HUTONG 胡同

Plaque millesim 2018

Les hutong sont le coeur de la capitale chinoise. Ces étroites ruelles, typiques de la tradition urbaine de Pékin sont de vibrants témoignages du passé et des vitrines de la vie quotidienne pékinoise : un mélange d'ancien (architecture, atmosphère, jardins, temples) et de moderne (antennes de télévision et paraboles perchées sur les vieux toits de tuiles cuites, voitures parfois luxueuses garées le long des maisons), de populaire (portes ouvertes sur des arrières de cuisine, vieux Chinois se dorant au soleil, mémés tricotant assises sur des mini-tabourets, vendeurs à la criée circulant perchés sur des tricycles) et d'international (sièges d'entreprises hong-kongaises, karaokés et clubs privés). Qui ne s'est pas baladé dans ces hutong n'a pas vu le vrai Pékin. La plupart de ces ruelles datent de la période Yuan, les dynasties Qing et Ming ont ensuite perpétué cette forme de tissu urbain. Avec les guerres de l'Opium et le contact de plus en plus important avec l'Occident, une voirie moderne se substitua progressivement aux ruelles traditionnelles du Pékin impérial.

Les siheyuan 四合院 : ce sont ces maisons traditionnelles nichées au fond des hutong, à l'architecture dérivée des conceptions introduites par Kubilai Khan, lorsqu'il fit de Dadu (ancien nom de Pékin) la capitale de l'empire sino-mongol. La construction d'un siheyuan est si particulière qu'elle mérite quelques éclaircissements. C'est une maison de plain-pied, composée de quatre bâtiments qui forment un enclos fermé sur lui-même et ouvrant tous sur une cour carrée (d'où le nom de " cour carrée " qu'on leur donne communément). De l'extérieur, la porte souvent laquée rouge s'ouvre au sud perçant les murs gris et, après une chicane (dont le but est de tromper les mauvais esprits, qui, ne sachant avancer que droit devant eux, se cassent le nez sur le mur d'en face), on entre enfin par une deuxième porte dans la maison.

Juste au fond de la cour et faisant face au sud se trouve le bâtiment principal où vivait habituellement le chef de famille. Dans les deux bâtiments latéraux, on trouvait les frères et les fils qui avaient déjà leur propre famille. On pouvait compter jusqu'à six familles qui cohabitaient dans un siheyuan. Le quatrième bâtiment ouvrant au nord et fermant la cour était traditionnellement réservé aux domestiques. Dans la cour, on remarque souvent un ou deux arbres, acacia, jujubier, grenadier, prunier ou plaqueminier, une treille de raisins ou de glycine, et aussi des fleurs : du jasmin et des pivoines, et parfois une volière avec des pigeons ou un aquarium.

L'importance des siheyuan varie en fonction de la classe sociale de ses habitants. Les toits à la chinoise, aux bords joliment relevés sont assez tombants pour dépasser des murs et former une sorte d'auvent pouvant abriter du soleil. Aujourd'hui certains siheyuan, dans les hutong non menacés par la destruction, sont restaurés et pris d'assaut par des Occidentaux.

Le long des hutong, les petits siheyuan côtoient les wangfu (palais princiers). Pékin comprenait une soixantaine de palais princiers sous les Qing, mais ces ensembles architecturaux exubérants ont été transformés en écoles, hôpitaux ou usines pendant la Révolution culturelle. Ces grosses maisons posées sur des terrasses de pierre étaient précédées d'une sorte d'auvent prolongeant le toit, soutenu par des colonnes. Ce sont les espaces entre ces colonnes, que l'on nomme jian, qui servaient à mesurer leur importance. Par exemple, si les palais des princes de haut rang pouvaient compter jusqu'à sept jian, ceux des hauts fonctionnaires n'en comptaient que cinq ou trois, et la plupart des autres, seulement trois. Aujourd'hui, la municipalité cherche à préserver ces héritages uniques, malgré son acharnement à la destruction rapide des vieux quartiers pour les remplacer par des commerces modernes, des hôtels et autres projets d'urbanisation.

Un exemple de belle maison à visiter, si vous en avez le temps : le palais du prince Gong (Gong WangFu 恭王府), construit sous les Qing, et qui comprenait un des théâtres couverts de la capitale, est ouvert au public tous les jours (au n° 17 Qianhai Xijie, dans le quartier de Houhai, prendre le bus 111). Ce palais a une surface totale de 32 000 m² et a été construit pour servir de résidence à He Shen, l'un des favoris de l'empereur Qianlong. Très récemment renové, après avoir été fermé de longues années, ce palais est un petit bijou.

C'est également dans ce quartier que se trouvent les hutong les mieux préservés de la capitale : tout le tour des lacs de Shishahai, et à l'est des tours de la Cloche et du Tambour se déroulent des petites ruelles labyrinthiques qui méritent une longue promenade.

Depuis un an ou deux, des agences de voyage commencent à exploiter les hutong, en proposant des visites en pousse-pousse. Cette solution peut être valable pour ceux qui n'ont pas le temps d'explorer ces quartiers à pied. Des tireurs de pousse-pousse indépendants proposent directement leurs services au bord du lac de Shishahai.

Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Avis des membres sur HUTONG 胡同

Note générale : 4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
12 avis d'internautes
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2019
Lieu typique de Pékin, les Hutongs sont constitués de petites rues bordées de petites maisons basses en pierre. Les hutongs sont menacés par l'urbanisation galopante. Vous en trouverez de facilement accessible au nord de la cité interdite. Possibilité également de trouver de petit restaurant traditionnel peu chers.
Avis déposé le 02/08/2019
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2019
40 ans après l'extérieur de ces constructions n'ont ps changés sauf les sanitaires communs rénovés et la présence de voiture montrent le 21 siècle. Par contre dans certains quartiers sur des ruelles plus larges, des boutiques à la mode et cafés prennent place dans ces maisons basses et donnent à ces endroits une vie trépidante.Agréable endroit à parcourir
Avis déposé le 01/07/2019
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mars 2017
Les hutongs sont des petites ruelles traditionnelles de Pékin mais il n'y a pas toujours quelque chose à y voir ou à y faire. Elles sont aujourd'hui un mélange de traditionnel et de modernité. Nous avions notre hôtel dans une ruelle des hutongs, très au calme et à 10 minutes à pieds de Tian'anmen.
Avis déposé le 29/05/2017
3/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2017
Quartier plus populaire et traditionnel de Pékin (celui près de la Tour du Tambour) mais n'est-ce pas devenu juste un quartier pour touriste. Balade en vélo pousse pousse dans de petites ruelles aux maisons souvent délabrées mais avec de belles voitures garées devant, quelques commerces. Le seul réel intérêt pour moi a été de voir les gens jouer au Majhong ou aux dames sur la petite place ou dans les rues. Mon tour opérateur nous proposait un déjeuner chez l'habitant : plutôt décevant, plus une auberge que chez un vrai habitant du quartier. Aucun contact avec nos hôtes.
Avis déposé le 14/05/2017
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en octobre 2016
Un Pékin plus traditionnel. J'ai visité les hutongs près de la tour du tambour. Petite maison dans petites ruelles avec petites boutiques traditionnelles. Ça change de l'architecture moderne mais j'ai la sensation que ces quartiers sont voués à disparaitre
Avis déposé le 05/02/2017
3/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en décembre 2016
Le Pèkin qui se dit traditionnel est malheureusement plus proche du Disney que de la vraie vie : les Chinois font du "nouveau" vieux en détruisant tout puis reconstruisent de façon clean ( en Déc le hutong principal était fermé et en chantier sur 1km afin d accueillir des boutiques et non des familles)
donc un sentiment mitigé pour nous qui aimons les villages ancestraux asiatiques avec de vrais sourires
Avis déposé le 30/12/2016
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en juillet 2016
A faire pour voir un Pékin plus "traditionnel". Mon préféré est celui à l'est du lac Shichahai (dans le centre historique), ne pas hésitez à y aller le soir pour voir la vie pékinoise en ébullition et pouvoir tester toute sorte de brochettes !
Avis déposé le 29/08/2016
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2016
Ces petites ruelles étroites sont vouées malheureusement à disparaitre et survivent pour quelques temps sous la forme de racolage touristique. En vous perdant, vous pouvez avoir la chance de découvrir quelques ruelles plus authentiques ...
Avis déposé le 30/05/2016
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2015
Petites ruelles étroites avec toutes sortes de nourriture où l'on côtoie les riches comme les plus pauvres. A faire en pousse-pousse pour allez plus vite! Mais il est parfois agréable de s'attarder dans certains enroits!
Avis déposé le 03/02/2016
4/5
Facile de les repérer il y a tout un quartier au pied de la cloche et du tambour, à faire absolument!! Ne soyez pas surpris de voir de nombreux toilettes publics, les chinois vivant dans les Hutongs n'en ont pas chez eux!!
Avis déposé le 05/08/2011
5/5
Le cœur de Pékin. A faire absolument, à pied ou en pousse-pousse. Ces petites habitations représentent l'âme de Pékin et sont malheureusement en voie de disparition, détruite pour y construire des bâtiments plus modernes. Les plus jolies se trouvent derrière la cité interdite et autour du parc Houhai (Nanlouguxiang, Guloudajie).
Avis déposé le 21/06/2011
3/5
à pied ou en cyclo-pousse engagez vous dans ces ruelles où vous pourrez voir un coiffeur au travail sur le trottoir, un rémouleur, des portes sculptées magnifiques et verrez avec étonnement au dessus de certaines des svastikas pour éloigner les mauvais esprits (sorte de croix gammées inversées), symboles bouddhistes
Avis déposé le 19/06/2010
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Pekin

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !