Guide d'HÔ CHI MINH-VILLE : Sécurité et accessibilité

Dangers potentiels et conseils

Malgré la pauvreté ambiante, souvent synonyme d'insécurité et de délinquance, le Viêt Nam n'est pas à proprement parler un pays dangereux, même si l'on observe un développement de la petite délinquance dans les régions touristiques. A Hô Chi Minh-Ville et à Hanoi, il convient d'être toujours vigilant, particulièrement dans les rues touristiques des deux centres-villes  :

Dong Khoi, Nguyen Huê, Le Loi et quartier routard Pham Ngu Lao pour Hô Chi Minh-Ville.

Quartiers des 36-Rues et du lac Hoan Kiem pour Hanoi.

Mais le mieux est de laisser vos affaires précieuses dans le coffre de l'hôtel quand il y en a un (demandez un reçu lorsque vous les confiez à la réception) ! Ne vous déplacez jamais avec votre billet d'avion, des documents de valeur, des sommes d'argent importantes (en cas de perte, les billets émis par certaines compagnies comme Viêt Nam ou Malaysia Airlines ne sont remboursés qu'un an après leur émission et doivent être rachetés).
Le soir, à Saigon, il est conseillé d'éviter les cyclo-pousse et de préférer les taxis  : ils ont tous des compteurs et sont généralement sûrs. Relevez le nom de la compagnie, la couleur et le numéro du véhicule. Prenez garde à vos poches. Attention aux enfants qui s'accrochent à vous, vous prennent la main, aux bousculades ou collisions inattendues sur les trottoirs (notamment par des bicyclettes), qui sont autant de distractions permettant aux pickpockets d'opérer.
Pour connaître les dernières informations sur la sécurité sur place, consultez la rubrique " Conseils aux voyageurs " du site du ministère des Affaires étrangères : www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs

Sachez cependant que le site dresse une liste exhaustive des dangers potentiels et que cela donne parfois une image un peu alarmiste de la situation réelle du pays.

Femme seule en voyage

Voyager seule n'est pas un problème au Viêt Nam où l'on peut se promener en toute sécurité quasiment à toute heure. Il s'agit évidemment de faire preuve de bon sens et de ne pas tenter le diable : évitez les bijoux voyants et soyez vigilante quant à vos effets personnels, notamment lors des voyages en train ou lorsque vous empruntez les cyclo-pousse ou les motos-taxis.
Un inconvénient cependant pour celles qui voyagent seules, elles risquent d'être en butte à une avalanche de questions : où est donc votre mari ? quel âge avez-vous ? pourquoi n'êtes-vous pas mariée ? Une seule réponse à cette curiosité parfois pesante : la patience... en sachant qu'au Viêt Nam, le célibat n'est pas un choix délibéré.
Au niveau vestimentaire, préférer des vêtements couvrants. Ils sont en tout cas nécessaires lors de la visite de certains sites, en particulier temples et pagodes.

Voyager avec des enfants

Voyager au Viêt Nam avec des (jeunes) enfants ne pose aucun problème. Ceux-ci se forgeront des souvenirs inoubliables, et l'album de famille s'enrichira. Dans les hôtels et agences de voyages vietnamiennes, des réductions seront facilement accordées. Concernant les transports, les familles nombreuses trouveront sans difficulté des minibus qui permettront à la cellule familiale de se déplacer dans les meilleures conditions de confort. Au Viêt Nam, l'enfant est roi, et les familles voyageuses attirent immédiatement la sympathie ainsi qu'un accueil privilégié et compréhensif.

Voyageur handicapé

Tristes conséquences de la guerre, des époques de malnutrition et de misère sanitaire, des accidents de la route et du travail, le Viêt Nam compte un grand nombre de personnes handicapées. Malheureusement, leur prise en charge est loin d'être à la hauteur du problème.
Le voyageur handicapé ne doit s'attendre à aucun aménagement particulier au Viêt Nam. Selon le handicap, la destination, éprouvante physiquement du fait du climat et de conditions de confort quelquefois précaires, peut être plus ou moins accessible.
Si vous présentez un handicap physique ou mental ou que vous partez en vacances avec une personne dans cette situation, différents organismes et associations s'adressent à vous.

Voyageur gay ou lesbien

Aucune loi ne réprime l'homosexualité au Viêt Nam. Socialement, elle reste un sujet quasi tabou. En mai 2002, un article paru dans la presse, étroitement contrôlée par l'Etat, classait l'homosexualité parmi " les fléaux sociaux ", au même titre que la drogue et la prostitution. Les lieux réputés comme étant des points de rencontre informels des homosexuels (bars, discothèques, saunas...) font l'objet de descentes de police régulières. Malgré toutes ces observations, une attitude réservée en public suffit généralement à écarter tout problème.
On observe même une évolution des autorités et de la société, plus tolérantes, notamment avec la publication, en 2008, d'un livre témoignage (non encore traduit) qui a suscité beaucoup de commentaires, celui de Nguyên Van Dung. Agé de 41 ans, celui-ci y raconte de façon explicite, et sur un ton inhabituellement cru, la vie d'un homosexuel dans un pays communiste et de tradition confucéenne, la sienne. Le livre est intitulé Bong qui signifie en vietnamien " ombre ", " silhouette ". En argot, le mot est utilisé pour désigner de façon péjorative les homosexuels : des ombres d'hommes.
En 2005, Dung a commencé à travailler pour une ONG financée grâce à des fonds étrangers, avant de créer à Hanoi sa propre association baptisée " Thong xanh " (Pin vert), un arbre capable de survivre dans des conditions difficiles. L'association mène des campagnes de prévention contre le SIDA, informe gays et lesbiennes, et les aide à combattre les préjugés de la société.

Dernièrement, la presse (Cf. " Is it time for accepting same-sex marriage in Vietnam ? ". VietnamNet, 15 juillet 2011 : http : //english.vietnamnet.vn) a même abordé la question du mariage homosexuel, suite à une union célébrée publiquement à Hô Chi Minh-Ville, et dont la vidéo a circulé sur Internet. L'article envisage même que le sujet fasse l'objet d'un débat à l'Assemblée nationale.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées d'HÔ CHI MINH-VILLE

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia !

Envie de prendre l'air ? Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia .