd'hui de 280 142 roupies, soit plus du triple de la moyenne nationale. On comprend l'engouement des migrants pour la capitale.

Le secteur tertiaire de Delhi, avec sa croissance exponentielle, représente 82,3 % du PIB. Ce sont la finance et l'immobilier qui constituent la moitié de l'activité. Viennent ensuite à part égale la vente et l'industrie hôtelière, et les services communautaires. Puis, plus faiblement le secteur des transports et communications. Dans ce secteur, le gouvernement est le premier employeur ! Avec 2,2 % du PIB, le secteur primaire, exclusivement agricole diminue graduellement à l'image d'une capitale devenue de plus en plus urbaine. Quant au secteur secondaire, il représente 15,5 % du PIB. Le contributeur majeur est la construction, suivi par les industries manufacturières.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées de DELHI

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia !

Envie de prendre l'air ? Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia .