PRAGUE - guide touristique du Petit Futé

Vítejte v Praze !

Bienvenue à Prague, la ville aux mille clochers, qui semble avoir traversé les siècles sans une ride, comme insensible aux effets du temps et aux tribulations de l'histoire. Prague, c'est avant tout l'une des plus belles villes du monde, un vrai manuel architectural grand ouvert qui témoigne au fil des déambulations du badaud des évolutions de style : minuscules églises romanes nichées dans la vieille ville, grandeur gothique du pont Charles ou de Notre-Dame de Tyn, façades gothiques colorées de la place de la Vieille-Ville, prestigieuses avenues Art nouveau de Vinohrady, sans compter quelques touches cubistes et contemporaines. On s'y perd et déambule avec plaisir, débouchant au croisement de deux ruelles pavées, comme par magie, sur une église millénaire, une place colorée ou les rives de sa sublime rivière, la Vltava (Moldau en allemand). Sans oublier bien sûr, le château, qui surplombe, bienveillant, la capitale tchèque, le pont Charles et ses saints pétrifiés, la place de la Vieille-Ville et son horloge astronomique qui rythme le tempo de la ville depuis le XIVe siècle, témoin des malédictions et retournements de l'histoire, omniprésente ici. Pourtant, Prague n'est pas qu'une ville-musée. Dès les premiers instants, on découvre une ville tout aussi belle, mais plus trépidante que l'image d'Epinal qu'on s'en fait souvent. Une ville qui ne dort jamais, aux lieux de sortie et de fête aussi nombreux que les clochers de sa vieille ville. Trop trépidante même, peut-être, lorsque des millions de touristes débarquent, se concentrent sur le pont Charles ou s'enivrent sur les pavés de sa place Venceslas. Si l'impression d'étouffement vous saisit alors, il sera peut-être temps de partir à la découverte des autres trésors de Prague, à condition de prendre la peine de sortir des sentiers battus. Lancez-vous à l'assaut des ruelles sans nom abritant des hospoda dans lesquels se réfugient les Tchèques, des cafés littéraires paisibles invisibles de l'extérieur, des quartiers un peu plus excentrés, mais tout aussi charmants et tellement plus paisibles.

Et, pour ceux que la foule rebuterait, il suffit de se rendre à Prague au coeur de l'hiver, lorsqu'un manteau de neige recouvre la ville et lui confère un aspect délicieusement romantique. D'ailleurs, en toute saison, Prague a quelque chose à offrir, alors ne traînez pas, venez découvrir ses innombrables trésors, nichés dans le plus bel écrin qui soit ! Bon séjour !

L'équipe de rédaction

Mise en garde

Le monde du tourisme est en perpétuelle évolution et Prague se métamorphose à une vitesse phénoménale. Malgré notre vigilance, des établissements, des coordonnées et des prix peuvent faire l'objet de changements qui ne relèvent pas de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient constater dans les rubriques de ce guide.

Idées de séjour PRAGUE

Pour visiter Prague, un week-end prolongé peut suffire si on ne vient pas ici pour découvrir la ville en profondeur, ce qu'une semaine permettrait aisément. Dans ces conditions, il ne faut pas hésiter à s'autoriser une escapade hors de Prague, même pour la journée. La capitale est très bien reliée au reste du pays et les environs sont très facilement accessibles en train. Tablez alors sur une dizaine de jours pour programmer une excursion hors de la capitale, à Kutná Hora ou vers l'un des nombreux châteaux des environs de Prague. Si vous ne devez faire qu'une seule excursion hors de Prague, privilégiez l'adorable petite ville de Český Krumlov.

Les perles de Prague

Hradčany, le château et son quartier aux alentours, surplombant la ville et la rivière Vltava.

Josefov, le quartier juif, pour y flâner de jour comme de nuit (sans crainte du Golem !).

La place de la Vieille Ville, pour ses façades exceptionnelles et l'entrelacement de ruelles médiévales aux alentours.

Le pont Charles, pour son architecture unique et ses statues comme figées dans le temps.

La place Venceslas, pour son importance historique et son intense vie nocturne.

Week-end à PragueHaut de page

Un long week-end est idéal pour se familiariser avec la ville aux mille clochers. Prague est une petite capitale européenne ; vous n'aurez aucun mal à découvrir cette ville à pied.

Jour 1 : Vieille ville, le château et Malá StranaHaut de page

Matin. Visite de la vieille ville et du quartier du château. Partez de la place de la République (Náměstí Republiky) et de l'imposante Maison municipale (Obeční Dům), un édifice Art nouveau qui orchestre également des concerts de musique classique tous les soirs. A côté, la Tour poudrière (Prašná Brána), haute de 65 m, offre une vue inégalée sur le vieux Prague. Longez la rue piétonne Celetná, avec ses somptueuses façades baroques, qui mène jusqu'à la place de la Vieille Ville (Staromětské Náměstí), coeur touristique de la ville. Ne manquez surtout pas l'église de Notre-Dame-de-Týn (Týnský Chrám) et la Cour du Týn (Týnský Dvur), ainsi que l'hôtel de ville et son horloge astronomique. Suivez ensuite la Voie royale jusqu'au château par le pont Charles et Malá Strana. Ces ruelles font partie du chemin emprunté jusqu'au XIXe siècle par les cortèges lors des couronnements. Promenez-vous dans les rues parallèles entre la place de la vieille ville et la chapelle de Bethléem. En effet, la plupart des touristes se cantonnent à la voie royale. Les alentours sont calmes et mêlent cafés intellectuels et galeries d'art. Ne craignez pas de vous perdre, la vieille ville est petite (moins de 500 m dans chacun des sens) et vous retrouverez la Voie royale facilement. Un peu plus loin, la salle de lecture de la Bibliothèque nationale vous permettra d'avoir un aperçu du Prague universitaire (achetez un pass 30 Kč à l'entrée). Passé le pont Charles, vous pénétrez dans Malá Strana (c'est-à-dire " le petit côté " en français), un quartier surnommé la " perle du baroque ". Avant de poursuivre la Voie royale par les rues Mostecká et Nerudova jusqu'au château, il est agréable de se promener autour des ruelles pittoresques et étroites du quartier entre la Vltava et les canaux. Ne manquez pas non plus la paisible place Maltézské, où se trouvent le mur de John Lennon et l'ambassade de France. Dirigez-vous ensuite sur l'île Kampa, très pittoresque, et surnommée " la Venise de Prague ". C'est là que se trouve le fameux restaurant Kampa Park, l'un des plus renommés de la ville, ainsi qu'un excellent musée d'art contemporain.

Après-midi. Visite du château. Revenez ensuite sur Malostranské Náměstí (la place principale de Malá Strana) et montez jusqu'au château. Le principal itinéraire touristique vous mène le long de la rue Nerudova. Si vous souhaitez échapper aux flots des touristes privilégiez la rue Tržištěm puis Vlašská, le long de l'ambassade américaine et allemande à travers des rues de toute beauté délaissées par les touristes. Coupez à travers le parc de Petřín qui vous offre de sublimes vues sur la ville, puis rejoignez le château. Différents forfaits vous permettent de visiter le château. La ruelle d'Or (Zlatá Ulička), une allée miniature datant du XVIe siècle, est l'une des animations les plus impressionnantes ; il faut se baisser pour rentrer dans les boutiques souvenirs. Ne manquez pas non plus le palais Lobkowicz, l'ancien palais du Burgrave (transformé en deuxième plus grand musée de jouets du monde), la cathédrale Saint-Guy (gothique) et la crypte royale. Une visite complète du château devrait durer trois à quatre heures environ. En ressortant du château, encore un petit effort pour monter jusqu'à l'église Notre-Dame-de-Lorette. Nichée derrière une façade juste en face de l'église, la Pivnice U Cerneho Vola (ou " Brasserie du Boeuf Noir "), sur Loretánské Náměstí, est une taverne typique, toujours bondée. Les Tchèques du quartier y viennent pour boire la célèbre bière, la Pilsner Urquell. Si vous ne voulez pas reprendre la rue Nerudova, regagnez l'arrière du château en passant par la rue Nový Svět, c'est très certainement l'une des plus belles de Prague, à nouveau relativement délaissée par les touristes. Des escaliers descendent jusqu'à Malá Strana et, avec un peu de chance, vous observerez le soleil se coucher sur la Vieille Ville. L'arrière-cour du château et les marches sont ouvertes jusqu'à minuit toute l'année et, passé 18h, la foule aura complètement disparu.

Soirée. Malá Strana. Le soir venu, la tournée des bars et des tavernes de Malá Strana et de la Vieille Ville s'avère être une bonne façon de terminer cette première journée. Comme les Tchèques, préférez varier les lieux pour varier les plaisirs !

Jour 2 : Josefov, Letná et ZižkovHaut de page

Matin. Visite du quartier juif (Josefov), de ses synagogues et du cimetière. Les billets s'achètent à côté de la synagogue Vieille-Nouvelle sur Parižská. Les forfaits oscillent entre 5 et 15 € en fonction du nombre de sites à visiter. Quel que soit votre budget, ne manquez pas le cimetière ni la synagogue Vieille-Nouvelle, la plus ancienne synagogue d'Europe encore en activité et l'une des plus impressionnantes.

Après-midi. Letná, un quartier typiquement tchèque. Longez la rue Parižská (de Paris), la rue la plus élégante de Prague, connue pour ses magasins de luxe, qui débute à partir de la place de la Vieille Ville. Traversez le pont de Čehuv (après l'hôtel Intercontinental à la fin de Parižská) et montez les escaliers qui mènent au métronome de Letná. Le panorama est superbe. Le beer garden (ou le jardin attenant à un pub) du parc de Letná, le plus agréable de la ville, se trouve à une centaine de mètres à l'est du métronome, un impressionnant site communiste parfaitement conservé qui abrita pendant quelques années une gigantesque statue de Staline.

Soirée. Rendez-vous dans le quartier populaire de Zižkov - quartier qui, selon la légende, possède le plus grand nombre de bars par habitant au monde. Prenez le métro A jusqu'à Jiřího z Poděbrad, vous ne le regretterez pas : la visite et la montée de la tour TV de nuit est impressionnante (il suffit de lever les yeux au ciel à la sortie du métro). A partir de la tour de TV, perdez-vous dans le dédale de rues qui montent et descendent dans ce quartier escarpé, autrefois l'antre des Tsiganes et ouvriers et aujourd'hui le paradis des jeunes branchés en goguette.

Jour 3 : Karlštejn et Nové MěstoHaut de page

Matin. Visite de Karlštejn. Le château fort de Karlštejn est l'un des plus beaux châteaux de la République tchèque. Il est à une demi-heure en train du centre de Prague (train vers Beroun, toutes les 20 minutes depuis Hlavní Nadraží, la gare principale). Sortez de la gare, tournez à droite, traversez le pont, puis suivez la rue en biais à droite qui mène au château en haut, à 500 m. Si vous avez l'âme un peu plus aventureuse, rendez-vous en train, à l'arrêt suivant (Sbrsko) et suivez le sentier de randonnée Karlštejn, à travers la forêt luxuriante. Cela vous permettra d'arriver par l'arrière du château et de ne pas devoir suivre l'artère remplie de boutiques de souvenirs un peu kitsch.

Après-midi. Retour à Prague. Il est préférable de revenir déjeuner à Prague ou d'amener un pique-nique. A Karlštejn, la nourriture est destinée aux groupes de touristes et la qualité s'en ressent. Parcourez la nouvelle ville autour de la place Venceslas (Václavské Náměstí) et traversez les avenues Na Příkopě et Národní entre la place de la République et le Théâtre national. Ce quartier commerçant pourra représenter une bonne chance pour quelques emplettes, même si les marques ressemblent à celles présentes dans toutes les capitales européennes. Il est tout de même possible d'apprécier les nombreux passages qui accueillent cafés, boutiques, théâtres et cinémas (tel le passage Lucerna de Vodickova). Les prix affichés dans la nouvelle ville pour les souvenirs (cristal, absinthe) sont souvent jusqu'à 10 % moins chers que dans le quartier juif ou la Vieille Ville. Poursuivez votre balade vers les bords de la rivière et dirigez-vous vers le sud, vers la maison dansante, chef-d'oeuvre architectural de Frank Gehry, à travers les rues bordées de magnifiques façades Art déco. Les bords de Vltava, nouveau lieu tendance de Prague, sont remplis de bars éphémères, péniches-bistrots et autres lieux sympathiques où boire une dernière bière avant le retour...

Budget serré ? Comment visiter sans (trop) bourse délier…

Les prix pragois rattrapent rapidement ceux des autres capitales européennes. Pas de panique.

Si vous êtes à sec, il est toujours possible de passer un bon moment pour une poignée de couronnes.

Les vastes parcs de Šarka, de Stromovka ou les îles de la Vltava sont ouverts à tous, été comme hiver. Une pinte dans leur beergarden ne vous coûtera pas plus de 40 à 50 Kč (moins de 2 €).

Se promener dans Hradčany, autour du château et observer le changement des gardes. La nuit (avant minuit), descendre les escaliers du château jusqu'à Mala Strana.

Avoir le pont Charles pour soi-même, au milieu de la nuit ou au petit matin.

La patinoire sur Ovocny Trh, au centre de la Vieille Ville en hiver, est gratuite.

Pour une dizaine de couronnes, on peut encore se remplir de tartines dans les lahůdky.

Le grand marché de Holešovice. On peut nourrir un régiment pour quelques couronnes et l'on s'habille pour encore moins.

Le tramway, idéal pour se réchauffer et visiter la ville pour la modique somme de 24 Kč. Les tramways 17 et 18 vous transporteront à travers tous les quartiers de la ville.

Musées. Tous les musées sont gratuits un jour par mois. Le musée national est gratuit le premier lundi du mois ; le palais Lobkovic, le premier mercredi du mois ; et le musée technique, Národní Technické Muzeum, tous les premiers vendredis du mois.

Quelques rues adorables en dehors des itinéraires touristiques...

Prague se voit souvent reprocher sa concentration parfois presque insupportable de touristes, qui peut rendre la visite éprouvante notamment en plein été. Voici quelques endroits où vous pourrez bénéficier du meilleur de Prague loin des hordes de touristes.

La place Anénské Náměstí et la rue Zlatá Ulica. Située juste en retrait de la voie royale qui mène du château à la place de la Vieille-Ville en passant par le pont Charles, la petite place Anénské pavée est absolument adorable avec ses belles façades Renaissance et baroque et son ancien puits. La place abrite, en outre, le théâtre de la Balustrade, une véritable institution où Václav Havel commença sa carrière en tant que machiniste et où la plupart de ses pièces furent représentées en avant-première. Les petites rues autour, Zlatá, Střibrná ou encore Anénská dévoilent de magnifiques tracés gothiques, sans l'ombre d'un touriste.

La ruelle Nový Svět : alors que la plupart des visiteurs se pressent et paient pour visiter la très touristique ruelle dorée (Zlatá Ulička), avec ses minuscules maisonnettes toutes droit sorties d'un conte de fée abritant aujourd'hui divers magasins de souvenirs un peu kitsch, peu savent que derrière le complexe du château se trouve une ruelle similaire, tout aussi charmante et encore totalement authentique : Nový Svět ! Parcourez ses pavés disjoints, le long de ses minuscules maisons colorées, avec ses charmants lampadaires qui rajoutent au charme de cette sinueuse ruelle.

La presqu'île de Kampa et Velkopřevorské Náměstí. Juste en retrait du pont Charles se trouve une adorable presqu'île avec un parc, un musée et quelques excellents cafés et restaurants. Traversez le petit pont où les amoureux accrochent leurs cadenas d'amour et rendez-vous sur la prestigieuse place Velkopřevorské, où se trouve le mur dédié à John Lennon et l'ambassade de France. Les petites ruelles autour de l'église de la Vierge Marie-sous-la-Chaîne, sont tout aussi charmantes.

Les rues Tržištěm, Vlašská et la colline de Petřín. Pour vous rendre au château vous pourrez parcourir les rues Tržištěm et Vlašská qui empruntent un itinéraire beaucoup moins utilisé que la très touristique rue Nerudová. Cela vous mènera en prime sur les pentes verdoyantes de la colline de Petřín qui offre peut-être les plus belles vues sur Prague, qui mérite là amplement son surnom de ville aux mille clochers. Idéal pour un pique-nique ou une balade romantique, la colline de Petřín atteint son apogée en mai, lorsque les pommiers et poiriers sont en fleurs.

Prague en une semaineHaut de page

Jours 1 à 3. Voir " séjour court ". Les trois premiers jours vous ont permis de parcourir les grands classiques pragois. Les jours suivants seront consacrés à sortir des sentiers battus et à approfondir votre connaissance de la ville, en prenant votre temps, et en n'oubliant pas chaque jour de vous replonger dans Staré Město et Malá Strana pour en découvrir les recoins oubliés.

Jour 4. Vyšehrad et Smíchov. Au sud de Nové Město s'élève l'autre château de Prague : Vyšehrad. Des maisons cubistes s'accrochent au flanc de cette haute colline. Mais venez ici avant tout pour le calme de ce grand parc entouré de remparts, d'où la vue sur la ville est merveilleuse. Un cimetière monumental accueille de grandes personnalités du pays, le parc est entouré d'une grande église sombre, de pierres d'un culte préhistorique, de rotondes romanes... C'est un lieu inoubliable, à l'écart des foules, où les Pragois viennent se reposer. Traversez ensuite la Vltava pour vous rendre dans le quartier de Smíchov. Imprégnez-vous de l'atmosphère de cet ancien quartier populaire, au hasard des rues. Visitez la brasserie de la fameuse bière Staropramen et assistez à la transformation du quartier, autour de Nové Smíchov, ses centres commerciaux ultramodernes et sa foule du samedi...

Jour 5. Vynohrady et Žižkov. Ces deux quartiers sont à la fois beaux et vivants. Vivants dans le sens où ils ne sont pas des musées à ciel ouvert comme le centre-ville. C'est là que les Pragois vivent, dans de hautes demeures colorées, dans des rues calmes où les petites épiceries n'ont pas été remplacées par des supermarchés, autour d'églises variées, dans des parcs où il fait bon prendre une saucisse et une bière. Pas de musées ni de monuments, juste une ville superbe vécue au quotidien. On pourra y visiter les grands cimetières où Jan Palach et Kafka, entre autres, reposent. On grimpera en haut de la tour de la télévision, ou près de l'immense statue équestre de la colline de Žižkov.

Jour 6. Holešovice et Troja. Dans le premier de ces quartiers, choisissez parmi les innombrables attractions proposées par le parc des Expositions (champ de Foires) et ses alentours. Autour d'un immense palais de l'Industrie, en verre et poutres métalliques, on trouvera une fête foraine très populaire, un parc immense, un des planétariums les plus grands d'Europe, un aquarium, une fontaine magique, un lapidarium extraordinaire, un musée de la Technique (avec mine souterraine reconstituée), et l'un des plus beaux musées d'Art moderne et contemporain d'Europe. L'après-midi, depuis la gare Holešovice, on se rendra en bus dans le quartier de Troja. Là, vous attendent un château exceptionnel (parc, intérieur...), un zoo et un grand jardin botanique.

Jour 7. Prague vue d'en haut, Prague des banlieues. Pour dire adieu à la ville, pourquoi ne pas la contempler d'en haut, dans de calmes allées de parcs. On parcourra ainsi la colline de Petřin, de long en large, en montant en haut de sa tour. On suivra le chemin jusqu'à Strahov, ses vergers et son stade, le plus grand du monde. On continuera par les jardins royaux puis vers Letná, sans jamais quitter des yeux la ville, en bas.

Grâce au métro, on peut aussi, si l'on est curieux, parcourir la ville au hasard de ses banlieues, riches, verdoyantes ou bétonnées (immenses cités satellites), notamment dans le sud, autour de Jižní Město (métros Chodov et Háje), pour découvrir l'un des plus grands projets architecturaux soviétiques.

Český Krumlov, l'escapade idéale

A environ 3h30 de bus de Prague, lovée dans les méandres de la Vltava, qui ressemble encore à un gros ruisseau, se trouve Český Krumlov l'une des petites villes tchèques les plus charmantes. Véritable cité tout droit sortie d'un conte pour enfants, Český Krumlov dévoile un dédale de ruelles étroites aux maisons médiévales aux magnifiques façades. Le château, propriété de la famille Schwarzenberg, qui domine la ville est splendide, tandis que la rivière qui encercle littéralement la vieille ville vous donne l'occasion de jolies réjouissance l'été venu, avec la possibilité de louer des rafts et de partir explorer les environs verdoyants. Dernier atout, Český Krumlov compte une solide vie nocturne très appréciable compte tenu de la taille de l'endroit. Une excellente escapade de 48 heures si vous restez une semaine à Prague !

Séjours thématiquesHaut de page
Prague pour les enfantsHaut de page

Le centre de Prague offre quelques espaces verts, parfois bien cachés. Mais pour vraiment se retrouver en pleine nature, il faut sortir du coeur de la ville. Ces lieux idylliques ne sont pas très éloignés : Petřin (où vos enfants pourront se perdre dans un labyrinthe aux mille glaces), Žižkov, Letná (le cirque de Prague s'installe toujours dans la plaine de Letná), les jardins des Franciscains, la réserve de chasse Hvězda, le verger autour du couvent de Brevnov.

