Guide de LISBONNE : Les plus de Lisbonne

<p>Vue sur le vieux Lisbonne, son Monastère de Saint-Vincent de Fora et ses batiments colorés.</p>

Vue sur le vieux Lisbonne, son Monastère de Saint-Vincent de Fora et ses batiments colorés.

Plusieurs villes en une seule

Se rendre à Lisbonne, c'est l'assurance de découvrir une ville attractive aux multiples facettes que jamais vous n'oublierez ! A la fois ancienne et moderne, portugaise et cosmopolite, africaine et européenne, vivante et paisible, lumineuse et secrète, étrangement méditerranéenne (beaucoup de personnes lui accordent des airs d'Italie) mais résolument océanique. Sur les bords dorés du Tage, cette mer de Paille, le jaune ocre, le bleu ou le rose pastel des façades, l'écume rouge des bougainvillées vous livrent Lisbonne la blanche, quasi tropicale et enchanteresse ! Rendez-vous avec le temps perdu et la grandeur du passé colonial portugais, mais aussi avec le modernisme comme sur le site de l'Exposition universelle 1998 (Expo'98) au parc des Nations. Préservant ses fortes traditions artistiques et culturelles tout en étant influencée constamment par les dernières tendances, cette capitale décalée et excentrée, à la fois à la mode, nostalgique et intemporelle, est peut-être encore la seule d'Europe à posséder des vieux quartiers modestes et populaires à l'intérieur de son centre-ville, résistant solidement à la gentrification grandissante. Toujours en pleine mutation, elle se montre anachronique et chaotique mais demeure toujours pleine de ressources, de surprises et de fantaisies. C'est Lisbonne la mystérieuse, vous croyez en avoir fait, déjà, le tour, et voilà qu'un recoin attire votre regard et vous harponne vers un univers insoupçonné. Ah, que ces ruelles, étroites et protectrices sont revigorantes ! Cette cité de l'errance se découvre réellement à pied, en grimpant, en vous y perdant. Il faudrait des mois, des années et plusieurs visites pour la connaître à peine. Alors, pourquoi ne pas la vivre au quotidien et vous imprégner aussi bien de son mode de vie immuable que de sa " branchitude " du sud ? Tout en essayant d'apprivoiser son magnétisme puissant...

Accueil et hospitalité

Les Lisboètes, et les Portugais en général, sont des gens très polis et serviables. Ils feront tout pour vous aider, ne soyez pas surpris ! Ainsi ne soyez pas étonné que l'on vous aborde lorsque vous discutez en français au-dessus d'une carte ou que vous semblez chercher quelque chose... Le bon accueil demeure une constante dans la capitale, ses environs et le pays tout entier... Petit bémol cependant, avec le tourisme grandissant, certaines personnes sont fatiguées des touristes parfois peu respectueux (surtout en haute saison) et peuvent parfois se montrer moins accueillantes.

Plages, activités sportives et balades

Que vous aimiez les sports nautiques ou le farniente sur la plage, vous trouverez votre bonheur. La région de Lisbonne regorge de plages et de criques en tout genre, l'eau est souvent fraîche mais vivifiante et de bonne qualité. Mais ne vous y trompez pas, les plages de Lisbonne sont à la mesure de la diversité de la région : longues étendues de dunes vers Caparica, plages à ambiance quasi brésilienne vers Carcavelos ou Estoril, spots de windsurf, bodyboard et surf à Ericeira et sur le littoral venté de Sintra après la baie de Cascais vers Guincho, mer à l'infini dans un écrin de verdure à Portinho da Arrábida (entre Sesimbra et Setúbal), plage de sable fin au blanc éblouissant à Tróia. Lisbonne et ses alentours offrent donc des conditions idéales pour la pratique d'activités sportives (de la voile à la plongée sous-marine en passant par la planche à voile) favorisées par ce beau littoral océanique. Mais la zone comprenant la merveilleuse Serra da Sintra ou le parc naturel de l'Arrábida présente également bien d'autres avantages pour les amateurs de randonnées (à pied, à vélo, à cheval...) ou de trekking et d'escalade sans parler du golf qui demeure l'un des grands attraits de la Costa do Estoril. Quant aux réserves naturelles (estuaire du Tage et du Sado), elles procurent une excellente opportunité de découvrir une nature presque intacte en observant oiseaux ou dauphins dans leurs écosystèmes respectifs.

Un climat plutôt clément

Lisbonne bénéficie d'un climat méditerranéen à influence océanique donc tempéré. Les températures minimales varient de 7,5 à 13 °C, les maximales oscillent de 25 à 35 °C, et la pluviosité globale n'est jamais excessivement intense au cours de l'année : entre 50 et 75 jours de pluie. Dans l'ensemble, les hivers ne sont jamais trop froids (températures moyennes autour de 15 °C) mais sont très humides, ce qui peut augmenter la sensation de froid. Les étés sont modérément chauds (températures moyennes entre 21 et 25 °C) ! Les mois les plus chauds sont juillet et août, avec parfois de gros pics de chaleur, mais les soirées sont pratiquement toujours agréablement rafraîchies par l'air de l'Atlantique, et il peut y avoir beaucoup de vent (prévoyez une laine ou un coupe-vent pour les soirées estivales). Printemps et automne possèdent souvent de très belles périodes d'ensoleillement.

Gastronomie et gourmandise
<p>Les pastéis de nata, spécialités culinaires du Portugal.</p>

Les pastéis de nata, spécialités culinaires du Portugal.

L'un des liens de complicité entre le Portugal et la France vient sans doute de la même vénération pour les plaisirs de la table. Sans être aussi sophistiquée comme peut parfois l'être la cuisine française, la cuisine portugaise comprend toujours des plats riches et se révèle à la fois généreuse et pleine d'imagination sans avoir perdu les saveurs de ses recettes d'antan. Elle peut surtout se targuer d'utiliser encore des produits très frais et naturels ainsi que des aromates du meilleur effet (coriandre...). A Lisbonne, vous pouvez rencontrer à la fois des restaurants de cuisine locale, régionale, du monde lusophone et d'ailleurs, mais aussi des restaurants gastronomiques de grande qualité avec de jeunes chefs très créatifs. Un livre ne suffirait pas à raconter toutes les bonnes choses que vous goûterez ici ! C'est, bien sûr, l'amie fidèle de la table, la morue (bacalhau) et ses 365 recettes (une pour chaque jour de l'année !), le poisson et les fruits de mer, les charcuteries, l'agneau et le cochon de lait rôtis, les grillades... et d'étonnantes préparations caloriques et parfumées (soupes, ragoûts, pot-au-feu, cassoulet, riz élaborés...). Ici, le pain et le fromage sont excellents, les vins sont variés, toujours intéressants et à des prix abordables. Pour le sucré, entre les pâtisseries et les innombrables petits gâteaux secs ou crémeux (les incontournables pasteis de nata à pâte feuilletée saupoudrés de cannelle), le choix est carrément impressionnant ! Beaucoup de desserts, souvent d'influence mauresque, sont des dérivés des oeufs au lait, soit à base de chocolat, d'amandes ou de confiture et d'oeufs. Sans parler des fruits tropicaux et des jus de fruits frais. Ici, plus qu'ailleurs, la gourmandise vous perdra ! Que les végétariens se rassurent, avec la demande grandissante, de nombreuses adresses ont vu le jour et pas mal de restaurants proposent des options végétariennes dans leurs menus.

Sortir : fado, musiques et vie nocturne

Le noctambule se rendra vite compte que de nombreuses perspectives s'offrent à lui, surtout après une nuit passée à arpenter les couloirs du Bairro Alto, le quartier de Cais do Sodré (surtout la Rua Nova do Carvalho, dite Cor-de-Rosa car le sol est peint en rose, ou autour de la place São Paulo) ou à longer les Docas. Bars branchés, pubs, clubs et discothèques, salles de concert, galeries, espaces multiculturels, théâtres, cinémas... outre la qualité des lieux, c'est aussi leur diversité et leur originalité qui fait le succès des soirées lisboètes : le choix est énorme ! Depuis une vingtaine d'années, la nuit explose totalement ! Côté musiques, il y a bien sûr cette mélopée nostalgique dénommée fado (ce qui veut dire " destin "), l'expression même de la saudade de tout un peuple, cet état d'âme populaire chargé d'une mélancolie aigre-douce si difficilement traduisible, que vous apprécierez surtout dans le quartier de l'Alfama mais aussi dans celui du Bairro Alto. A Lisbonne, les thèmes abordés parlent du quotidien. Les mélomanes pourront être séduits par ce style musical de caractère ainsi que par toutes les musiques ensoleillées acheminées des anciennes colonies (Brésil, Cap-Vert, Angola, Guinée-Bissau, Mozambique...) par des artistes de renommée internationale se produisant régulièrement dans la capitale. Mais Lisbonne vibre aussi aux sons des musiques électroniques (avec des clubs à la pointe), de la pop et du rock (avec le passage de différentes pointures anglo-saxonnes), du jazz ou de la musique classique (avec d'excellents festivals très variés) sans oublier la programmation de qualité de la fondation Gulbenkian, de Culturgest ou du centre culturel de Belém.

Patrimoine et histoire
Museu Nacional do Azulejo.
Museu Nacional do Azulejo.

Lisbonne regorge d'une quantité impressionnante de musées de grande qualité, de monuments et de sites remarquables. Malgré le grand tremblement de terre de 1755, elle conserve de nombreux vestiges qui, au cours des siècles, ont fait la grande histoire de ce petit pays, le Portugal. Après les Wisigoths, les Grecs et les Romains, les Maures ont occupé Lisbonne plus de quatre siècles, mais rares sont les vestiges qui ont pu être sauvegardés si ce n'est le château et le tracé du quartier de la Mouraria... La folie destructrice des conquérants en est responsable. A partir du XIe siècle, de nombreux monuments sont édifiés ; des petites chapelles à la cathédrale, tous racontent non seulement l'histoire de l'architecture et de l'art portugais mais aussi la vie de ce peuple qui a dû reconstruire toute la partie basse de sa ville (Baixa Pombalina). Il y a bien sûr les monuments et les sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO à ne pas manquer, comme le monastère des Hiéronymites (Jerónimos) et la tour de Belém, ou un peu plus loin, le palais de Queluz (le Versailles portugais) ou celui de Mafra sans oublier la si mystérieuse et merveilleuse Sintra. Mais vous visiterez aussi des sites non classés mais remarquables, comme les quartiers lisboètes aux maisons recouvertes d'azulejos (quartier d'Alfama), la merveilleuse baie de Cascais, la ville blanchie à la chaux (Ericeira), une région bucolique (Palmela) ou un port devenu touristique (Sesimbra) ou un autre resté populaire (Setúbal).

Adresses Futées de LISBONNE

Où ?
Quoi ?
Avis