A 1 heure 40 de Mazar-e-Charif. Le trajet se fait assez rapidement puisque la route est neuve. C'est la ville d'Abdul Rachid Dostom, un des chefs de guerre les plus cruels d'Afghanistan. Dès qu'on y pénètre, on comprend qu'on se trouve dans son fief : une arche de bienvenue est installée à l'entrée de la ville, ornée d'un grand portrait du chef de guerre. Dans la ville, on croise aussi plusieurs grands panneaux d'affichage à sa gloire.

Au XIIIe siècle, juste avant l'invasion mongole, Sheberghan était une ville prospère. De nombreuses caravanes la traversaient, même après le passage dévastateur de Gengis Khan. En 1275, un fameux voyageur posa son sac ici : c'était Marco Polo. Il apprécia particulièrement les melons de Sheberghan. Aujourd'hui encore, ses melons sont fameux.

Mais l'actuelle prospérité de Sheberghan vient surtout de ses champs de gaz, découverts en 1960. Ce gaz est transporté sur 200 km, jusqu'au nord, via un pipeline. Il traverse également l'Amou-Daria. Le gazoduc a été inauguré en 1974. Aujourd'hui, Sheberghan est le centre du pouvoir ouzbek en Afghanistan. L'explosion d'une bombe a fait plusieurs blessés en juin 2012. Selon la police locale, elle visait un ancien de la ville, qui a été blessé lors de l'attentat. D'autres sources pensent que Dostom lui-même était visé.

À voir / À faire à SHEBERGHAN

Comment partir à SHEBERGHAN ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à SHEBERGHAN

Photos de SHEBERGHAN

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

Afghanistan

Guide Afghanistan

Afghanistan 2013

18.95 €
2013-01-30
264 pages
Ailleurs sur le web
Avis