Guide de MACAO 澳门 : Arts et culture

Architecture

Ville d'excès et de contrastes, ville d'extrême. Hong Kong compte la plus forte concentration de gratte-ciel au monde, environ 830 contre 232 à New York. La ligne d'horizon de Hong Kong est sans doute l'une des plus remarquables du monde. Concentrés sur quelques kilomètres, ces buildings à la silhouette élancée contrastent avec les vieux buildings des années 1950 et les quelques immeubles de la période coloniale britannique.

En changement permanent, Hong Kong ne cesse de gagner de l'espace vers le ciel ou vers la mer. Le quartier des affaires Central-Admiralty, sur l'île de Hong Kong, a été développé et reconstruit pour pouvoir accueillir les bureaux de l'une des économies les plus dynamiques d'Asie. Parmi les exemples d'architecture à citer : la Bank of China Tower de I. M. Pei, la Hong Kong & Shanghai Bank de Norman Foster, Exchange Square de Remo Riva et le superbe Hong Kong Club de Harry Seidler. La plupart des constructions, des plus anciennes aux plus récentes, sont bâties selon les préceptes du feng shui, cet art géomancien qui se base sur la direction des vents et l'orientation des eaux pour valider l'organisation des constructions dans l'espace. One Beijing, côté Kowloon, avec son sommet incurvé, symbolise la prise de conscience récente de l'environnement à Hong Kong.

Feng shui et architecture

Aussi étonnant que cela puisse paraître quand on lève les yeux vers les parois de verre des buildings de Hong Kong, le feng shui (littéralement " l'eau et le vent ") a une importance considérable dans l'organisation urbaine et les constructions. Le feng shui est une tradition chinoise qui repose sur une conception dualiste du monde, dans laquelle deux principes opposés s'équilibrent de façon dynamique. Les principes féminins Yin et masculin Yang sont présents dans toute chose, dans des proportions variables, et l'harmonie des deux principes ne peut provenir que de la recherche permanente d'équilibre entre ces flux. Le feng shui vise à réaliser cet équilibre dans les lieux de vie et de travail. Il s'intéresse à l'espace, aux environnements intérieurs et extérieurs dans lesquels évolue l'homme. C'est ainsi que chaque lieu a son propre feng shui, qui peut être bon ou mauvais. Certaines tours, comme celle de la Bank of China, ont un feng shui très particulier qui les prédispose à la prospérité et à la domination. D'autres, comme la Lippo Tower, ont un mauvais feng shui, ce qui expliquerait certaines faillites d'entreprises logées dans cette tour.

Pour en découvrir un peu plus, vous pouvez participer à l'excursion " Feng shui " organisée par la HKTB et qui passe en revue les lieux les plus symboliques.

Artisanat
Que rapporter de son voyage ?

Hong Kong est reconnu comme un paradis du shopping en Asie, non pas tant parce que les prix sont sensiblement inférieurs à ce que l'on trouve ailleurs, mais parce que tout y est rassemblé et ultra-concentré, créant ainsi une idée de profusion qui peut vite dégénérer en fièvre acheteuse incontrôlable ! Les Hongkongais donnent l'impression de passer leur temps à sillonner les allées de centres commerciaux, toujours avec le dernier modèle de portable à l'oreille et les dernières baskets aux pieds. Dans cette société d'hyperconsommation, la peer pressure (pression sociale) est parfois asphyxiante, surtout chez les jeunes, et l'on se doit d'être tendance, voire plus qu'avant-gardiste, pour se sentir exister. Néanmoins, pour les touristes de passage, il peut être intéressant de se laisser tenter par quelques produits originaux, comme les souvenirs et antiquités orientales des boutiques du Western Market ou sur Hollywood Road et Upper Lascar Road. Du côté de Mong Kok ou Causeway Bay, les boutiques de fringues et de chaussures, avitaillées par les usines voisines de Chine continentale, présentent un rapport qualité-prix imbattable, notamment pour les marques. Les bijoux de jade sont aussi plébiscités par les touristes : à moins d'être connaisseur, on évitera de les acheter sur un stand de marché, mais plutôt dans une boutique certifiée par le Hong Kong Tourism Board. Pour l'électronique, la différence de prix n'est que minime, mais en période de soldes, cela peut devenir très intéressant, à condition de vous tenir prêts à bondir sur l'occasion ! Les amateurs de gadgets seront comblés, notamment dans le domaine de la téléphonie et de l'informatique. Toutefois, uniquement valable à Hong Kong, la garantie ne vous sera d'aucun secours en cas de pépin après votre retour en France. En résumé, les tentations ne manquent pas... Reste à savoir faire preuve de discernement, à comparer les prix d'un établissement à l'autre et à s'assurer de ne pas acheter du faux !

Cinéma

Hong Kong est célèbre en Asie en tant que centre de production de films, aussi bien pour la télévision que le grand écran. C'est la patrie de Bruce Lee et de Jackie Chan, du kung-fu et d'autres arts martiaux. Les films et téléfilms de kung-fu de Hong Kong ont popularisé cette technique d'autodéfense chinoise qui remonte à la dynastie des Song (960-1279).

En Occident, il a fallu attendre l'arrivée d'une nouvelle génération de cinéphiles et de cinéastes comme Quentin Tarantino et Martin Scorsese pour qu'on s'intéresse au film culte du cinéma de Hong Kong : Zu, les guerriers de la montagne magique (1982), présenté au Grand Rex dans le cadre du Festival de Paris. Tourné la même année, Le Temple de Shaolin ne s'écarte guère de la convention du cinéma kung-fu : les moines de Shaolin furent les " inventeurs historiques " du kung-fu, dans le but de défendre l'Empire céleste contre les invasions mongoles. Ces moines guerriers furent plus tard à l'origine des sociétés secrètes telles les Boxers ou les Triades.

L'industrie cinématographique de Hong Kong est la troisième au monde. On lui doit une grande variété de films en cantonais qui, après doublage, sont distribués dans le monde entier. Des maisons de production étrangères viennent aussi tourner à Hong Kong afin d'utiliser les compétences des techniciens locaux. Les studios de cet Hollywood de l'Asie produisent plus de 150 films par an, et comptent 25 millions de spectateurs.

Mais le cinéma populaire d'Extrême-Orient ne se réduit pas au kung-fu et aux mangas en série, des longs-métrages hongkongais ont conquis l'Occident. Les Etats-Unis considèrent Chow Yun-Fat (A Better Tomorrow, The Killer, Anna et le Roi, Tigre et dragon) comme une star hollywoodienne. Mais aussi des actrices comme la belle Maggie Cheung, ex-femme du réalisateur Olivier Assayas qui a remporté le Prix d'interprétation à Cannes en 2004 pour Clean. La nouvelle vague de cinéastes de Hong Kong des années 1990 est désormais incontournable dans les festivals internationaux : Won Kar-Wai (Chunking Express, In the Mood For Love), Stanley Kwan (Red Rose, White Rose), Yim Ho (The Day the Sun turned Cold), John Woo (The Killer, Mission Impossible II ou Les Trois Royaumes) ou Andrew Lau (Internal affairs II et III, qui ont donné lieu à un remake signé Scorsese - Les Infiltrés).

Avec la rétrocession, on continue de réaliser des films, non sans appréhension pour le futur. De son côté, la République populaire de Chine a fêté l'événement avec une superproduction sur la guerre de l'opium, réalisée par le vétéran Xie Jin et sortie sur les écrans le jour même du retrait britannique. Chaque année, au printemps, durant une quinzaine de jours, le festival international du film de Hong Kong est l'une des grandes manifestations culturelles du territoire.

Les films chinois sont, bien entendu, les plus populaires ici, et des films abordent la société de Hong Kong au sein de la Chine moderne, tels les films de Wong Kar-Wai ou de Fruit Chan.

On peut trouver les programmes de cinéma dans le Time Out HK ou le Hong Kong Magazine (supplément du South China Morning Post), ainsi que chaque jour dans le South China Morning Post ou dans le iMail. Ces publications se trouvent dans les kiosques à journaux, chez l'ensemble des commerçants ou encore dans les salles de spectacle.

Festivals

Il existe un grand nombre de festivals de films tout au long de l'année, à commencer par le Hong Kong International Film Festival en avril, qui rassemble des films d'Asie, mais aussi du monde entier, soit 15 jours d'intense activité cinématographique. Suit le French May, durant lequel a lieu toute une série de manifestations, le Festival européen du film qui se déroule en octobre, le French Cinepanorama, organisé par l'Alliance Française, qui se tient en décembre, etc. Les informations sur ces festivals sont disponibles auprès du Hong Kong Arts Center, auprès du Hong Kong Cultural Center, ou au City Hall.

Littérature

Depuis près d'un siècle, la littérature à Hong Kong reste intimement liée aux courants qui ont animé la vie littéraire chinoise. Les premiers auteurs du cru furent des Chinois ayant fui la guerre entre nationalistes et communistes au cours des années 1930, puis l'avènement du régime communiste en 1949 et les années sombres qui s'ensuivirent. Leurs écrits rendaient compte de leurs expériences sur place et de leur quête d'identité depuis leur installation à Hong Kong, préfigurant la littérature des cicatrices à la fin des années 1970 en Chine. Chez certains auteurs, cette recherche d'identité s'est traduite par une ouverture enthousiaste sur l'Occident et un style très américanisé, donnant naissance à la culture dite du " billet vert " (greenback culture), opposée à celle dite des " gauchistes " (left wing), prônant un style ancré dans la tradition littéraire chinoise. Parmi les auteurs contemporains de Hong Kong, Lau Yee-Cheung, dont le roman Tête-Bêche a inspiré le célèbre In The Mood For Love du cinéaste Wong Kar-Wai, et Louis Cha (Jin Yong), le prolifique auteur de romans wuxia, sont les plus connus sur la scène internationale.

Médias locaux
Presse

Parmi les journaux de langue anglaise à Hong Kong, le plus largement diffusé reste le South China Morning Post, qui suit une ligne éditoriale assez neutre et informative depuis sa création. Son appartenance au groupe de média du financier Robert Kwok, Chinois de Malaisie et partisan pro-Pékin, n'influence pas son contenu, même si les prises de position trop " dissidentes " ne trouvent ici pas voix au chapitre. Dans un style plus dynamique, le Hong Kong Standard est le second en termes de distribution et de lectorat, suivi de près par le China Daily, l'organe de presse du gouvernement central. Tous ces journaux, ainsi qu'un grand nombre de publications locales en chinois, sont aisément disponibles sur les stands de rue, dans les 7-Eleven et parfois mis à disposition de la clientèle dans les hôtels. Pour retrouver votre sélection de journaux et magazines en français, la meilleure adresse est la librairie Parenthèses, à Lan Kwai Fong.

Télévision

Sur le plan télévisuel, la principale chaîne d'informations locale reste Phoenix TV, avec des bureaux à Hong Kong et à Shenzhen pour le sud de la Chine. Une multitude de programmes en cantonais ou en mandarin sont par ailleurs diffusés à Hong Kong, dont le bouquet des chaînes nationales CCTV. Quant à TV5, elle est bien souvent disponible dans les hôtels haut de gamme et de bon et moyen confort. Suivant l'actualité en Chine continentale, il arrive (rarement) que TV5 soit censurée par les autorités pékinoises, comme ce fut le cas lors des émeutes au Tibet en 2008 ou de la commémoration des 20 ans du printemps de Pékin en 2009.

Musique

La musique la plus populaire à Hong Kong après les variétés internationales est la Cantopop, un mélange de ballades chantées en cantonais sur un rythme rock. Il s'agit toujours d'amour, de solitude et d'émotions fortes que l'on retrouve dans les karaokés et dans tous les bacs de disques de HMV, le grand magasin de disques de Hong Kong. Les chanteurs les plus connus sont Andy Lau, véritable star, Faye Wong, Sammi Cheng et Candy Lo.

Peinture et arts graphiques

La calligraphie chinoise, présente dans la vie quotidienne, constitue avec la peinture chinoise traditionnelle le coeur de l'art chinois. Empereurs et gens du commun collectionnaient les oeuvres d'art calligraphiques. Ces oeuvres sont réalisées à l'aide des " quatre trésors du cabinet de travail du lettré " (wen fang szu pao) : le pinceau, l'encre, le papier et la pierre à encre. Les calligraphies sont encollées sur des rouleaux ou encadrées et accrochées dans les salons et les cabinets de travail. On les trouve partout : sur les enseignes des magasins et des bâtiments administratifs, sur les monuments et sur les stèles. Aujourd'hui, comme par le passé, les calligraphes sont souvent à la fois des lettrés et des artistes. Leurs oeuvres consistent en leurs propres écrits, poèmes ou correspondance. Dans les petites rues de Sheung Wan, à l'écart des regards, ou au village de la dynastie Song, au Middle Kingdom du Ocean Park (parc océanographique), certains la pratiquent sous le regard admiratif des touristes...

La calligraphie chinoise

L'art de la calligraphie s'assimile à l'histoire de la peinture chinoise. Wang Xizhi (321-379) " le calligraphe sage " était considéré comme le plus grand maître de tous les temps de l'écriture. Il assimilait l'art de l'écriture à une véritable bataille :

La feuille de papier est le champ de bataille, le pinceau, les lances et les épées, l'encre, l'esprit, le commandant en chef, l'habileté, l'adresse, les lieutenants, la composition, la stratégie. En se saisissant du pinceau, on décide du destin de la bataille ; les coups, les traits sont les ordres des commandants, les courbes et les traits rentrants, les coups mortels. Chaque caractère, en effet, tout en conservant les traits de base déterminant le sens, peut être écrit de manière différente. Son aspect dépend du support choisi, de la taille du pinceau et de l'art du calligraphe. Tout caractère sera le reflet du style, de la culture, de l'art, de l'âme et de ses passions. "

Traditions

Les arts traditionnels du spectacle disposent de nombreuses salles dans tout le territoire. Chaque district dans les Nouveaux Territoires possède son propre centre culturel. On peut assister à des représentations d'opéra de Pékin ou de Canton par des troupes venant de la Chine continentale, et à des concerts de musique traditionnelle chinoise sur des instruments d'époque. Le City Hall, près de l'embarcadère du Star Ferry à Hong Kong Island, reçoit fréquemment des orchestres et des troupes.

Il est toujours intéressant de vérifier ce qui est programmé durant son séjour. Vous trouverez les informations concernant les manifestations culturelles dans le Hong Kong Magazine. La plupart des tickets peuvent être achetés sur le lieu du spectacle ou auprès de l'Urbtix.

L'opéra chinois

Des représentations ont occasionnellement lieu au Palladium de Lai Chi Kok, à l'hôtel de ville, mais aussi parfois au centre culturel de Hong Kong ou dans les grands cinémas. Des opéras sont également souvent mis en scène dans les zones rurales du territoire, surtout à l'occasion des fêtes et des festivals.

Cette forme d'expression artistique n'a pas grand-chose à voir avec celle désignée en Europe par le même terme. Les tournées du célèbre acteur chinois Mei Lanfang à l'étranger et le cinéma ont contribué à donner l'image d'un théâtre de travestis aux voix hautes perchées. Il existe en fait différents styles d'opéra (opéra de Pékin, de Chiu Chow ou de Canton), et les troupes chinoises locales ont beaucoup de succès.

L'opéra de Pékin est né il y a deux cents ans dans la capitale chinoise. Mais son origine remonte sans doute aux théâtres de poupées, liés au culte des morts. Son âge d'or se situe dans les années 1920 avec les fameux " quatre rôles féminins ". Il a beaucoup souffert durant l'invasion japonaise, et il fut carrément interdit pendant la Révolution culturelle, avant de connaître un renouveau depuis la fin du XXe siècle.

Les acteurs arpentent la scène au son d'antiques instruments de musique à cordes ou aux bruits fracassants des gongs et des tambours. Les costumes sont inspirés des vêtements d'il y a environ quatre siècles, pendant la dynastie Ming. Les manches flottantes, trop longues, soulignent les mouvements. Les fanions insérés sur le dos des costumes des hauts militaires et les deux longues plumes de faisan piquées dans les coiffes ont été ajoutés pour intensifier l'effet théâtral, donnant ainsi également une signification militaire.

Adresses Futées de MACAO 澳门

Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine en cahutte pour 5 personnes avec Huttopia !

Vivez une expérience unique pour 5 personnes ! Huttopia vous offre un séjour d'une semaine en Cahutte parmis les 3 villages : Senonches, Dieulefit, Sud Ardèche