Guide d'HÔ CHI MINH-VILLE : Rester

Le Viêt Nam est un pays très attachant et qui suscite de nombreuses histoires passionnées. Certaines ont conduit à des apothéoses, d'autres se sont fort mal terminées. Envisager de prolonger son séjour est évidemment possible, mais demande réflexion.
Premier obstacle  : le Viêt Nam est un pays à régime autoritaire et qui contrôle étroitement l'immigration. Pas question de rester sur place sans un visa en bonne et due forme, lequel visa ne peut être obtenu qu'au motif d'une activité bien précise  : commerce, affaires, travail au sein d'une organisation internationale, d'une O.N.G... Ces organisations sont responsables et ne prennent pas le risque de cautionner une présence non justifiée. Egalement, les entreprises, qu'elles soient étrangères ou vietnamiennes, sont incitées à embaucher des locaux, sinon elles doivent justifier en quoi le salarié étranger a des qualifications n'existant pas au Viêt Nam. L'entreprise sera ainsi tenue de former les Vietnamiens afin qu'ils puissent remplacer les salariés étrangers.
Obtenir son visa demande de la motivation pour trouver une activité permettant de décrocher le sésame.

Être solidaire

Soyons réalistes, en partant quinze jours " faire de l'humanitaire " avec une association, on soulage sa conscience mais on ne fait rien pour les populations locales. Un véritable engagement demande temps et réflexion. Pourquoi voulez-vous aider ? Quelles sont vos compétences ? A quel type de projet croyez-vous ? La première étape est de bien comprendre les difficultés rencontrées sur place. Il vous faudra ensuite partir à la chasse à la mission. Renseignez-vous bien sur l'association avec laquelle vous envisagez de partir car, dans le secteur de l'aide internationale, on trouve beaucoup d'organisations qui, même avec les meilleures intentions du monde, n'apportent finalement que peu d'aide réelle au pays. Mais à côté de ces missions existent aussi des chantiers solidaires intéressants pour aller à la rencontre de la population, pour nettoyer une forêt, aider à la préservation d'une espèce... Si vous êtes jeune et ravi d'aider votre prochain, quelques O.N.G. sont en activité au Viêt Nam. Mais là aussi, travailler presque gratuitement n'est pas donné à tout le monde. L'activité des O.N.G. est strictement contrôlée par le gouvernement, et le nombre de membres du personnel est donc limité. Parmi un grand nombre d'O.N.G. qui effectuent un travail de terrain souvent austère et ingrat, citons Enfants du Mékong, une O.N.G. française dédiée à l'aide à l'enfance en Asie du Sud-Est (Viêt Nam, Thaïlande, Laos, Cambodge, Philippines) et aux projets de développement.

Étudier

Pour étudier ou poursuivre vos études supérieures, il vous faut prendre contact avec le service des relations internationales de votre université. Préparez-vous alors à des démarches longues. Mais le résultat d'un semestre ou d'une année à l'étranger vous fera oublier ces désagréments tant c'est une expérience personnelle et universitaire enrichissante. C'est aussi un atout précieux à mentionner sur votre CV.

Investir
Travailler – Trouver un stage

Des entreprises - avec des moyens considérables et une bonne connaissance du marché - ont réalisé de belles affaires. Mais l'écrasante majorité n'en finit pas de se débattre avec les lourdeurs bureaucratiques et l'arbitraire de lois qui ne sont pas respectées par les concurrents vietnamiens et asiatiques. Le succès est possible, mais sans garantie et au bout d'une route qui n'a rien d'un long fleuve tranquille. Sans motivation ni patience, mieux vaut s'abstenir.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées d'HÔ CHI MINH-VILLE

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 à Caen !

1 week-end découverte de Caen pour 2 personnes avec l'OT Caen la mer .