Le parc Stromovka, à Holešovice (tram 17 ou 12), est un lieu formidable pour les enfants : ancienne réserve de chasse, jadis destinée au roi et à sa cour. Les pavillons d'exposition à la lisière du parc laissent place, plus loin, à des fontaines illuminées, à des montagnes russes, à des grandes roues et à bien d'autres attractions qui fascineront vos enfants. Pour les plus grands, le parc abrite également un pavillon classique, ainsi que le moulin de Rudolf II, à la porte monumentale de style baroque, au couloir à arcades, et une grotte artificielle taillée dans le rocher.

De Stromovka, vous poursuivrez votre promenade en traversant l'île Cisarska Louka sur la Vltava. Vous vous retrouverez au château de Troja qui vaut à lui seul la promenade. Vos enfants seront certainement motivés si vous leur promettez de visiter ensuite le parc zoologique tout proche. Un jardin botanique se trouve un peu plus haut, sur la colline, vous l'atteindrez par la rue Trojská. Les enfants (ainsi que les parents) apprécient le centre Botanikus, à 35 km de Prague dans le village d'Ostrá (direct en train de Prague). C'est un village médiéval reconstruit en taille réelle et les ateliers permettent aux enfants de fabriquer des bougies, des tasses, des savons, des papiers... (pour plus d'informations : www.botanicus.cz).

Prague "à la tchèque"Haut de page

Voici quelques conseils pour vivre la vie pragoise au plus proche des locaux !

Allez dans les pivnice (brasseries) et hospoda (tavernes) locales, déguster des spécialités culinaires où les portions de viande en sauce feraient peur à Obélix. Mêlez-vous à la population locale au cours de la coupe du monde de hockey, où la bière coule à flots et les cris de supporters s'échappent des tavernes enfumées.

Rendez-vous dans l'un des jardins de bières (beergarden), profiter des bières fraîches et des sublimes vues sur la ville de Prague. Les deux plus courus sont Letná et Riegrovy Sady. Le second est également très prisé pendant les périodes d'événements sportifs avec un écran géant qui diffuse les principales compétitions sportives. Ambiance garantie pendant les coupes du monde et coupes d'Europe de football.

Fuyez le week-end venu à la campagne, dans l'un des nombreux chalets, pour un peu de randonnée dans les magnifiques moyennes montagnes tchèques, du VTT, des baignades dans les lacs ou des sessions de pêche. En hiver, patinez sur les lacs gelés en vous réchauffant avec du vin chaud.

Revêtez vos plus beaux atours pour aller voir un concert classique dans un théâtre prestigieux.

Sortez avec la jeunesse branchée de Prague, dans les innombrables bars et clubs de Zižkov ou Vršovice, jusqu'au petit matin.

Arpentez la vieille ville et traversez le pont Charles au coeur de la nuit ou au petit matin, lorsque l'absence totale de touristes vous donnera l'impression d'être seul au monde.

Voir plus d'idées de séjours

PRAGUE, les adresses futées

Galerie photo PRAGUE

Actualité et reportage - PRAGUE

10 sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO en Europe à voir de toute urgence !

Chaque année, la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO s'enrichit. Ces biens culturels ou naturels représentent tous un intérêt de taille pour notre héritage commun et méritent d'être préservés. Cette année, ce sont exactement 1073 sites qui sont inscrits sur cette liste. L'Italie reste le pays qui possède le plus grand nombre de biens...

Les 10 plus belles bibliothèques du monde

Silence, réflexion et... admiration ! Dans les bibliothèques que nous avons sélectionnées, il sera bien difficile de se concentrer sur vos recherches puisque vous n'aurez qu'une seule envie : lever les yeux pour admirer leur architecture fantastique ! En hommage à ces temples du savoir qui résistent encore et toujours à l'envahisseur numérique,...

Les 10 meilleures villes pour faire la fête en Europe

Que ce soit pour fêter un diplôme, un anniversaire ou bien une année de travail terminée, l'été est bien souvent propice aux longues soirées ! Si vous avez prévu de voyager en Europe pendant la période estivale, mieux vaut se tenir informer des villes les plus festives ! Si on pense souvent que la fête bat toujours son plein au Sud, sachez...

Les villes remarquables : République tchèque

KARLOVY VARY
ČESKÝ KRUMLOV
KROMĚŘÍŽ
Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses PRAGUE

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté