L'enclave de Melilla, bâtie sur un site naturellement fortifié du Rif marocain, est la deuxième possession espagnole sur les terres marocaines avec Ceuta. Prise en 1497, tout comme Ceuta à 400 kilomètres de là, elle reste espagnole au moment de l'indépendance du Maroc en 1956. Autrefois terre de passage, Melilla est aujourd'hui une enclave isolée (85 600 habitants) entourée par une barrière depuis 1998, et vit essentiellement de son statut de zone franche. Espagnole, Melilla l'est par sa langue et ses monuments que l'on observe dans la vieille ville, qui date des XVIe et XVIIe siècles, mais aussi dans la ville nouvelle, construite sous les ordres d'Enrique Nieto, disciple de Gaudí, et qui donna à Melilla ses plus belles façades modernistes. Avec plus de 900 édifices du style, elle est la seconde représentante du mouvement derrière Barcelone, capitale catalane. Mais espagnole, la ville l'est surtout dans son âme. Plusieurs artistes et dramaturges, dont Fernando Arrabal et sa célèbre Viva la muerte, en ont fait un lieu de mise en scène.

À voir / À faire à MELILLA

Comment partir à MELILLA ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à MELILLA

Photos de MELILLA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2017-11-22
240 pages
Ailleurs sur le web
Avis