CATHÉDRALE DE SANTIAGO DE COMPOSTELA

Églises, cathédrales, basiliques et chapelles |
Praza do Obradoiro
Saint-Jacques de Compostelle
Espagne

Voir sur la carte

L'avis du Petit Futé sur CATHÉDRALE DE SANTIAGO DE COMPOSTELA

Plaque millesim 2018

" Au bout du chemin, la cathédrale. " Traditionnellement, les pèlerins, qui arrivaient au sommet de la colline surplombant Saint-Jacques à l'est et qui apercevaient enfin le but de leur voyage, tombaient à genoux et faisaient un large signe de croix en s'écriant " Montjoie ! ". C'est donc tout naturellement que cette colline fut appelée Monte del Gozo (mont de la Joie). Il ne leur restait alors plus que quelques minutes de marche pour enfin atteindre la cathédrale. Avant de s'y engager, sinon à genoux du moins avec fébrilité, il est bon d'en apprécier les multiples façades. La Puerta de las Platerías (portail des Orfèvres), la plus ancienne, présente un porche à doubles arcatures romanes finement sculptées, selon le procédé de Sangüesa et de Leyre. A droite, la tour de l'Horloge fut élevée à la fin du XVIIe siècle. Succédant à la première basilique, bâtie sur la tombe de l'apôtre quelque temps après sa découverte, et à celle d'Alfonso III, détruite en 997 par le raid du vizir musulman de Cordoue Al-Mansour, la cathédrale actuelle date presque entièrement des XIe et XIIe siècles. Autour du XVIIIsiècle, le riche clergé de la ville entreprit une ambitieuse série de grands travaux : la façade de l'Obradoiro, face à l'hôtel de ville, en est le plus bel exemple. Conçue comme un retable de pierre par un obscur architecte de Santiago, Fernando Casas y Novoa, cette monumentale prouesse du baroque compostellan projette ses hautes tours à près de 80 m. L'escalier, tout aussi imposant, aboutit au pied du portail de la Gloire, habilement dissimulé derrière de lourdes portes. La débauche de classicisme fait place ici à l'harmonie extatique du roman. Avec pour thème " gloire apocalyptique du Jugement dernier ", la géniale statuaire conçue par Maître Mateo vers la fin du XIIe siècle illustre la vaste épopée de l'Evangile. Surtout, elle tient lieu de manifeste architectural du gothique espagnol. Rosalia de Castro, la grande femme de lettres galicienne, en célèbre l'émotion : " Saints et apôtres, voyez ! On dirait que les lèvres remuent, qu'ils parlent à voix basse les uns avec les autres... Seraient-ils vivants ? Seraient-ils de pierre, ces visages qui paraissent si vrais, ces tuniques merveilleuses, ces yeux emplis de vie ? " Au-dessus des deux portails latéraux sont représentées les deux scènes du Jugement dernier et du Purgatoire. Sur le tympan du portail central, un superbe christ en gloire est entouré des quatre évangélistes tandis qu'à l'archivolte siègent les 24 vieillards de l'Apocalypse, jouant une musique céleste. Les piédroits sont couverts de statues d'apôtres et de prophètes. Enfin, sur le meneau, au bas de l'arbre de Jessé, sous la statue de Saint-Jacques, l'empreinte d'une main est creusée : c'est là que les pèlerins viennent depuis toujours poser la main et le front en signe d'entendimiento. De l'autre côté, Maître Mateo s'est lui-même représenté à genoux face au maître-autel. Cette statue du " saint aux bosses " aurait la vertu de donner mémoire et intelligence à quiconque vient y poser la tête.

A l'intérieur, la nef tout en élévation confère au Lieu saint sa légendaire clarté céleste. L'immense cathédrale romane est restée pratiquement intacte. On peut y retrouver de nombreux éléments communs à toutes les églises de pèlerinage : large déambulatoire pour la circulation des pèlerins, triforium, ou encore vastes proportions de l'ensemble. Il convient d'admirer combien la nef principale et le vaste transept allient sobriété et majesté de façon inoubliable. Le maître-autel (alta mayor), étrangement une pure création churrigueresque du XVIIIe siècle, est surmonté d'une statue de saint Jacques du XIIIe siècle somptueusement parée. Par un escalier derrière l'autel, les pèlerins peuvent venir baiser le manteau du saint et l'étreindre. Sous le maître-autel se trouve une crypte où sont conservés les restes de saint Jacques et de ses deux disciples (saint Théodore et saint Athanase). L'histoire raconte que les restes furent perdus une deuxième fois, en 1700, après avoir été cachés en raison d'une invasion anglaise et ne furent retrouvés qu'à l'occasion de travaux en 1879. Trois squelettes furent découverts, et nul ne douta qu'il s'agissait bien de l'apôtre et de ses deux disciples ; restait à savoir lequel était l'apôtre. Ce problème fut heureusement résolu par une église de Toscane, qui possédait une relique de saint Jacques qui s'avéra être bien la partie manquante d'un des squelettes. Cette identification fut confirmée en 1884 par le pape Léon XIII, et la visite de Jean-Paul II, en 1982, fut probablement une manière de réaffirmer la véracité des identifications des reliques. Parmi toutes les beautés de cette cathédrale, ne manquez pas la magnifique grille et la voûte de la chapelle de Mondragon (capilla de Mondragon), ainsi que les portes Renaissance de la sacristie (sacristia) et du cloître (claustro) dans le croisillon sud.

Autre élément majeur de la cathédrale, le botafumeiro. Il s'agit d'un immense encensoir accroché à la clé de voûte de la croisée du transept et qui est balancé par un ingénieux système de poulies, au bout d'une corde tirée par huit hommes. Il pèse 80 kg et il est tombé quatre fois, sans tuer personne. C'est un spectacle grandiose qui était réservé jusqu'en juin 2013 aux grandes fêtes (les 25 et 30 décembre, le 6 janvier, pour Pâques, pour la fête de l'ascension de saint Pierre, à la Saint-Jacques et le 23 mai) mais auquel il est désormais possible d'assister tous les vendredi, à la messe de 19h30.

Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Informations et horaires sur CATHÉDRALE DE SANTIAGO DE COMPOSTELA

La basilique est ouverte tous les jours de 7h à 20h30.
Services :

Avis des membres sur CATHÉDRALE DE SANTIAGO DE COMPOSTELA

Note générale : 4.8/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
9 avis d'internautes
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en août 2019
Magnifique, comme attendu, malgré les importants travaux de restauration de l'intérieur (pour la préparer pour l'Année Sainte de 2021). Beaucoup d'affluence en période de vacances.
Avis déposé le 30/08/2019
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2019
A voir sans les travaux !
Superbe cathédrale, aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur, mais en ce moment l'intérieur est en rénovation en prévision de la prochaine année sainte, et cela gâche vraiment tout : il y a des bâches et des échaffaudages partout à l'intérieur...
Avis déposé le 08/07/2019
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mars 2018
Très très jolie cathédrale. Malheureusement la partie avant est en travaux en ce moment.
L'intérieur est superbe et à voir absolument
Avis déposé le 31/03/2018
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en juin 2017
Point d'arrivée de tous les Pèlerins de Saint Jacques, cette cathédrale magnifique est à visiter absolument !
Assistez à une messe pour voir se balancer le gigantesque encensoir manœuvré par plusieurs personnes !
Avis déposé le 03/12/2017
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en septembre 2017
Elle est belle, elle est magnifique et elle est est surtout le point d'arrivée de tous les peregrinos de Santiago. Une visite s'impose pour aller toucher les épaules de Saint Jacques et assister à la messe.
Avis déposé le 29/09/2017
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mars 2016
Magnifique cathédrale, dommage que la façade soit en travaux... l'orgue à l'intérieur est incroyable, très impressionnant. J'ai beaucoup aimé le passage qui permet d'aller embrasser les épaules de Saint Jacques.
Avis déposé le 05/08/2016
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en novembre 2015
Cathédrale très impressionnante, même s'il faut aimer le style baroque pour en apprécier la façade ! l'intérieur est lui roman, donc le contraste est intéressant. Malheureusement pour les photos (mais heureusement pour l'édifice), la cathédrale est en restauration depuis quelques années et les échafaudages cachent une grande partie de la façade.
Avis déposé le 29/01/2016
4/5
Magnifique cathédrale a ne pas manquer. Architecture admirable
Avis déposé le 19/04/2011
5/5
Point d'arrivée à de très nombreux pèlerins, ce magnifique bâtiment ancien en granit (comme tous ceux qui l'entourent) est à visiter absolument. Elle est magnifique ! La décoration intérieure est riche (style baroque) mais le plus impressionnant c'est l'énorme encensoir de 53kg (le Botafumeiro) suspendu au coeur de la nef. Pour l'actionner il faut 8 personnes. Il n'est que rarement en service (8 à 10 fois par an seulement) mais dans beaucoup de magasins périphériques, les commerçants projettent en boucle des vidéos où l'on peut le voir se balancer...c'est à faire peur !
Avis déposé le 17/03/2010
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Espagne

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !